Prix Sicarelle (Maiden) : Wildfeder laisse entrevoir des promesses

Courses / 06.04.2021

Prix Sicarelle (Maiden) : Wildfeder laisse entrevoir des promesses

Saint-Cloud, mardi

Cinquième pour ses débuts sur les 1.900m de la P.S.F. cantilienne, le 9 mars, Wildfeder (Galileo) a affiché de nets progrès en triomphant facilement dans ce Prix Sicarelle (Maiden). Longtemps au septième rang dans le sillage de Kimina (Goken), la représentante de Newsells Park Stud, du Gestüt Ammerland, de Michael Tabor et de Susan Magnier semblait prise de vitesse au bout de la ligne opposée. Contrainte de changer de ligne à 350m du but, Wildfeder a progressé à l’extérieur de ses rivales et a placé un beau changement de vitesse pour venir prendre facilement l’avantage dans les derniers mètres. Elle a devancé d’une longueur et quart Affaire de Cœur (Doctor Dino), qui l’avait devancée d’une longueur trois quarts lors de leurs débuts communs. Quant à Kimina, elle a complété le podium à une tête.

Pierre-Charles Boudot, jockey de Wildfeder, a dit au micro d’Equidia : « Elle avait bien débuté, et l’allongement de la distance a été bénéfique pour elle. C’est une pouliche qui fait des progrès, qui a beaucoup de tenue. Aujourd’hui, c’est bien. Elle devrait encore progresser là-dessus. » Wildfeder est engagée dans le Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1). Le lot qu’elle a battu n’a rien d’extraordinaire, mais sa fin de course a été très plaisante, d’autant qu’elle n’a pas eu les coudées franches. 

La propre sœur de Waldgeist. Élevée par Newsells Park Stud et le Gestüt Ammerland, Wildfeder est une fille de l’étalon de Coolmore Galileo (Sadler’s Wells) et de Waldlerche (Monsun), gagnante pour ses débuts en fin d’année de 2ans sur le mile de Maisons-Laffitte et lauréate pour sa rentrée à 3ans du Prix Pénélope (Gr3, 2.100m). Waldlerche a donné trois black types : le champion aux huit Groupes Waldgeist (Galileo), lauréat notamment du Prix de l’Arc de Triomphe, du Grand Prix de Saint-Cloud, du Prix Ganay et du Critérium de Saint-Cloud (Grs1), deuxième entre autres du Prix du Jockey Club (Gr1) et devenu étalon à Ballylinch Stud, Waldlied (New Approach), gagnante du Prix de Malleret (Gr2), et Waldkönig (Kingman), troisième l’an passé des Newmarket Stakes (L) et lauréat lui aussi mardi pour sa rentrée, dans un handicap sur 2.000m à Pontefract.

La deuxième mère, Waldmark (Mark of Esteem), a conclu deuxième des Falmouth Stakes (Gr2, à l’époque). Outre Waldlerche, on lui doit notamment Masked Marvel (Montjeu), lauréat du St Leger, troisième de la Coronation Cup (Grs1) et étalon au haras de la Tuilerie. La troisième mère, Wurftaube (Acatenango), a remporté quatre Groupes, dont le St Leger allemand et le Gerling-Preis (Grs2). Élue meilleure jument outre-Rhin en 1996 et 1997, elle a produit quatre black types parmi lesquels l’étalon Waldpark (Dubawi), lauréat du Derby allemand (Gr1).

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Galileo

 

 

 

 

 

Miswaki

 

 

Urban Sea

 

 

 

 

Allegretta

WILDFEDER (F3)

 

 

 

 

 

 

Königsstuhl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Waldlerche

 

 

 

 

 

Mark of Esteem

 

 

Waldmark

 

 

 

 

Wurftaube


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’34’’25

De 1.000m à 600m : 29’’50

De 600m à 400m : 12’’21

De 400m à 200m : 11’’74

De 200m à l’arrivée : 12’’23

Temps total : 2’39’’93