Queen Elizabeth Stakes (Gr1) : Verry Elleegant vs Addeybb, l’éternel duel

International / 15.04.2021

Queen Elizabeth Stakes (Gr1) : Verry Elleegant vs Addeybb, l’éternel duel

Royal Randwick (AU), samedi

Les revoilà ! La deuxième réunion de The Championships à l’affiche samedi à Royal Randwick vaut le détour : quatre Grs1, un Gr2 millionnaire pour les pouliches de 2ans, une course à 500.000 AU$ (279.000 €) pour les chevaux entraînés en province… Si l’on additionne les allocations des 10 courses au programme, on tombe sur 10,1 millions de dollars australiens (5,63 M€), dont quatre sont réservés aux Queen Elizabeth Stakes (Gr1). Cette épreuve fera office de quatrième manche entre l’anglais Addeybb (Pivotal) et la jument Verry Elleegant (Zed), dont l’entourage rêve toujours du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). L’anglais a remporté les deux premières, en 2020, et la pensionnaire de Chris Waller s’est imposée dans la troisième, les Ranvet Stakes (Gr1), il y a trois semaines. Mais, samedi, les conditions changent : le terrain est annoncé bon et donc Addeybb n’aura plus son terrain de prédilection (le lourd) comme lors des trois premiers rendez-vous. L’autre changement vient du fait que William Haggas, à distance, a décidé de munir d’œillères son vétéran après deux saisons avec les australiennes.

Sir Dragonet en l’arbitre. Le lauréat du Cox Plate (Gr1), Sir Dragonet (Camelot), avait terminé quatrième à deux grandes longueurs de Verry Elleegant dans les Ranvet. Une semaine après, il s’est baladé dans les Tancred Stakes (Gr1, 2.400m). L’année dernière, Verry Elleegant avait suivi le même programme, mais, dans le Queen Elizabeth, elle s’était un peu ratée. Chaque cheval a beau être différent ; courir trois fois en trois semaines sur 2.000m et plus n’est pas les habitudes des pur-sang d’origine européenne. Le quatrième candidat à moins de 10/1 est Mugatoo (Henrythenavigator), vainqueur de l’All-Star Mile, une course qui n’est pas labellisée Groupe mais qui offre 2,33 millions (1,31 M€) au gagnant. Il a tracé un bon parcours, se classant quatrième, en portant le top weight, dans le Doncaster Mile (Gr1) samedi dernier. Il a déjà remporté des Groupes en Australie sur plus de 2.000m.

Sydney Cup (Gr1)

Favorite Moon, le bon choix de William Haggas

Certes, la Sydney Cup (Gr1) n’offre ni le prestige ni les allocations de la Melbourne Cup, mais elle permet à son gagnant d’empocher 1,16 million de dollars australiens (648.000 €). Ce n’est pas rien, surtout pour un cheval qui, habituellement, court en Angleterre pour des allocations douze fois inferieures... William Haggas a envoyé en Australie Favorite Moon (Sea the Moon), lequel n’avait disputé que des handicaps durant sa saison de 3ans. Lors de l’une des deux victoires dans cette catégorie, il avait notamment battu un futur lauréat de Gr1, Subjectivist (Teofilo), sans pour autant voir son rating s’envoler. Favorite Moon en a bien profité, remportant il y a trois semaines la Manion Cup (Gr3) sans forcer son talent. Pénalisé d’un kilo sur ce succès, il faut savoir que son pilote, Kerrin McEvoy, en avait gardé sous le coude ce jour-là… Les 3.200m ne lui poseront pas de problème. S’il retrouve sa dauphine, Realm of Flowers (So you Think), le danger pour lui viendra surtout de Southern France (Galileo), troisième du St Leger (Gr1) 2018. Un peu ambitieux à son arrivée en Australie, son entourage a revu ses prétentions à la baisse et est parvenu à lui faire gagner un Gr2. The Chosen One (Savabeel), quatrième de la Melbourne Cup, a fait le déplacement de la Nouvelle-Zélande avec comme objectif cette épreuve. La jument She’s Ideel (Dundeel) est en forme et bien placée au poids.

Australian Oaks (Gr1)

Amarelinha, après les Oaks néo-zélandaises

La pouliche de 3ans Amarelinha (Savabeel) est bien partie pour faire le doublé classique New Zealand Oaks & Australian Oaks (Grs1), réalisé pour la dernière fois par Bonneval (Makfi) en 2017. Chez elle, la pensionnaire de James Richards s’est imposée en pouliche de classe, sur une belle pointe de vitesse. Elle a pour elle d’avoir déjà prouvé sa tenue sur 2.400m. Le lot est de bonne facture. Montefilia (Kermadec), troisième des Victoria Oaks (Gr1), a affronté les poulains à plusieurs reprises et vient de se classer quatrième, la semaine dernière, de l’Australian Derby (Gr1). La Frankel d’Australie, Hungry Heart, a affiché de vrais progrès en s’imposant dans la toute dernière foulée dans les Vinery Stud Stakes (Gr1) sur Harmony Rose (Glass Harmonium). La course nous permettra de voir si l’une de ces quatre pouliches prometteuses est digne d’une Verry Elleegant, lauréate de ce classique en 2019.