Randox Grand National Handicap Chase (Gr3) : Queen Rachael, un peu plus dans l’Histoire

International / 10.04.2021

Randox Grand National Handicap Chase (Gr3) : Queen Rachael, un peu plus dans l’Histoire

Randox Grand National Handicap Chase (Gr3)

Queen Rachael, un peu plus dans l’Histoire

Avant elle, jamais une femme jockey n’avait remporté le mythique Grand National de Liverpool (Gr3). Mais impossible n’est pas Rachael Blackmore ! Lors du dernier festival de Cheltenham (dont elle a terminé tête de liste !), elle était déjà devenue la première femme à remporter la plus belle course du pays sur les claies, le Champion Hurdle (Gr1). Samedi, la trentenaire est entrée un peu plus dans l’Histoire en inscrivant son nom au palmarès du Grand National en selle sur Minella Times (Oscar), entraîné par Henry de Bromhead. Le représentant de John Patrick McManus, qui tentait sa chance pour la première fois au niveau black type, restait sur une proche deuxième place dans un gros handicap sur les fences de Leopardstown, le 7 février. Pour sa première sortie à Aintree, sous 64,5 kg, ce cheval âgé de 8ans a fait forte impression.

Un parcours aux petits oignons. Constamment bien placé dans la première partie du peloton, Minella Times a longtemps suivi le favori, Cloth Cap (Beneficial). Ce dernier faiblissant après le 26e obstacle, Rachael Blackmore a décalé Minella Times pour se rapprocher, se retrouvant en troisième position. Après avoir animé l’épreuve à un rythme soutenu, Jett (Flemensfirth) a cédé à l’abord du tournant final, Minella Times en profitant pour prendre la tête. Repartant de plus belle le long du rail intérieur, Minella Times n’a jamais été vraiment inquiété et s’est imposé de six longueurs et demie devant son compagnon d’entraînement, le French bred Balko des Flos (Balko). Fautif au dernier fence, ce dernier s’est montré très courageux pour s’emparer de la deuxième place, une longueur trois quarts devant un autre représentant de J. P. McManus, Any Second Now (Oscar). J. P. McManus, qui présentait sept partants dans la course, a donc réussi à placer deux de ses représentants sur le podium, dont un sur la plus haute marche ! Il remporte pour la deuxième fois ce Grand National, qu’il avait déjà gagné en 2010 avec Don’t Push It (Old Vic), un pensionnaire de Jonjo O’Neill monté par A. P. McCoy. Il faut souligner la belle performance également des "FR" Burrows Saint (Saint des Saints) – qui avait été acheté foal par Paul Basquin à Arqana et a donc grandi au haras du Saubouas – et Farclas (Jukebox Jury), respectivement quatrième et cinquième de ce Grand National.

Ni homme ni femme, même pas humaine ! Rachael Blackmore, qui participait pour la troisième fois au Grand National, a déclaré : « Je n’arrive pas à y croire. Ce que fait Henry de Bromhead avec ses chevaux, je l’ignore ! J’ai tellement de chance de les monter, je ne peux pas croire que j’ai gagné le Grand National. C’est incroyable. Minella Times a été incroyable, il a sauté à la perfection. J’ai essayé d’attendre le plus longtemps possible ; quand nous avons franchi le dernier obstacle et que je lui ai demandé d’avancer un peu, il a répondu présent. Je ne me sens ni homme ni femme à cet instant, je ne me sens même pas humaine ! C’est tout simplement incroyable. » Henry de Bromhead, qui avait déjà composé le jumelé gagnant de la Cheltenham Gold Cup (Gr1) trois semaines plus tôt, remporte lui aussi son premier Grand National. L’entraîneur irlandais a dit : « C’est juste génial. Bravo à Rachael, évidemment. Elle a été brillante aujourd’hui, je suis ravi. Extraordinaire, une super monte ! Elle a à peine quitté le rail. C’est génial aussi de gagner cette course pour les McManus. Je suis aux anges, Balko des Flos a été super lui aussi. Aidan Coleman l’a très bien monté. Je regarde le Grand National depuis que je suis enfant, j’en ai toujours rêvé. J’ai tellement de chance ! »

La famille de Rambling Minster. Élevé par Cathal Ennis, Minella Times a été cédé 31.000 € foal à John Allen lors de la Tattersalls Ireland November NH Sale. C’est le meilleur produit de l’inédite Triptoshan (Anshan), qui a donné trois autres vainqueurs. La deuxième mère, Triptodicks (Sheer Grit), a gagné onze courses sur les claies et les fences, dont le Golden Vale Maverick Handicap Hurdle (L, 4.800m) à Listowel, et a conclu troisième du Castlemartin Stud Pat Taaffe Handicap Chase (Gr2, 5.000m) à Punchestown. La troisième mère, Sheipeil Bawn (Laurence O), est une sœur de Howcleuch (Buckskin), à qui l’on doit Rambling Minster (Minster Son), vainqueur du Blue Square Gold Cup Chase (Gr3, 5.500m) à Haydock.