SamedisdAuteuil : le frisson à la maison !

Institution / Ventes / 27.04.2021

SamedisdAuteuil : le frisson à la maison !

Dans l’attente de pouvoir rouvrir ses portes au public, l’hippodrome d’Auteuil proposera chaque samedi, du 8 mai au 19 juin (soit sept dates), un nouveau rendez-vous digital en direct, les Samedis d’Auteuil.

France Galop placera à cette occasion un dispositif digital renforcé et immersif sur ses réseaux sociaux. Il permettra de découvrir les coulisses d’Auteuil, de rencontrer les professionnels qui s’illustrent dans les courses à obstacles et de vivre intensément chaque course grâce au hashtag  #SamedisdAuteuil.

Interviews des jockeys et des entraîneurs à J-1 pour parler des chances de leurs chevaux, statistiques et performances des partants, coulisses, quizz, sondages, jeu concours, vidéos immersives et bien d’autres contenus inédits seront à découvrir sur les réseaux sociaux de @FranceGalop avec le hashtag  #SamedisdAuteuil.

Les membres de la communauté @FranceGalop seront invités à poser leurs questions et à indiquer ce qu’ils souhaitent découvrir chaque samedi en mentionnant  #SamedisdAuteuil, afin que l’équipe présente sur l’hippodrome puisse satisfaire leur curiosité tout au long de la réunion de courses.

France Galop lance également un grand jeu concours "La roue des samedis" sur ses réseaux sociaux. Des lots exceptionnels seront à gagner tels que des matinées à l’entraînement, des visites des obstacles mythiques de la piste d’Auteuil, des lunettes de jockeys ou encore des tapis de selle dédicacés !

À l’issue des 7 dates des Samedis d’Auteuil, un grand tirage au sort parmi les participants aura lieu pour tenter de remporter une journée VIP pour 2 personnes sur l’hippodrome d’Auteuil un jour de Grand Prix !

Delphine Violette : « Relier le sport avec le pari »

Directrice commerciale et marketing de France Galop, Delphine Violette explique la stratégie qui a conduit à la création des Samedis d’Auteuil.

Jour de Galop. – Comment est venue l’idée des Samedis d’Auteuil ? Quel est leur but ?

Delphine Violette. – À l’origine, les Samedis d’Auteuil ont été pensés et construits pour un lancement en 2021 avec une forte dimension événementielle. C’est une opération qui devait offrir, durant sept samedis consécutifs, une mise en avant des courses d’obstacle à Auteuil auprès du grand public, en capitalisant sur l’enthousiasme que génère la discipline, tout en garantissant un accueil privilégié de nos acteurs des courses. Dans leur format événementiel récurrent, en semi-nocturne, avec des animations gastronomiques et musicales, les Samedis d’Auteuil se voulaient le pendant des Jeuxdis de ParisLongchamp. Mais 2021 est aussi impactée par la pandémie, avec de grosses difficultés pour se projeter sur une date de retour potentiel du public sur nos hippodromes et nous avons été contraints de mettre en suspens le lancement de ce nouvel événement de France Galop.

Cet événement n’a pourtant pas été abandonné…

En parallèle de la construction du concept des Samedis d’Auteuil, nous réalisions la feuille de route de la direction commerciale et marketing sur les trois prochaines années. Dans ce cadre, nous nous sommes interrogés sur le rôle que nous devions jouer dans l’accompagnement des opérateurs de paris pour participer à la dynamisation des enjeux, d’autant plus dans un contexte où une partie des points de vente du PMU sont fermés. Au-delà du travail assidu réalisé sur la construction du programme par les équipes techniques de France Galop, comment pouvions-nous, d’un point de vue marketing, mieux relier notre support "courses" avec les paris proposés par les opérateurs ? Quels contenus pouvions-nous proposer pour donner envie aux parieurs amateurs ou confirmés et les encourager à jouer ? La récurrence des samedis de courses d’obstacle à Auteuil en semi-nocturne, telle qu’elle avait été construite pour accueillir du public, nous a semblé une excellente opportunité de lancer notre stratégie du marketing de l’offre courses. Cette stratégie se décline principalement en digital et a pour objectif d’embarquer les parieurs au cœur de l’obstacle !

Les Samedis d’Auteuil, dans leur version 2021, sont un rendez-vous donné aux amateurs d’obstacle et aux parieurs, avec sept samedis consécutifs du 8 mai au 19 juin, pour suivre les courses à Auteuil sur les réseaux sociaux de France Galop et sur tous les supports d’Equidia.

Vous allez donc cibler encore plus les parieurs…

Notre stratégie marketing ciblait déjà les parieurs auparavant, mais principalement pour les inciter à venir sur les hippodromes, les inviter à suivre nos courses et à intégrer la communauté digitale de France Galop. Pour autant notre ambition n’incluait pas alors d’être acteurs au côté du PMU, des autres opérateurs ou des médias hippiques dans la conquête de nouveaux parieurs ou dans la dynamisation des enjeux. Nous avons initié en 2021 une nouvelle démarche qui doit aider les parieurs à mieux connaître nos courses, leurs acteurs, leur histoire, les performances des partants et leur état de forme, et donc, nous l’espérons, à parier.

Nous avons travaillé un plan d’action sur trois axes. Le premier, c’est de traiter les irritants, suivant les demandes formulées par les parieurs. Il s’agit ici notamment d’informations hippiques complémentaires à mettre à leur disposition. Le deuxième consiste à capitaliser sur nos marques fortes (ex : le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, le Grand Steeple-Chase de Paris) pour promouvoir les courses considérées comme filières à ces Grands Prix et qui bénéficieront de leur rayonnement.

Le dernier axe s’est concrétisé par la création de nouveaux rendez-vous, dont les Samedis d’Auteuil. Notre plan digital sur les Samedis d’Auteuil a pour but de donner envie de s’intéresser à l’obstacle, d’informer sur les conditions de courses, d’expliquer les spécificités de ces courses, de valoriser les acteurs qui participeront aux Samedis et enfin de partager des contenus exclusifs.

En obstacle, les jockeys ne sont pas assez médiatisés. Seront-ils au centre de la communication des samedis d’Auteuil ?

Contrairement au plat, les jockeys d’obstacle ne sont en effet pas encore assez identifiés. Nous avons un travail de notoriété à entreprendre pour les jockeys d’obstacle. Nous initierons quelques démarches avec la réalisation d’un habillage antenne sur Equidia reprenant les photos des jockeys de manière dynamique (à l’image des standards du sport). Nous organiserons également un classement des jockeys à l’issue de chaque réunion pour déterminer en fin d’événement ceux ayant remporté le plus de points.

Nous n’excluons pas d’organiser ce classement sur d’autres événements, voire de l’étendre aux entraîneurs.

Quelles seront les récompenses pour les vainqueurs des concours organisés ?

Nous avons essayé de travailler sur des récompenses différenciantes pour les gagnants des concours. Ce sont des choses très exclusives. Cela va de la journée en immersion, de la demi-journée à l’entraînement jusqu’à la possibilité de remporter des objets portés par les jockeys et chevaux, comme les tapis de selle, voire des journées VIP aux courses avec la découverte des coulisses. Ce sont des prix exclusifs que seule France Galop peut offrir, avec le soutien des professionnels.

Equidia sera-t-elle partie prenante de ces Samedis ?

Nous nous appuyons effectivement beaucoup sur la chaîne. Nous avons mis en place un partenariat avec Equidia et sa société de production, la Factory, pour enrichir l’accompagnement éditorial des Samedis d’Auteuil, leur théâtralisation, et la production de certains contenus. Ces derniers seront diffusés soit exclusivement sur nos réseaux sociaux soit en collaboration sur l’écosystème digital d’Equidia. Un programme intitulé "On en parle" sera réalisé et diffusé par Equidia. Ce sera une émission de 22 minutes chaque vendredi, réunissant des consultants, mais aussi des experts professionnels, pour parler des courses du lendemain à Auteuil.