Tattersalls Craven Breeze-Up : le retour (presque) à la normale

International / 12.04.2021

Tattersalls Craven Breeze-Up : le retour (presque) à la normale

Les juniors de la Craven breeze-up ont galopé lundi à Newmarket et passeront sur le ring en deux sessions, mardi et mercredi, après les courses. Le catalogue proposait 169 lots et, lundi à 18 h, le bureau de Tattersalls avait enregistré 25 absences.

C’est un premier pas vers le retour à la normale, après l’édition 2020 qui s’était déroulée après Royal Ascot avec une toute petite offre de 84 lots, dont 70 avaient trouvé preneurs pour un chiffre d’affaires de 6,64 millions de Guinées (8,02 M€). Mieux vaut se baser sur 2019 quand le chiffre d’affaires s’était fixé à 10,34 millions (12,49 M€). Deauville avec 14,79 millions d’euros avait dépassé Newmarket. Le catalogue est comme d’habitude de très haut niveau. Dix juniors sont passés sur les rings en France, dont trois produits de Dabirsim (Hat Trick), un Siyouni (Pivotal) et les premiers produits de Recorder (Galileo), Almanzor (Wootton Bassett), Ectot (Hurricane Run) et Caravaggio (Scat Daddy). L’étalon le plus populaire est Mehmas (Acclamation) avec sept lots suivi par Caravaggio, Kodiac (Danehill) et Night of Thunder (Dubawi) avec six juniors. Il y a un Frankel (Galileo), quatre Kingman (Invincible Spirit), autant de Siyouni ainsi qu’un American Pharoah (Pioneerof the Nile) et un Arrogate (Unbridled’s Song).