99e Grand Prix de Bordeaux - 4e Étape du Défi du Galop (L) : Monty, les choix gagnants

Courses / 29.05.2021

99e Grand Prix de Bordeaux - 4e Étape du Défi du Galop (L) : Monty, les choix gagnants

Bordeaux-Le Bouscat, samedi

Monty (Motivator) avait le choix entre une tentative dans le Prix d’Ispahan (Gr1) ou le 99e Grand Prix de Bordeaux - Défi du Galop (L). Son entourage a finalement fait le choix de la Listed de Bordeaux. Un bon choix puisque le représentant d’A. B. Racing et de l’écurie Ades Hazan décroche sa première victoire black type. L’autre bon choix a été celui de Gérald Mossé, déjà à l’honneur trente minutes plus tôt avec la victoire de Paco (Paco Boy) dans le Derby du Midi (L). Comme dans la précédente Listed, le jockey a mené avant de repartir dans la ligne droite. On sait Monty capable de faire cela : il était allé loin dans le Prix d’Harcourt (Gr2) en utilisant cette tactique. Monty s’impose avec assurance, une longueur trois quarts devant Pao Alto (Intello), vu à son extérieur. Charlesquint (Showcasing), après avoir attendu, a bien fini pour prendre la troisième place, à trois quarts de longueur.

La forme Reynier-Mossé. Les deux Listeds de la journée ont été remportées par le duo Jérôme Reynier/Gérald Mossé, lesquels seront de nouveau associés dimanche à ParisLongchamp avec Skalleti (Kendargent) dans l’Ispahan et Dar Toungi (Kendargent) dans le Prix des Beaux-Arts (Classe 2). Monty visait moins haut après sa quatrième place dans le Prix Ganay (Gr1) et sa troisième place dans le Prix d’Harcourt (Gr2). Auparavant, il avait remporté le Prix HyperU-gujanmestras.com - Défi du Galop (Classe 1) en mars à La Teste-de-Buch. Jérôme Reynier nous a dit : « C’était vraiment le choix logique que d’aller vers le Grand Prix de Bordeaux plutôt que vers l’Ispahan. S’il avait été troisième du Gr1 dimanche, il aurait touché une allocation plus faible que pour la victoire dans la Listed. Il gagne aujourd’hui et prend la tête du Défi du Galop. Nous allons peut-être continuer dans cette voie. C’était plus judicieux de redescendre de catégorie. Il le fait avec facilité aujourd’hui et il a vraiment franchi un cap. C’est un fils de Motivator et on sait que cela se joue beaucoup au mental avec ses produits. Il est très heureux là où il est, il se plaît dans sa routine. Il a un peu de caractère, raison pour laquelle il penche à droite. »

Gérald Mossé a commenté au micro d’Equidia : « Je n’ai pas fait grand-chose aujourd’hui : les chevaux avaient été méticuleusement préparés. Monty a été plus calme que d’habitude et quand je lui ai demandé d’accélérer, il l’a fait. Je suis content. C’est un cheval assez versatile, capable d’aller devant ou d’attendre. Aujourd’hui, j’avais le meilleur cheval de la course et je suis allé devant, je ne voulais pas subir une fausse course. Et quand je lui ai dit : "On y va cocotte !", il a répondu présent. »

La famille d’Aquarelliste. Élevé par la duchesse de Bedford, Monty est un fils de Motivator (Montjeu), étalon au haras du Quesnay. Sa mère, Antebellum (Anabaa), a été vue une seule fois en compétition, pour une septième place. Au haras, elle a eu cinq produits, Monty étant le dernier. Son premier produit, Prewar (Dubai Destination), s’était imposé deux fois, de 1.800m à 1.900m, en neuf sorties. Elle a également eu Victory Bond (Medicean), vainqueur par cinq fois entre 3ans et 6ans. Celui-ci avait également terminé deuxième des Winter Derby Trial Stakes et des Churchill Stakes (Ls).

La deuxième mère, Arme Ancienne (Sillery), s’était imposée à 3ans, lors de ses débuts, puis avait fini troisième du Prix Mélisande (L). Au haras, elle a donné Ziyad (Rock of Gibraltar), vainqueur de six courses dont le Grand Prix de Deauville (Gr2) et le Prix Michel Houyvet (L), qui s’est également classé deuxième et troisième du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) et a pris une troisième place dans les Pattison Canadian International Stakes à Woodbine (Gr1), avant d’être exporté aux États-Unis à l’automne 2020. Arme Ancienne a également produit Machiavélique (Street Cry), deuxième des Independance Day Stakes (L).

La troisième mère, Agathe (Manila) avait remporté deux courses dont le Prix de Psyché (Gr3). Elle avait également fini deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), du Prix Corrida, du Prix Edmond Blanc (Grs3) et avait terminé troisième du Prix de Diane (Gr1). Au haras, elle s’est surtout illustrée en étant la mère d’Aquarelliste (Danehill), triple vainqueur de Gr1 avec le Diane, le Vermeille et le Ganay. Aquarelliste avait pris la deuxième place de l’Arc de Triomphe (Gr1) de Sakhee (Bahri) et du Hong Kong Vase (Gr1). 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Motivator

 

 

 

 

 

Gone West

 

 

Out West

 

 

 

 

Chellingoua

MONTY (M6)

 

 

 

 

 

 

Danzig

 

 

Anabaa

 

 

 

 

Balbonella

 

Antebellum

 

 

 

 

 

Sillery

 

 

Arme Ancienne

 

 

 

 

Agathe