Ils parlent des Poules

Courses / 12.05.2021

Ils parlent des Poules

France Galop a validé, mercredi matin, les seconds forfaits des Emirates Poules d’Essai, qui se disputent dimanche à ParisLongchamp. Chez les pouliches, elles sont passées de 19 à 14. Chez les poulains, seul Mithras a disparu de la liste et ils sont treize en lice mais on sait déjà que The Lir Jet ne sera pas au départ, suite à une annonce de David Redvers sur le site internet de Qatar Racing. Les engagements supplémentaires et partants probables seront validés jeudi.

Après Stéphane Pasquier, Jean-Claude Rouget, Michael Bell, Pia Brandt, Nick Bradley, Cristiana Brivio Sforza, Frédéric Rossi, Jim Bolger, Nicolas Caullery, Kieran Lalor et Daniel Cherdo en début de semaine, nous avons poursuivi notre pêche aux informations, en interrogeant de nouveaux professionnels français, anglais et irlandais.

Du côté des poulains…

L’heure du test pour Parchemin. Estimé, Parchemin (Lope de Vega) avait été jugé digne d’être engagé dans les 2.000 Guinées de Newmarket (Gr1) par André Fabre. En l’absence de Midtown ** (Dubawi), sur la touche, le représentant de Godolphin a rapidement suivi la route vers l’Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1), passant par le Prix de Fontainebleau (Gr3) dont il a pris la cinquième place. Gagnant du Prix Isonomy (L) à 2ans en terrain pénible, Parchemin devrait apprécier les précipitations annoncées sur la région parisienne mais il devra avoir beaucoup progressé sur sa rentrée. Représentante en France de Godolphin, Lisa-Jane Graffard nous a dit : « Nous avions été un peu déçus par la rentrée de Parchemin dans le Prix de Fontainebleau. Ce n’était peut-être pas la meilleure préparatoire qu’il puisse avoir. Dimanche, il passera un vrai test dans la Poule d’Essai des Poulains. Nous espérons qu’il puisse bien courir. S’il y a de la pluie d’ici là, cela ne devrait pas le déranger mais je crois que d’autres poulains apprécieraient aussi une piste souple : je pense à Sealiway, gagnant de Gr1 en terrain pénible. »

The Lir Jet et le cauchemar de Cieren Fallon

The Lir Jet (Prince of Lir) ne sera finalement pas au départ de l’Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1), bien que son jockey, Cieren Fallon, soit déjà en France où il devait faire une quarantaine pour pouvoir se mettre en selle. La situation vire au cauchemar pour le pilote qui rate à cette occasion plusieurs montes en Angleterre, dont celles avec Oxted (Mayson), un cheval avec lequel il visait Royal Ascot. Cieren Fallon a expliqué au Racing Post : « Je suis coincé dans une chambre depuis samedi. J’essaye de voir si je peux décrocher des montes à Paris ce dimanche. Ou si je peux trouver un vol pour rentrer au plus vite. »

David Redvers, qui manage les intérêts de Qatar Racing (copropriétaire), a déclaré : « Après discussion avec Michael Bell et l’équipe de RacehorseClub, nous avons décidé que la meilleure option avec The Lir Jet est de viser la Commonwealth Cup (Gr1, le 18 juin) à Royal Ascot, en passant par les Sandy Lane Stakes d’Haydock. Il ne sera donc pas déclaré partant dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) dimanche. »

Colosseo, le géant de Bietolini. Cinq ans après la troisième place de Dicton (Lawman) dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), Gianluca Bietolini a touché un autre candidat aux classiques. Mercredi, le géant Colosseo (Street Boss) a eu le feu vert après un bon galop à Maisons-Laffitte, qui a fait plaisir à son entraîneur. Gianluca Bietolini nous a confié : « C’est un poulain énorme : lors de sa dernière sortie dans le Prix Machado (Classe 1), il pesait 570 kilos. Ce matin, il était à 562. J’avais choisi de le préparer en progression, avec deux courses avant le classique, compte tenu de son gabarit impressionnant et du fait que, le matin, il n’est jamais démonstratif. Il est vraiment au top et je pense qu’il a un bon rôle à jouer, surtout si la pluie assouplit un peu le terrain. En dernier lieu, dans le Prix Machado, il aurait gagné dans un terrain plus souple et il s’est un peu repris pour finir. Il est compétitif face aux français mais le niveau des étrangers est très élevé. Sa course peut s’achever avec un… septième bien couru. Mais on a tout le temps de revenir dans des catégories plus abordables. Je retiens surtout de lui sa bonne course dans le Prix Isonomy (L), où il avait donné trois attaques à un poulain de classe comme Parchemin (Lope de Vega), le pensionnaire de monsieur Fabre. »

Du côté des pouliches…

Cinq forfaits ont été enregistrés chez les pouliches dont celui de Tahlie (Rio de la Plata), gagnante mardi à Chantilly. Cirona (Maxios) a aussi disparu de la liste, elle qui a l’option d’aller sur plus long dans le Saint-Alary. Petit Calvados (Equiano), Es la Vida (Soldier Hollow) et Saywhatyouwant (French Navy) sont aussi forfaits.

Les adieux (probables) de Tiger Tanaka. La petite Tiger Tanaka (Clodovil) a fait vivre un rêve éveillé à tout son entourage en remportant le Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1) en octobre 2020. Deuxième du Prix La Camargo (L) pour sa rentrée, puis sixième du Prix Vanteaux (Gr3), la représentante de Miguel Castro Megias a de fortes chances de faire ses adieux à la compétition dimanche, à ParisLongchamp. Son entraîneur, Charley Rossi, nous a expliqué : « Nous sommes tranquilles. Tiger Tanaka va bien. Ce mercredi matin à l’entraînement, elle nous a montré de très belles choses. Si elle est comme cela dimanche, les Parisiens devront s’accrocher ! Je pense qu’il s’agira de sa dernière course. Elle a eu des petits ennuis de santé par le passé et nous voulons la respecter. C’est un grand privilège d’entraîner une telle pouliche. C’est grâce à elle que ma femme, Jessica Marcialis, a marqué l’histoire des courses. Tiger Tanaka aura marqué les esprits. »

Rougir, l’autre Marseillaise. Une autre pouliche fera le déplacement de Calas pour la Poule d’Essai des Pouliches : Rougir (Territories). Troisième du Boussac l’an passé, puis gagnante du Prix des Réservoirs (Gr3), elle reste sur une sixième place dans le Prix de la Grotte (Gr3), où elle a mis un peu de temps à accélérer et est restée dans la boîte. Son entraîneur, Cédric Rossi, nous a dit : « La pouliche a très bien travaillé. Tous les feux sont au vert. Avoir couru le Prix de la Grotte (Gr3) lui a fait le plus grand bien, même si cela ne s’est pas très bien passé. Je pense que le terrain sera souple mais, quand elle a gagné le Prix des Réservoirs (Gr3) à Deauville, la piste très souple ne l’avait pas dérangée. Elle sera associée à Maxime Guyon. »

La ligne de la Grotte. La ligne du Prix de la Grotte sera bien représentée, malgré l’absence de sa gagnante, Cirona : Christophe Ferland, son entraîneur, nous avait indiqué que le Prix de Diane (Gr1) était l’objectif de la pouliche, soit en passant par la Poule, soit par le Saint-Alary. Pas de Cirona dimanche, mais Silvestri (Siyouni), deuxième, sera au départ, comme King’s Harlequin (Camelot), troisième, Sweet Lady (Lope de Vega), quatrième. See the Rose (Kendargent), cinquième, figure aussi toujours sur la liste des engagées. Entraîneur de King’s Harlequin, Nicolas Clément nous a dit : « Elle a fait un travail de routine mardi matin avec Stéphane Pasquier et tout s’est bien passé. Maintenant, il faut attendre les numéros à la corde. Nous sommes quand même nombreux. C’est une Poule qui est très ouverte et l’avantage de King’s Harlequin est qu’elle a du métier. Elle a déjà couru quatre fois à ParisLongchamp, pour deux victoires. Nous espérons avoir un bon numéro de corde et un bon parcours. »

Sweet Lady va tenter de faire briller la casaque de Gemini Stud qui, une semaine plus tard, comptera sur Le Berry (Gémix) dans le Grand Steeple-Chase de Paris ! Francis-Henri Graffard, entraîneur de Sweet Lady, nous a dit : « Sweet Lady est en pleine forme et plus il y aura de la pluie, plus je serai content ! Normalement, Théo Bachelot sera en selle. Elle a bien couru dans le Prix de la Grotte, qui a été une course un peu particulière, avec peu de rythme. Christophe Soumillon l’avait respectée ce jour-là. Elle est bien montée sur cette course et me paraît très bien. Nous suivons le programme établi. Il faut toujours un petit peu de chance, à commencer par le numéro à la corde, mais nous sommes très heureux de l’amener aux courses dimanche ! »

Le soleil Philomène **, la guerrière Mother Earth. Gagnante du Prix de la Cascade (Inédites), Philomène ** (Dubawi) nous a éblouis pour sa rentrée, dans le Prix Pénélope (Gr3). La représentante de Godolphin, l’écurie des Monceaux et Skymarc Farm revient sur 1.600m et sera l’une des concurrentes les moins expérimentées au départ, mais elle a montré énormément de classe. Une piste souple serait aussi un point d’interrogation. Représentante en France de Godolphin, Lisa-Jane Graffard nous a dit : « Philomène va très bien. Elle est prête pour la Poule d’Essai des Pouliches. Il est vrai qu’elle est peu expérimentée, n’ayant couru que deux fois, et n’a pas couru en terrain souple. Il y a des chances qu’elle parte favorite de l’épreuve en France, même si je crois qu’en Angleterre et en Irlande, ce sera probablement Mother Earth qui héritera de ce statut. Tous les feux sont au vert et elle sera associée à Mickaël Barzalona. »

Mother Earth (Zoffany) présente un profil différent : gagnante des 1.000 Guinées (Gr1), cette guerrière a engrangé de l’expérience à 2ans, ayant couru huit fois l’an dernier, dont un voyage aux États-Unis où elle a pris la deuxième place du Breeders’ Cup Juvenile Fillies’ Turf (Gr1). Aidan O’Brien a déclaré au Racing Post : « Mother Earth est pour le moment destinée à aller en France et Christophe Soumillon sera en selle. Elle a gagné dans un bon style à Newmarket [les 1.000 Guinées, ndlr] et nous sommes très contents d’elle. Elle n’a pas beaucoup travaillé depuis Newmarket mais elle a l’air d’avoir très bien pris sa course. Elle a toujours été une très bonne pouliche, avec de jolies performances à 2ans. Elle a bien passé l’hiver et semble progresser tout le temps. Mother Earth sera notre seule partante dans la course. »

Ken Condon et Ralph Beckett, pas la même danse de la pluie… Ken Condon, l’entraîneur de Miss Amulet (Sir Prancealot), ne veut pas de pluie… Ralph Beckett, entraîneur de Lullaby Moon (Belardo), lauréate du Prix Miesque (Gr3), en veut : « Lullaby Moon a très bien travaillé durant le printemps et est prête pour cette mission. Chaque goutte de pluie qui tombera avant le départ nous aidera. » Les prévisions météorologiques sont changeantes mais penchent plutôt pour des précipitations sur la région parisienne durant les prochains jours…

Miss Amulet se présentera au départ forte de sa deuxième place dans les Juddmonte Cheveley Park Stakes (Gr1) et de sa troisième place dans le Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1). Elle a aussi remporté les Lowther Stakes (Gr2) l’an passé. La pouliche a donc de la vitesse et on sait que, avec un parcours caché, le tracé des Poules d’Essai peut permettre à des éléments parfois justes en tenue d’aller au bout. Reste l’inconnue du terrain…

Ken Condon nous a dit : « Miss Amulet est une pouliche avec une jolie histoire. Et, l’an dernier, elle n’a fait que progresser à grands pas. À chaque fois que nous lui avons demandé quelque chose, elle a toujours répondu présente. Elle a conclu sa saison par une bonne performance dans le Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Gr1), sur 1.600m. Étant donné son profil, nous souhaitons lui donner sa chance dans un classique. Elle le mérite. Nous pensons que ParisLongchamp est l’hippodrome qui lui conviendra le mieux. C’est une pouliche qui a beaucoup de vitesse et nous avons un point d’interrogation sur la distance. Elle avait en partie répondu à cela avec sa belle course aux États-Unis. Nous avons des espoirs : elle sort vite des boîtes et est facile. Elle donne toujours le meilleur d’elle-même. Nous verrons dimanche comment elle a passé le cap de 2ans à 3 ans. Sa préparation s’est très bien passée. Nous avons juste besoin d’un peu de chance et de bon terrain. Ioritz Mendizabal, qui a beaucoup d’expérience, sera en selle. »

Reina Madre pour l’Espagne ! En remportant le Prix Imprudence (Gr3), Reina Madre (Kingman) a offert un premier succès de Groupe à la casaque de la Yeguada Centurion. Dimanche, elle peut leur offrir un premier classique. La pensionnaire de Mauricio Delcher Sanchez avait fait un galop à ParisLongchamp le dimanche 2 mai pour prendre connaissance avec la piste. Christophe Soumillon était en selle mais le jockey est retenu pour Mother Earth, dimanche. Mauricio Delcher Sanchez nous a dit : « Reina Madre a fait connaissance mardi matin avec Eddy Hardouin, qui sera son jockey dimanche. Elle va bien. À part deux candidates qui semblent sortir un peu de l’ordinaire – je pense à la pouliche d’André Fabre, Philomène, et celle d’Aidan O’Brien, Mother Earth –, les autres semblent avoir le même niveau. Nous avons l’avantage d’avoir une préparatoire, le Prix Imprudence (Gr3). Nous sommes donc confiants. Je suis persuadé que c’est une course très ouverte, où le numéro de corde et l’adaptation au tracé seront très importants. Indépendamment du résultat, c’est une course qui représente beaucoup pour son propriétaire, la Yeguada Centurion. Reina Madre est l’un de leurs premiers achats, c’est donc beaucoup d’émotion de pouvoir déjà être là. Cela leur donne envie de continuer d’investir dans les chevaux. »

16 h 25 • EMIRATES POULE D’ESSAI DES POULICHES

Gr1 - Pouliches de 3ans - 1.600m - 500.000 €

# Engagée Entraîneur
1 Silvestri C. Laffon-Parias
2 Coeursamba  J.-C. Rouget
3 Lullaby Moon R. Beckett
4 Tiger Tanaka Ch. Rossi
5 Mother Earth A. O’Brien
Es La Vida F.-H. Graffard
Tahlie P. Bary
Cirona C. Ferland
Petit Calvados E. O’Neill
6 Sweet Lady F.-H. Graffard
7 Philomène ** A. Fabre
8 Rougir C. Rossi
9 Kennella N. Caullery
10 See the Rose A. Fabre
11 Stardevote C. Ferland
12 King’s Harlequin N. Clément
Saywhatyouwant J. Davison
13 Miss Amulet K. Condon
14 Reina Madre M. Delcher Sanchez
EMIRATES POULE D’ESSAI DES POULAINS
Gr1 - Poulains de 3ans - 1.600m - 600.000 €
# Engagé Entraîneur
1 Breizh Eagle J. Boisnard
2 Poetic Flare J. Bolger
3 St Mark’s Basilica A. O’Brien
4 Colosseo G. Bietolini
5 Prince Lancelot F. Chappet
6 Parchemin A. Fabre
7 Policy of Truth P. & J. Brandt
8 Mehmento A. Watson
9 Sealiway ** F. Rossi
Mithras J. & T. Gosden
10 Easter ab F. Chappet
11 Summiter C. Ferland
12 The Lir Jet M. Bell
13 Normandy Bridge ** S. Nigge