Demain à ParisLongchamp

Courses / 23.05.2021

Demain à ParisLongchamp

15 H 50 • PARISLONGCHAMP • SAXON WARRIOR COOLMORE PRIX SAINT-ALARY

Gr1 - 3ans - Pouliches - 2.000m

Sur la route du Diane

Le Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1) a été un peu avancé, se trouvant désormais positionné à quatre semaines du Prix de Diane (Gr1). Elles sont onze au départ et la course s’annonce passionnante et ouverte. Jean-Claude Rouget aligne l’estimée Penja ** (Camelot), qui reste sur une victoire désinvolte dans le Prix Dumka (Classe 2). Pouliche douée, elle passe un test à ce niveau. C’est aussi un test pour Sibila Spain ** (Frankel), supplémentée et invaincue en deux sorties. Elle s’est imposée à chaque fois en allant devant. Pouliche certainement talentueuse, elle aurait pu courir le Prix de la Seine (L) mais son entourage a finalement fait le choix du Saint-Alary. Pour Penja comme Sibila Spain, ce sera riche d’enseignements.

Des éléments avec de l’expérience. Il y a des pouliches avec plus d’expérience face à elle, et ayant déjà fait leurs preuves dans les Groupes. Harajuku ** (Deep Impact) reste sur une victoire dans le Prix Cléopâtre (Gr3), après une rentrée en demi-teinte. La représentante de la famille Niarchos a du métier mais le terrain très souple pourrait ne pas l’aider. Cirona (Maxios) ne devrait pas être dérangée par une piste assouplie : la pensionnaire de Christophe Ferland reste sur une victoire dans le Prix de la Grotte (Gr3) et son entourage a fait le choix de l’aligner dans le Saint-Alary plutôt que dans la Poule d’Essai, car elle a de la tenue. Elle est expérimentée et dure. Rumi ** (Frankel), gagnante du Prix Vanteaux (Gr3), a aussi son mot à dire : elle a des moyens et une piste assouplie ne va pas lui poser de problème.

En embuscade. Irréprochable, Incarville (Wootton Bassett) reste sur des deuxièmes places dans le Prix Pénélope (Gr3) et le Prix Cléopâtre (Gr3). La pensionnaire de David Smaga peut encore bien faire lundi, d’autant plus qu’elle appréciera une piste assouplie. Le terrain plaira aussi à Vrigny (Le Havre), quatrième du Prix Vanteaux sans avoir été heureuse. C’est un test. Sky Sister (Maxios) a couru en progrès dans le Prix Finlande (L) et a son mot à dire au moins pour une place. Love Child (Dark Angel) a apprécié le rallongement de la distance à Saint-Cloud dans un maiden mais doit confirmer à ce niveau et le terrain souple est une inconnue. Outre Harajuku et Love Child, André Fabre compte aussi sur la régulière Anasia (Intello), a priori barrée pour la victoire. Enfin, Francis-Henri Graffard tente un coup de poker avec Es La Vida (Soldier Hollow), qui court à six jours : cette grande pouliche a eu besoin de compétition et l’entraîneur tente le pari en profitant d’une météo digne d’un mois de mars et des pistes souples.

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2020 : Tawkeel (J.-C. Rouget). 2019 : Siyarafina ** (A. de Royer Dupré). 2018 : Laurens (K. Burke). 2017 : Sobetsu (C. Appleby). 2016 : Jemayel ** (J.-C. Rouget).

14 H 33 • PARISLONGCHAMP • PRIX HOCQUART

Gr2 - 3ans - 2.200m

Que la lumière soit…

Pas facile d’y voir clair dans le Prix Hocquart (Gr2), tremplin vers le Grand Prix de Paris (Gr1). Huit poulains de 3ans seront en lice et la course est très ouverte. Après un échec dans le Prix Noailles (Gr3), Media Stream (Frankel) est redescendu de catégorie et s’est imposé sûrement dans une Classe 1. La distance plus longue devrait l’avantager et il peut émerger du brouillard, même si le terrain souple n’est pas forcément sa tasse de thé. Media Stream fait partie des six poulains qui restent sur un succès. Il y a aussi Lambo (Protectionist) et l’Allemand Sassoon (Soldier Hollow). Le premier est sur la montante et il possède la meilleure valeur. Le second a remporté sa Classe 1 sur 1.800m en poulain dur et devrait apprécier l’allongement de la distance. Calgary (Olympic Glory) est invaincu en trois sorties. Il est de plus en plus plaisant et ses limites sont inconnues. Gregolimo (Galiway) va défendre pour la première fois les couleurs Pilarski. Le pensionnaire de Simone Brogi a laissé une belle impression en se classant troisième du Prix Noailles. Sur sa lancée, il peut même gagner. Shut the Box (Pedro the Great) et Bubble Gift (Nathaniel) se tiennent de près. Gold (Golden Horn), dont le frère a gagné deux Gr1 en terrain lourd, sera intéressant à suivre sur la piste très souple de Saint-Cloud.

Bubble Gift a gagné plaisamment dans une course sans train. Il peut se révéler.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2020 : Port Guillaume ** (J.-C. Rouget). 2019 : Al Hilalee (C. Appleby). 2018 : Nocturnal Fox (A. Fabre). 2017 : Ice Breeze (P. Bary). 2016 : Mekhtaal ** (J.-C. Rouget).

17 H 35 • PARISLONGCHAMP • PRIX VICOMTESSE VIGIER

Gr2 - 4ans et plus - 3.100m

Valia peut le faire

De retour à ParisLongchamp et sur la distance de 3.100m, le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2) va nous permettre de revoir certains des meilleurs stayers du moment. Ils seront huit au départ, dont Valia (Sea the Stars), une représentante de Son Altesse l’Aga Kahn. Cette pensionnaire d’Alain Royer Dupré n’a plus été revue depuis sa deuxième place dans le Prix Royal Oak (Gr1) et va retrouver une piste bien souple qu’elle affectionne tout particulièrement. L’opposition sera emmenée par Skazino (Kendargent), tout juste vainqueur du Prix de Barbeville (Gr3) pour sa première tentative sur la distance. Ce jour-là, le pensionnaire de Cédric Rossi devançait Karlarina (Le Havre). Mais l’alourdissement du terrain change considérablement la donne et devrait profiter à la jument de Stéphanie Nigge. C’est en terrain lourd qu’elle avait nettement remporté le Prix Denisy (L) en fin de saison dernière, à Saint-Cloud.

De possibles trouble-fête. Si la victoire devrait se jouer entre ces trois éléments, il faudra tout de même se méfier des concurrents étrangers. Vainqueur du Prix Maurice de Nieuil (Gr2) l’an dernier, Red Verdon (Lemon Drop Kid), un pensionnaire d’Ed Dunlop, n’a pas repassé le poteau en tête depuis et il reste sur une cinquième place dans les Surprise Stakes (Gr3) à Newbury, en bon terrain. Les entraîneurs allemands Peter Schiergen et Henk Grewe présentent respectivement Quian (Mastercraftsman), vainqueur l’an passé du St Leger allemand (Gr3) et de l’Oleander-Rennen (Gr2), mais qui vient de se classer sixième de cette même course, et Sir Polski (Polish Vulcano), gagnant du St Leger italien 2020 et qui effectuera sa rentrée. Autre candidature étrangère, celle de The Grand Visir (Frankel). Troisième de la Doncaster Cup (Gr2) l’an passé, il a ensuite été dirigé vers Cheltenham avant de revenir en plat, où début mai, il s’est classé deuxième d’un handicap sur 3.700m à Chester. Enfin Adrien Fouassier tente le coup avec Thirsty (Oasis Dream). Ce représentant de Gérard Augustin-Normand reste sur trois victoires consécutives obtenues sur la P.S.F. Il est en 42,5 de valeur et va tenter de gravir plusieurs échelons à la fois.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2020 : San Huberto (F. Chappet). 2019 : Called to the Bar (P. & J. Brandt). 2018 : Vazirabad (A. de Royer Dupré). 2017 : Vazirabad (A. de Royer Dupré). 2016 : Vazirabad (A. de Royer Dupré)

13 H 58 • PARISLONGCHAMP • PRIX DE PONTARMÉ

L - 3ans - 1.400m

Le jour d’Erasmo

Le Prix de Pontarmé (L) s’annonce comme une belle occasion de remporter une deuxième course principale pour Erasmo (Oasis Dream). Lauréat du Prix Saraca (L) sur les 1.400m de Chantilly, le représentant de Godolphin a conclu deuxième du Prix La Force (Gr3) sur une distance un peu longue. Revenu sur 1.400m, il a terminé deuxième du Prix du Pont-Neuf (L), alors qu’il était favori. Il était battu par un bon cheval. Lundi, le terrain bien souple ne devrait pas le gêner. Live (Outstrip) s’est montré très séduisant sur les 1.300m de ParisLongchamp. Il a la marge nécessaire pour enlever une Listed. Sa compagne d’entraînement Wooturn (Wootton Bassett) arrive à ParisLongchamp avec deux plaisantes victoires et elle a le droit de progresser encore. Axdavali (Goken) a montré beaucoup de vitesse à 2ans et ses dernières sorties sont suffisamment bonnes pour qu’il puisse briguer un bon résultat lundi. Raiku (Showcasing) redescend de catégorie et son mentor lui met les œillères, ce qui peut lui permettre de faire une bonne performance. L’allemand Danelo (Exceed and Excel) vient d’ouvrir son palmarès dans un bon style et peut être la révélation de l’épreuve.

16 H 25 • PARISLONGCHAMP • PRIX DE MONTRETOUT

L - 4ans et plus - 1.600m

Magny Cours revoit ses ambitions à la baisse

Superbe troisième de la Dubai World Cup (Gr1), Magny Cours (Medaglia d’Oro) a moins bien couru dans le Prix Ganay (Gr1, 6e). Mais souvent, les chevaux qui reviennent de Dubai accusent un peu le coup lors de leur sortie suivante en Europe. Dans le Prix de Montretout (L), il trouve une belle opportunité pour renouer avec la victoire. Mais il aura fort à faire avec l’anglais Sir Busker (Sir Prancealot), quatrième des Queen Elizabeth II Stakes (Gr1) et auteur d’une excellente rentrée. Désormais en valeur 47 après avoir remporté un très gros handicap, Amilcar (Wootton Bassett) n’a plus trop le choix des engagements et peut monter de catégorie avec bonheur. Irska (Hunter’s Light) a gagné le Prix de Lieurey (Gr3) à 3ans. Sa rentrée a été décevante, mais elle doit nous montrer beaucoup mieux. Tammani (Make Believe) vient de faire une bonne rentrée. Auparavant, il a fait de belles choses à un bien meilleur niveau. C’est un lauréat en puissance. Hurricane Cloud (Frankel) nous a laissé une superbe impression lors de son succès à ParisLongchamp. Lui aussi a les moyens de s’imposer. Lauréat du Prix Paul de Moussac Longines (Gr3), National Service (Elusive City) a réussi une belle rentrée et sera un candidat à la victoire dans cette épreuve finalement ouverte. Le cheval de la famille Griezmann Hooking (Lope de Vega) a remporté un gros handicap et son métier sera un atout dans cette Listed.