Demain à ParisLongchamp et au Lion-d'Angers

Courses / 12.05.2021

Demain à ParisLongchamp et au Lion-d'Angers

18 h • ParisLongchamp • Prix d’Hédouville

Gr3 - 4ans et plus - 2.400m

In Swoop, un premier pas vers l’Arc

Le Prix d’Hédouville (Gr3) sera le temps fort de jeudi à ParisLongchamp. Sept concurrents seront au départ de cette épreuve, dont In Swoop (Adlerflug). Pour sa rentrée, il s’est classé deuxième de Sublimis (Shamardal) dans le Prix Lord Seymour (L), sur ce même parcours. Mercredi matin, le représentant du Gestüt Schlenderhan a été engagé par son entourage dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Il avait terminé deuxième, à une encolure, de Sottsass (Siyouni), l’année dernière. Pris en valeur 55,5 dans ce Prix d’Hédouville, In Swoop paraît tout à fait capable de remporter cette épreuve, qui le rapprocherait un peu plus de son objectif d’octobre.

Sublimis, le plus sérieux rival. Cette année, Sublimis a couru deux fois pour autant de succès. Le représentant de Goldophin, qui vient de battre In Swoop pour sa rentrée, pourrait profiter de sa bonne forme et de sa grande régularité pour faire sien le Prix d’Hédouville. Au cours de sa carrière, Sublimis n’a réalisé qu’une seule contre-performance. C’était dans le Qatar Prix du Cadran (Gr1), en découvrant la distance et le terrain lourd.

Nagano Gold (Sixties Icon) effectuera sa rentrée. Il tentera de compléter le podium avec l’aide de Christophe Soumillon, qui le connaît bien puisqu’ensemble, ils ont terminé deuxième du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), troisième du Lucien Barrière Grand Prix de Deauville (Gr2) et troisième du Qatar Prix Foy (Gr3). Il faudra aussi se méfier d’Influx (Golden Horn), qui, comme In Swoop, a été engagé dans l’Arc. Deuxième pour sa rentrée dans le Prix Hyperu-Gujanmestras.com (Classe 1), le représentant de Prime Equestrian n’a pas démérité dans le Prix Lord Seymour en terminant cinquième, sur la même ligne que Lord Achille (Rio de La Plata), également au départ de ce Gr3, et Sheraz (Sea the Stars), qui a depuis terminé deuxième du Prix de Barbeville (Gr3).

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2020 : pas couru. 2019 : Petit Fils (J.-P. Gauvin). 2018 : Waldgeist (A. Fabre). 2017 : Tiberian (A. Couétil). 2016 : One Foot in Heaven (A. de Royer Dupré).

16 h 48 • ParisLongchamp • Prix Gold River - Fonds Européen de l'Élevage

L - 4ans et plus - Femelles  2.800m

Revoilà Vaucelles

Pas revue depuis le mois de juillet et sa victoire dans le Prix de Malleret (Gr2), Vaucelles (Le Havre), va effectuer une rentrée attendue après s’être blessée avant le Prix Vermeille (Gr1). Cette pensionnaire de Pascal Bary porte désormais la casaque d’Abdullah Fahad Al Attiyah, lequel s’est associé à 50 % avec Gérard Augustin-Normand. Mercredi matin, la pouliche a été engagée dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Meilleure valeur du lot (47,5), Vaucelles n’a néanmoins jamais couru au-delà de 2.400m. Sept femelles lui seront opposées, dont Pointille (Whipper), cinquième du Prix Exbury (Gr3) pour sa rentrée, Noble Music (Sea the Moon), récente bonne troisième du Prix Zarkava - Fonds Européen de l'Élevage (L) ou encore Seachange (Siyouni), qui reste sur une troisième place dans le Prix de Samoreau (Classe 3) et devrait afficher des progrès. Ce jour-là, la représentante de la famille Wertheimer était battue par L’Absolue (Shamardal). Toute neuve, cette pensionnaire d’André Fabre qui porte la casaque Godolphin en profitait pour ouvrir son palmarès. Elle sera intéressante à voir à ce niveau.

16 h 48 • ParisLongchamp •  Prix du Gros Caillou

Classe 1 - 4ans et plus - 1.400m

Rock Blanc vise la passe de quatre

Une candidature semble se détacher de ce Prix du Gros Caillou : celle de Rock Blanc (Youmzain). Le pensionnaire de Romain Le Dren Doleuze reste sur trois victoires consécutives, mais obtenues à l’échelon inférieur. Pour autant, et vu la manière avec laquelle il s’est récemment imposé, Rock Blanc semble capable de pouvoir faire mouche à nouveau. L’opposition sera emmenée par l’allemand Ninario (Areion). Deuxième du Badener Meile (Gr2) l’an dernier, il reste sur une proche troisième place dans la Waldpfad Cup (L), juste derrière Aviateur (Intense Focus). Avec déjà une victoire cette saison, Tantpispoureux (Showcasing), fera également partie des candidats en vue.

LOGO CRYSTAL CUP

18 H 15 • Lion-d’Angers • France Sire Anjou-Loire Challenge - 4e Etape de la Crystal Cup

L - Cross-country - 6ans et plus - 7.300m

Le jeune loup Otchoa Rouge face à Bomari

Cinquante obstacles, 7.300m : l’Anjou-Loire Challenge (L) est le cross le plus long du monde et l’un des plus difficiles de la saison. Avec les Grands Cross de Pau et de Craon (Ls), ce sont les Everest de la discipline. Cette année, l’Anjou-Loire a attiré quantité (12 chevaux) et qualité. Le lot est homogène et au moins sept chevaux peuvent prétendre à la victoire.

Otchoa Rouge (Diamond Boy) est passé sur le cross l’hiver dernier. Dès ses débuts dans la discipline, il a gagné au Pont-Long. Et pour sa quatrième course en cross, il a remporté le Grand Cross de Fontainebleau (L). Quant il peut préserver sa vitesse à l’arrière-garde, il est redoutable. Il s’adapte à des parcours différents, mais découvrir le tracé lionnais dans l’Anjou-Loire s’annonce comme un beau défi.

Bomari (Nidor) évolue en cross depuis le printemps 2020 seulement. Mais ça ne l’a pas empêché de remporter le Grand Cross de Craon (L) dans lequel il a devancé Deauseille (Denham Red), Dylane (Anabaa Blue) et Émeraude de Kerza (Honolulu) qu’il va retrouver. Sa seule sortie sur le cross du Lion s’était soldée par une chute et il a montré à Pau qu’il pouvait avoir besoin de plusieurs sorties pour se faire la main sur un nouveau cross. Mais s’il n’était pas tombé dans le Grand Cross palois, il aurait sans doute lutté pour la victoire.

William Menuet pourra aussi compter sur Dylane (Anabaa Blue), associée au jeune Émilien Manceau. Dans la préparatoire à l’Anjou-Loire, elle a eu un excellent comportement.

S’il y a bien un spécialiste du cross du Lion au départ, c’est bien Butterfly du Mou (Daramsar). Il vient de gagner la préparatoire de la tête et des épaules.

En 2019, il a conclu troisième de l’Anjou-Loire et peut trouver son jour dans la grande épreuve ce jeudi. Gabriel Leenders aura deux partants : Émeraude de Kerza et Blason d’Or (Nidor). Tombée dans le Prix Bourgeonnau, la première avait terminé deuxième de l’Anjou-Loire 2020 sur 5.800m. Elle a finalement peu de métier en cross, mais peut évidemment jouer un bon rôle. Ce sera le cas aussi de Blason d’Or.

Deejay Mécène (Medecis) a été la bonne note de la préparatoire. Daffodil Rose (Indian Daffodil) est plus connu à Compiègne et surtout Fontainebleau, mais c’est le moment ou jamais de tenter l’aventure à ce niveau. Surdoué de Ballon (Turgeon) court avec parcimonie en cross, mais il y a souvent pris de belles places. Speedy Date (Kandidate) a fait une blague à son jockey sur le cross de Compiègne en passant à côté du trou du loup. Il aura l’avantage de connaître le cross lionnais. Sacha Green (Barastraight) le connaît aussi, mais il n’a pas encore gagné en cross.