Bilan de la saison d’obstacle anglo-irlandaise : une nouvelle tête et des habitués

International / 09.05.2021

Bilan de la saison d’obstacle anglo-irlandaise : une nouvelle tête et des habitués

La saison d’obstacle anglo-irlandaise a pris fin il y a une petite semaine. C’est l’occasion de revenir sur les acteurs qui ont dominé leur sujet dans les différentes catégories, en Angleterre comme en Irlande.

ANGLETERRE

  • ENTRAÎNEURS

Paul Nicholls sacré pour la douzième fois

Paul Nicholls a remporté le titre de Champion trainer pour la douzième fois. Il a signé 176 victoires pour 705 partants, soit un taux de réussite de 25 %. Il est tête de liste avec 2.470.877 £ de gains, obtenus grâce à de nombreux French breds comme Clan des Obeaux (Kapgarde), lauréat du Bowl Chase et de la Punchestown Gold Cup (Grs1), Frodon (Nickname), Greaneteen (Great Pretender), Monmiral (Saint des Saints) ou encore Bravemansgame (Brave Mansonnien). S’il est passé à côté de Cheltenham, il a cartonné à Aintree et Sandown, tout en faisant une excursion réussie à Punchestown. Son dauphin n’est autre que l’un de ses anciens assistants, Dan Skelton, titulaire de 148 succès et 1.857.465 £ de gains. Dan Skelton a brillé à Aintree avec l’invaincu en obstacle My Drogo (Milan), lauréat de Gr1, et Nube Negra (Dink). Le podium est complété par un… Irlandais ! En effet, Henry de Bromhead, avec son carton à Cheltenham, où il a gagné quatre courses phares, dont la Gold Cup (Gr1) avec Minella Indo (Beat Hollow) et le Champion Hurdle (Gr1) avec Honeysuckle (Sulamani), a fini troisième avec huit victoires et 1.524.042 £.

  • PROPRIÉTAIRES

"J.P." encore couronné

Malgré un Festival de Cheltenham plutôt discret, contrairement à l’édition 2020, John Patrick McManus est tête de liste des propriétaires avec 79 succès pour 514 partants et 1.817.269 £ de gains. Ses meilleurs représentants entraînés en Angleterre ont été Épatante (No Risk at All), troisième du Champion Hurdle (Gr1) après avoir remporté le Fighting Fifth Hurdle (Gr1), et Chantry House (Yeats), vainqueur du Mildmay Novices’ Chase (Gr1) à Aintree après une victoire dans le Marsh Novices’ Chase (Gr1) à Cheltenham. La deuxième place revient à un duo bien connu en France, Simon Munir et Isaac Souede, avec 27 victoires pour 110 partants et 594.388 £ de gains. Leur meilleur représentant a été le French bred Bristol de Mai (Saddler Maker), lauréat pour la troisième fois du Betfair Chase (Gr1). La troisième place revient à Trevor Hemmings, avec 24 victoires et 380.548 £ de gains. Il a notamment pu compter sur plusieurs chevaux pour les lucratifs gros handicaps et Lake View Lad (Oscar), lauréat d’un Gr2 rendant hommage à son champion Many Clouds.

  • JOCKEYS

Harry Skelton confirme sa montée en puissance

Frère de Dan Skelton, deuxième au classement des entraîneurs et fils du grand cavalier de concours Nick, Harry Skelton a décroché le titre de Champion jockey avec 152 succès pour 682 montes. En plus de la quantité, il a eu la qualité puisqu’il a gagné des Groupes avec plusieurs bons éléments entraînés par son frère comme My Drogo, Roksana (Dubai Destination) ou encore Protektorat (Saint des Saints). À dix longueurs d’Harry Skelton, on retrouve le Champion jockey de la saison précédente, Brian Hughes, titulaire de 142 succès. Le premier jockey de Paul Nicholls, Harry Cobden a conclu sa saison blessé et n’a donc pu aller au terme de celle-ci. Il est troisième avec 123 victoires.

IRLANDE

  • ENTRAÎNEURS

Willie Mullins écrase tout

Pour la quinzième fois, Willie Mullins a été le Champion trainer sur les obstacles irlandais. Il a décroché ce titre avec 182 succès pour 652 partants et 5.475.790 € de gains. L’illustration de sa domination dans son pays est bien sûr le Festival de Punchestown où il a obtenu dix-sept victoires, dont celle de Klassical Dream (Dream Well) dans le Champion Stayers Hurdle (Gr1), de Galopin des Champs (Timos) dans le Novice Hurdle (Gr1), d’Énergumène (Denham Red) dans le Ryanair Novice Chase (Gr1) ou encore de Chacun pour Soi (Policy Maker) dans le Champion Chase (Gr1). À Cheltenham, Willie Mullins a connu une belle réussite grâce à Appreciate It (Jeremy), lauréat du Supreme Novices’ Hurdle (Gr1), et Allaho (No Risk at All), brillant lauréat du Ryanair Chase (Gr1). Vous l’aurez constaté : 95 % de ces succès ont été obtenus grâce à des chevaux élevés en France. Malgré la triste affaire qui l’a entouré et le transfert de ses pensionnaires chez Denise Foster, Gordon Elliott a terminé deuxième avec 155 succès, précédant Henry de Bromhead, titulaire de 98 victoires et qui est passé à côté de Punchestown, malgré la victoire d’Honeysuckle.

  • PROPRIÉTAIRES

"J.P." fait le doublé

Deuxième de Gigginstown House Stud lors de la saison écourtée 2019/2020, John Patrick McManus a pris sa revanche chez lui en Irlande cette saison. Par la même occasion, il a fait le doublé puisqu’il est aussi tête de liste des propriétaires en Angleterre. En Irlande, il a signé 85 succès pour la bagatelle de 789 partants ! Son total de gains dans son pays est de 2.252.700 €. Parmi ses meilleurs représentants entraînés en Irlande, on retrouve plusieurs French breds tels que les deux protégés de Willie Mullins, Janidil (Indian Daffodil), vainqueur de la Gold Cup Novice Chase (Gr1), et Elimay (Montmartre), ou encore Fakir d’Oudairies (Kapgarde), lauréat du Marsh Chase (Gr1) à Aintree. "J.P." a donc devancé Gigginstown House Stud, qui a décroché 73 victoires pour 1.940.495 € de gains et Rich Ricci, titulaire de 26 succès pour 102 partants et 1.023.875 €.

  • JOCKEYS

Paul Townend, troisième titre d’affilée

Paul Townend a été sacré Champion jockey sur les obstacles irlandais pour la troisième saison d’affilée. Le premier pilote de Willie Mullins a logiquement bénéficié d’une cavalerie nombreuse et de qualité. Mais une blessure survenue lors d’une chute à Fairyhouse lui a donné chaud. En effet, durant sa convalescence, l’inarrêtable Rachael Blackmore est revenue sur lui. Mais au final, Paul Townend a remporté 100 courses durant la saison, contre 92 pour sa dauphine.