France Sire Anjou-Loire Challenge - 4e étape de la Crystal Cup (L) (Cross-Country) : Émeraude de Kerza, héroïque

Courses / 13.05.2021

France Sire Anjou-Loire Challenge - 4e étape de la Crystal Cup (L) (Cross-Country) : Émeraude de Kerza, héroïque

France Sire Anjou-Loire Challenge - 4e étape de la Crystal Cup (L) (Cross-Country)

Émeraude de Kerza, héroïque

L’Anjou-Loire Challenge, quatrième étape de la Crystal Cup, est une course de vrais durs. Une épreuve où il faut allier force, courage et qualité aussi bien sur les obstacles de steeple que sur ceux de cross. Mais arriver sur cette compétition après une lourde chute sur la double croche, ce n’est pas l’idéal. Pourtant, Émeraude de Kerza (Honolulu) et Clément Lefebvre ont relevé le défi et le couple est sorti vainqueur d’un beau match avec Butterfly du Mou (Daramsar). Vite bien partie, la représentante de l’Earl de Kerza et de Gabriel Leenders s’est fait emmener une bonne partie du parcours. Hormis une hésitation en début de course sur le fence, elle a parfaitement sauté. Elle a négocié la double croche sans problème et au dernier passage en face, elle a été la seule à vraiment suivre l’accélération de Butterfly du Mou. À l’entrée de la ligne droite, elle a passé son rival, mais le pensionnaire de Pascal Journiac est revenu l’attaquer sur le plat. Émeraude de Kerza a fait preuve d’un courage énorme pour le repousser et gagner de deux longueurs et demie devant Butterfly du Mou, troisième en 2019 et donc deuxième en 2021.

Le favori Otchoa Rouge (Blue Brésil) a tracé un superbe dernier kilomètre, après avoir évolué longtemps dernier. Il a terminé fort en dehors à la troisième place, à seulement 6ans. Il a devancé Surdoué de Ballon (Turgeon) et Dylane (Anabaa). Le vainqueur du Grand Cross de Craon (L), Bomari (Nidor), n’a pas toujours eu ses aises et il a fait des fautes comme au contre-haut. Il a conclu septième.

Une victoire de prestige pour des propriétaires fidèles. Gabriel Leenders a décroché sa deuxième victoire dans l’Anjou-Loire après celle acquise avec Bucéfal (Pistolero) en 2018. Il a déclaré au micro d’Equidia : « Claude et Bernadette Prigent [les propriétaires-éleveurs d’Émeraude de Kerza, ndlr] sont les premières personnes qui m’ont appelé quand je me suis installé… En plus, mes chevaux sont malades, même si là, ça va mieux. Aujourd’hui, on voit avec Émeraude de Kerza que la fidélité est récompensée. C’est un moment fabuleux de gagner cette épreuve. Pour moi, le cross est la plus belle discipline à voir. Le haut niveau, c’est le steeple, mais là, on en a pris plein les yeux ! Nous savions qu’il y aurait deux ou trois chevaux pour aller devant et que nous nous ferions emmener. Il fallait ensuite venir en descendant sur les autres car elle a besoin de moral. » Deuxième du Prix Sytaj (Gr3) 2018, Émeraude de Kerza a toujours été une bonne jument. Elle avait aussi gagné le Grand Steeple du Lion (L) en 2019. Après le Grand Cross de Corlay, à domicile pour ses propriétaires-éleveurs, elle remporte une autre victoire de prestige en cross. La plus belle !

Un rêve qui se réalise pour les Prigent. Claude et Bernadette Prigent, les naisseurs des Kerza, ont vécu leur plus belle journée aux courses avec la victoire d’Émeraude de Kerza. Ils ont dit : « C’est vraiment une bonne jument, elle le fait très bien. C’est magnifique ! Quand on voyait l’Anjou-Loire, on rêvait de courir cette épreuve. Nous avions gagné le jour de la course avec Émeraude de Kerza, c’était déjà magnifique. Si on m’avait dit qu’un jour, je gagnerais l’Anjou-Loire… Nous avions été parmi les premiers propriétaires de Gabriel [Leenders, ndlr]. J’ai dit à ma femme de se taire dans les tribunes, elle criait à chaque obstacle ! Pour la petite histoire, en fin d’année de 5ans, elle a couru le Prix Sytaj (Gr3) à Auteuil. Elle avait mal couru et Gabriel nous avait dit que soit nous allions à Pau, soit nous courions en cross. Nous lui avons dit d’aller en cross car c’est une discipline que nous aimons bien. Et il m’a dit qu’il voulait courir l’Anjou-Loire alors qu’elle n’avait que 6ans. Elle avait fini deuxième et là elle gagne. » Bernadette Prigent a ajouté qu’elle n’en avait pas fini avec la vidéo de l’Anjou-Loire Challenge 2021 : « Pendant presque six mois, avant d’aller au travail, c’est sûr, on regardera la course, même s’il faut se lever dix minutes plus tôt»

Le bout du tunnel est arrivé pour le tandem Lefebvre-Leenders. Clément Lefebvre a monté une très belle course avec Émeraude de Kerza avec laquelle il nous avait fait très peur suite à sa chute dans la préparatoire. Il a dit : « En tant que jockey, c’est le rêve de monter des cross comme l’Anjou-Loire. Tout petit, je venais sur les champs de course à Craon puis au Lion. Je me disais que, peut-être, un jour, ça serait à mon tour de monter et de gagner ces courses. Aujourd’hui, c’est moi, et je suis très heureux. Je pense à toute ma famille qui me soutient énormément, à mon petit neveu de 5 ans qui est mordu et qui voudrait bien faire comme tonton. Peut-être que dans quinze ans, ça sera lui qui sera à ma place ! Je pense aussi à Gabriel [Leenders, ndlr] et à toute son équipe car ça a vraiment été une période compliquée. Nos chevaux ont été malades, on s’est blessé avec Émeraude de Kerza il y a trois semaines… Nous avons cru tout perdre, on était mal… Mais ça fait quelques jours que ça va mieux et aujourd’hui on gagne cet Anjou-Loire et il n’y a rien de tel pour remonter le moral des troupes. C’était l’idée d’être dans le dos de Butterfly du Mou et d’Olivier Jouin. Ce dernier a beau être mon ami, c’est surtout un très grand jockey de cross. Il l’a montré aujourd’hui : ses trajectoires sont magnifiques. Je me suis contenté de le suivre et papa Olive m’a mâché le boulot. »

La nièce de Medermit. Élevée par Bernadette et Claude Prigent dans les Côtes-d’Armor, Émeraude de Kerza est une fille d’Honolulu (Montjeu), étalon au haras des Beaux (Étienne Raquin), et de Rangi (Dear Doctor), gagnante deux fois sur le steeple de Nantes et placée sur les haies d’Auteuil à plusieurs reprises. Émeraude de Kerza est pour le moment la seule gagnante de sa mère, qui a eu un dernier produit avant sa disparition en 2017. Il s’agit d’une propre sœur de la lauréate de l’Anjou-Loire 2021 : Hope de Kerza (Honolulu), deuxième en débutant sur les haies de Senonnes pour le même entourage.

Rangi est une sœur de Medermit (Medaaly), vainqueur du Scilly Isles Novices’Chase et deuxième du Ryanair Chase et du Supreme Novices’ Hurdle (Grs1), entre autres. Rangi est aussi la sœur de Miss Country (Country Reel)– laquelle a donné Frodon (Nickname), multiple lauréat de Groupe en Angleterre dont le Ryanair Chase (Gr1) et troisième de l’Ascot Chase (Gr1) – et de Miss Pistol (Pistolet Bleu) qui a produit Saint Pistol (Saint des Saints), lauréat du Prix du Président de la République (Gr3), deuxième du Prix des Drags (Gr2) et troisième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). La deuxième mère, Miss D’Hermite (Solicitor), s’est imposée en plat sur l’hippodrome de Nort-Sur-Erdre.

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Honolulu

Darshaan

Cerulean Sky

Solo de Lune

ÉMERAUDE DE KERZA (F7)

Crystal Glitters

Dear Doctor

Adele Toumignon

Rangi

Solicitor

Miss d’Hermite

Surprise d’Hermite