Irésine : Chantilly avant Vichy ?

Courses / 12.05.2021

Irésine : Chantilly avant Vichy ?

En s’imposant dans le Prix Bedel (L) samedi, à Lyon-Parilly, Irésine (Manduro) a signé une sixième victoire consécutive, la première au niveau black type. Son entraîneur, Jean-Pierre Gauvin, nous en a dit plus sur son avenir : « Le cheval m’a un peu bluffé, car il passait quand même un test. Le handicapeur lui a donné une valeur de Groupe (50,5). J’espère qu’il a raison (rires). Nous gardons toujours à l’esprit d’aller courir le Grand Prix de Vichy (Gr3) cet été. Mais aller d’abord sur le Grand Prix de Chantilly (Gr2), le 6 juin prochain, est une alternative possible. Cela dépendra de l’état du cheval. Il est très bien rentré et il se peut que le fait d’attendre jusqu’à Vichy soit un peu long pour lui. L’idée ensuite serait d’enchaîner avec Deauville. » Au sujet de Morton (New Bay), lauréat du Prix Steiner Pons (Classe 2) samedi, et de Rock Joyeux (Rock of Gibraltar), bon deuxième du Prix Louis Saulnier (Maiden) le lendemain, l’entraîneur nous a dit : « La suite logique pour Morton est d’aller sur le Prix Pimpin (Classe 1) sur ce même hippodrome de Lyon-Parilly. Nous ne souhaitons pas forcément le faire voyager pour l’instant. Il est très bien rentré. Pour Rock Joyeux, qui est plus tardif que Morton, il semble proche de sa course. Vu ce qu’il nous a montré lors de ses débuts, nous l’estimons. Nous prenons le temps avec lui, c’est pourquoi nous irons encore sur un maiden. »