J-2 EMIRATES POULES D’ESSAI : Fabrice Chappet compte soigner ses statistiques

Courses / 13.05.2021

J-2 EMIRATES POULES D’ESSAI : Fabrice Chappet compte soigner ses statistiques

J-2 EMIRATES POULES D’ESSAI

Fabrice Chappet compte soigner ses statistiques

Fabrice Chappet affiche des statistiques remarquables dans les Poules d’Essai : il a sellé six partants dans les classiques sur le mile, pour une victoire – Précieuse (Tamayuz) en 2017 –, une deuxième place (à un nez !) – celle de Speak of the Devil (Wootton Bassett) l’an passé –, une troisième place – Mageva (Wootton Bassett), également en 2020 –, alors que chez les mâles, Dice Roll (Showcasing) s’était classé troisième en 2018 et Célestin (Dabirsim) pointait en quatrième position en 2020.

Cette année, l’entraîneur sellera deux partants dans la course pour les poulains, Prince Lancelot (Sir Prancealot) et Easter (Exosphere), qui ont le profil pour faire aussi bien, sinon mieux, que leurs prédécesseurs.

Fabrice Chappet nous a dit : « Prince Lancelot a plutôt le profil d’un sprinter, mais il a bien fini dans le Djebel, sur 1.400m. Les 200m supplémentaires se tentent, surtout dans une Poule ! Précieuse découvrait elle aussi le mile quand elle a été couronnée à Deauville, ndlr. Sur ce parcours, mieux vaut avoir trop de vitesse que pas assez. On sait que, même si les partants ne seront que douze, les places à la corde vont jouer un rôle important. Les 1.600m grande piste de ParisLongchamp ne sont pas le plus sélectif des parcours. Le meilleur cheval peut y être battu ! L’open stretch permet sûrement qu’il y ait moins de malheureux côté corde, mais le tracking nous montre bien qu’à l’issue d’un parcours à l’extérieur, en raison d’un numéro de corde peu favorable, on fait 6 ou 8m de plus… Soit deux bonnes longueurs !

Dans le Fontainebleau, Easter a très bien fini à l’extérieur, après avoir été vu un peu loin dans le parcours. Il est bien monté en condition, et comme Prince Lancelot, il peut se présenter avec des ambitions au départ d’une telle course. Mes deux poulains ont l’avantage d’avoir une certaine expérience. Un terrain assoupli ne dérangera pas Easter. Prince Lancelot non plus dans l’absolu, si ce n’est que cela va rallonger un peu la distance… Easter sera cette fois confié à Cristian Demuro. »