Le Berry et les invaincus en steeple

Courses / 03.05.2021

Le Berry et les invaincus en steeple

SPONSORING 48H DES AQPS

Par Christopher Galmiche

En s’imposant dans le Prix Ingré (Gr3), le champion Le Berry (Gémix) a conservé son invincibilité en steeple en sept sorties. Il se présentera donc invaincu dans la discipline dans le prochain Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Une situation rare, mais pas inédite !

Avec les limites qui sont les nôtres puisque nous ne pouvons regarder que les champs de partants des Grands Steeples depuis 1993, nous avons trouvé seulement cinq sauteurs ayant pris le départ de l’épreuve majeure sans jamais avoir connu la défaite sur les gros obstacles français. Trois ont défendu les couleurs de Sean Mulryan. Le point commun de quatre de ces cinq chevaux, dont Le Berry, c’est qu’ils ont tous fini sur le podium d'épreuves de niveau Groupe à 4ans. Deux d’entre eux ont dominé leur promotion outrageusement, comme Le Berry, Cyrlight (Saint Cyrien) et Or Noir de Somoza (Discover d’Auteuil).

  1. Cyrlight

L’alezan volant ! Cyrlight (Saint Cyrien) a été impressionnant dès ses premières sorties. Il a survolé les Prix Congress (Gr2), puis Ferdinand Dufaure et Maurice Gillois (Grs1) avant de subir sa première défaite, en haies, à l’issue d’un duel d’anthologie dans le Prix Renaud du Vivier (Gr1) face à Maia Eria (Volochine). Préservé à 5ans, il a gagné ses deux préparatoires au Grand Steeple 2006, ce qui lui a permis d’arriver invaincu dans la grande épreuve. Mais après un match fou avec Kotkijet (Cadoudal) sur la piste extérieure, il a terminé quatrième.

  1. Mid Dancer

En 2007, Sean Mulryan et Arnaud Chaillé-Chaillé ont remporté le Grand Steeple grâce à Mid Dancer (Midyan). Dans sa jeunesse, il a aligné les victoires en haies puis en steeple, finissant son année de 4ans par une victoire dans le Prix Morgex (Gr3). À 5ans, son entourage a pris la décision de tenter l’aventure – sans succès – en Angleterre, à Cheltenham d’abord, où il a couru l’Arkle Chase (Gr1), puis à Carlisle en fin d’année. En France, on l’a surtout vu en haies cette année-là et il a gagné la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Puis en 2007, il s’est donc offert le Grand Steeple, invaincu en France aussi bien en haies qu’en steeple. Il marquera ensuite la course en enlevant deux autres Grands Steeples.

  1. Or Noir de Somoza

Or Noir de Somoza (Discover d’Auteuil) a un profil similaire à celui de Le Berry, dans le sens où il a régné sur ses contemporains à 4ans. Il a remporté les Prix Ferdinand Dufaure et Maurice Gillois (Grs1) 2006, comme le champion de Gemini Stud, puis il a réussi un formidable défi en gagnant le Prix Renaud du Vivier (Gr1) sur les haies. Il a embrayé son année de 5ans par deux victoires dans les Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) et Murat (Gr2), avant de participer au Grand Steeple 2007 dans lequel il est tombé à la rivière des tribunes. Comme son compagnon de couleurs et d’entraînement Mid Dancer, il était entraîné par Arnaud Chaillé-Chaillé et défendait les couleurs de Sean Mulryan.

  1. Ma Royale

Pensionnaire de Marcel Rolland, Ma Royale (Garde Royale) s’est révélée à 4ans, concluant deuxième du Prix Alain du Breil (Gr1). Elle a débuté sur les gros obstacles à seulement 5ans, courant le Grand Steeple quelques mois après ses débuts dans la discipline. Après quatre succès sur le steeple d’Auteuil, dont le Prix Ingré (Gr3), elle s’est engagée invaincue en steeple sur le Grand Steeple, échouant de peu à la deuxième place.

  1. Ilare

Ilare (April Night) n’avait pas le même profil que les quatre chevaux précités, à savoir qu’il n’a pas fait l’arrivée de Groupes dans sa jeunesse. Entraîné par Emmanuel Chevalier du Fau, il a débuté en septembre de ses 4ans, gagnant le Prix Patrick Lec sur les haies d’Auteuil. Après une deuxième sortie victorieuse sur les balais de la butte Mortemart, il a été acheté par la marquise de Moratalla. À 5ans, il a débuté en steeple, remportant ses trois premières courses dans la discipline à Auteuil, dont le Prix William Head (L). Dans le Grand Steeple 2001, il a subi sa première défaite, se classant deuxième derrière la star Kotkijet (Cadoudal).