Le mot de la fin : monopole

Le Mot de la Fin / 31.05.2021

Le mot de la fin : monopole

Les 2ans de Sebastiano Guerrieri ont tout gagné en ce début de saison à Capannelle. L’entraîneur d’origine sicilienne a présenté 24 partants de cet âge. Et il compte 11 victoires et 7 places. Ses juniors ont presque tous gagné au moins une fois. Le meilleur du lot est Windstormblack (Brazen Beau). Lors de ses débuts, le 1er mai, il a cassé le chronomètre en parcourant les 1.000m en 56’’20. L’entraîneur a souhaité lui donner une course avant de faire le déplacement à San Siro pour le Premio Primi Passi (Gr3). Et ensuite viser un Groupe en France. Or le programme lui offrait une course à conditions il y a dix jours. Sebastiano Guerrieri a déclaré partant ce poulain qui était opposé (sur le papier) à trois rivaux. Catastrophe : deux ont fait forfait à toute vitesse… et le troisième a été déclaré non partant le matin de la course !

Or, selon le règlement italien, dans une course à deux partants, le gagnant touche l’allocation et le deuxième rien du tout. Résultat : course annulée ! Lundi matin, Sebastiano Guerrieri n’a pas voulu courir ce risque. Et il a décidé de prendre les choses en main !

Dans le Premio Alberto Giubilo, un sprint qui a perdu le label Listed, il a déclaré Windstormblack, mais aussi trois autres de ses pensionnaires. Un seul de ses confrères a accepté le défi. Mais il ne pourra pas lui jouer un mauvais tour – et faire sauter la course – en déclarant non partant à la dernière minute. Le public, dans le pire des cas, aura droit à un galop du matin…