Man O’War Stakes (Gr1) : Channel Cat sur la vague Velazquez

International / 09.05.2021

Man O’War Stakes (Gr1) : Channel Cat sur la vague Velazquez

Belmont Park (US), samedi

John Velazquez marche sur l’eau. Une semaine après son doublé Oaks & Derby à Churchill Down, le pilote originaire de Porto Rico a mené Channel Cat (English Channel) à son premier Gr1 dans les Man O’War Stakes, sur les 2.200m de Belmont Park. Il s’agissait de la huitième tentative à ce niveau pour ce mâle âgé de 6ans. John Velazquez a lancé en tête Channel Cat et le petit peloton s’est scindé en deux, avec les derniers à une bonne douzaine de longueurs. La chasse au fugitif a commencé trop tard. Le 4ans Gufo (Declaration of War), qui portait six livres de plus que le gagnant, a eu beau finir en boulet de canon depuis l’arrière, Channel Cat, courageux, a réussi à conserver un petit nez. Le Wertheimer Ziyad (Rock of Gibraltar) a plafonné à la sixième place dans les 200 derniers mètres, alors que le gagnant de l’Irish Derby 2019, Sovereign (Galileo), toujours en retrait, a terminé avant-dernier.

Jack Sisterson, l’ancien assistant de Doug O’Neill qui a hérité cet automne de Channel Cat, a déclaré : « J’avais un peu de pression, car je ne voulais pas mettre fin à la fantastique période que traverse Johnny. Un grand merci au cheval, qui méritait son Gr1, à l’équipe et à Calumet Farm, qui soutient beaucoup les courses. »

Channel Cat, élevé par Calumet Farm, est le dixième gagnant de Gr1 issu d’English Channel (Smart Strike), tête de liste des étalons sur le gazon aux États-Unis l’an passé.

Santa Anita (US), samedi

Santa Barbara Stakes (Gr3)

La première américaine de Neige Blanche

La française Neige Blanche (Anodin), qui avait quitté la France après son succès dans le Prix Cléopâtre (Gr3), a signé une première victoire aux États-Unis, samedi, à l’occasion des Santa Barbara Stakes (Gr3). La pensionnaire de Leo Powell avait déjà ajouté à son C.V. une troisième place dans les Belmont Oaks (Gr1). Confiée à Juan Hernandez, elle a bien voyagé dans une course sans train et a placé son attaque en troisième épaisseur dans le dernier tournant. Dans les 200 derniers mètres, Rideforthecause (Candy Ride), après avoir trouvé l’ouverture, est venue comme pour le faire, mais Neige Blanche, sur un ultime coup de rein, est parvenue à s’imposer d’un nez. Leo Powell a déclaré : « J’ai eu peur qu’elle soit battue, car cela s’est joué sur un balancier. Heureusement, cela a souri à Neige Blanche. Elle a montré qu’elle avait sa place à ce niveau. L’avoir achetée est un très bon investissement. Je tiens remercier les associés Madaket Stables, Marsha Naify et Emmanuel de Seroux de leur confiance. »

Neige Blanche, achetée à l’amiable par Narvick International, est une élève de l’écurie du Sud. Elle est l’une des quatre gagnants de Groupe en trois générations de 3ans et plus d’Anodin (Anabaa), lequel a donné douze produits black types et officie au tarif de 7.000 € au haras du Quesnay. La mère, Bianca Neve (Muhtathir), a remporté une course et six de ses huit produits ont gagné.