Prix d’Eventard (Classe 1) : San Isidro renoue avec la victoire

Courses / 28.05.2021

Prix d’Eventard (Classe 1) : San Isidro renoue avec la victoire

Prix d’Eventard (Classe 1)

San Isidro renoue avec la victoire

Lauréat de ses deux premières sorties, dont le Prix de Tancarville, avant de faire bonne contenance dans les Groupes, San Isidro (Power) avait conclu seulement septième pour sa réapparition. Le représentant de Pauline Duval, Gérard Augustin-Normand, l’écurie Monarchic Racing, Marie-France Bertella et Stéphanie Nigge a corrigé le tir en renouant avec la victoire dans le Prix d’Eventard.

En tête après quelques mètres de course, il a dirigé les débats à sa guise. À l’entrée de la ligne droite, San Isidro a démarré sèchement creusant un écart qui s’est révélé décisif. Il a ainsi résisté sans problème à la belle fin de course de Mouillage (Toronado). Son entraîneur, Stéphanie Nigge, a déclaré au micro d’Equidia : « C’est un poulain qui avait montré pas mal de qualité à 2ans. Après, il a eu une fin d’année compliquée. Il a fait une rentrée en demi-teinte. Il manquait sûrement un peu pour sa rentrée. Il est très généreux donc on ne le travaille pas trop fort le matin. C’est pour ça que l’on savait que l’on ne ferait pas bien d’entrée de jeu. J’avais prévenu son entourage. Il est allé devant, mais il sort tellement vite des stalles... Je suis très contente pour tous mes amis qui ont un bout de ce cheval. 1.600m en province, ça vaut un peu 1.400m à Paris. On sait que c’est un cheval que l’on peut rallonger, mais il n’est pas très maniable et Angers l’a quand même avantagé. Nous allons peut-être rester en province avec lui. Il y a sûrement des Listeds pour lui. À Paris, ce n’est pas pareil, là il respire, ça tourne… »

L’un des derniers Power européens. Ancien sire de Coolmore, Power (Oasis Dream) n’est plus revenu en Europe depuis 2017, année où il officiait pour 8.000 €. San Isidro appartient donc à sa dernière génération européenne. Il a été élevé par Dario Hinojosa (Darpat France). Probablement en raison de la cote du géniteur, San Isidro n’a coûté que 8.000 € à Stéphanie Nigge en août 2019 chez Arqana. Olanthia (Zamindar), la mère, avait couru huit fois à 3ans sous l’entraînement de Carlos Laffon-Parias. Lauréate de son maiden à ParisLongchamp sur 1.700m, elle s’était aussi classée sixième du Prix Saint-Alary (Gr1). San Isidro est son premier produit, et les deux suivants sont par Fast Company (Danehill Dancer). Il s’agit d’une 2ans nommée Guadaiza, à l’entraînement chez Carlos Laffon-Parias et d’une yearling. Olvia (Giant's Causeway), la deuxième mère, s’était classée deuxième du Prix Herod (L) pour Carlos Laffon-Parias. Olanthia est le meilleur de ses trois gagnants.

Green Desert

Oasis Dream

Hope

Power

Inchinor

Frappe

Glatisant

SAN ISIDRO (H3)

Gone West

Zamindar

Zaizafon

Olanthia

Giant’s Causeway

Olvia

Mill Guineas