Prix de la Société d'Encouragement de Bordeaux (Classe 2) : Miss Cleopatra confirme

Courses / 09.05.2021

Prix de la Société d'Encouragement de Bordeaux (Classe 2) : Miss Cleopatra confirme

Bordeaux-Le Bouscat, dimanche

Lors de ses débuts, le 4 avril au Lion-d’Angers, Miss Cleopatra (Toronado) s’était imposée en montrant de la classe. Et dimanche à Bordeaux, la pouliche de l’écurie d’Englesqueville, de Stephen Lahmi et Jonathan Temam a confirmé dans le Prix de la Société d'Encouragement de Bordeaux (Classe 2).

La pensionnaire de Philippe Sogorb a galopé en avant-dernière position, avant de suivre la progression de Detesnouvelles (Territories) pour entrer dans la ligne droite. Alejandro Gutiérrez Val a dû sortir sa cravache pour garder sa partenaire bien en ligne. Ensuite, uniquement accompagnée aux bras, elle a facilement débordé Detesnouvelles et s’est bien allongée pour passer le poteau avec une longueur et demie d’avance. Bien qu’elle n’ait pu accrocher Miss Cleopatra pour finir, Detesnouvelles est une bonne deuxième. Trois longueurs et demie plus loin, Septième Sens (Panis) a montré du mieux après deux mauvaises sorties.  

Tout pour faire une bonne pouliche. Après la course, Philippe Sogorb, l’entraîneur lauréat, a déclaré au micro d’Equidia : « Elle a fait le job. Les commentaires de mon jockey sont encourageants car si elle fait 1.000m, c’est juste sur sa classe. Elle serait certainement mieux sur 1.400m. Je sais qu’il y a encore des étages à monter avec elle. Miss Cleopatra s’est montrée un peu regardante mais c’est parce qu’elle a besoin d’apprendre. En tout cas, elle m'a fait très plaisir. Maintenant, nous allons voir. Je vais certainement éviter les Listeds sur 1.000m ligne droite. Avec cette pouliche, il faudra une distance plus longue avec un tournant. Je l'aime beaucoup et c'est pour ça que je ne veux pas non plus courir de façon trop rapprochée. J'ai le temps car les bonnes courses sont plus tard. Elle a un bon potentiel, un beau physique et un bon mental. Elle a tout pour faire une bonne pouliche. »

Une petite-fille de Caerlina. Coélevée par le haras du Grand Lys (Giulia et Paolo Picchi) et Guido Berardelli, Miss Cleopatra est une fille de Toronado (High Chaparral), étalon au haras de Bouquetot. Sa mère, Labyrinth (Lawman), avait couru cinq fois outre-Manche, pour un succès sur le mile à 3ans. Miss Cleopatra est son premier produit. Labyrinth a une yearling par Olympic Glory (Choisir) et a été présentée à Dariyan (Shamardal) l’année dernière.

La deuxième mère, Kerry Gal (Galileo), n’a pas couru, s’étant accidentée yearling. Au haras, elle a donné plusieurs gagnants dont Rhythmic Intent (Lope de Vega), lauréat d’un gros handicap sur 2.600m à Newbury, et Chance to Dream (Dream Ahead), gagnante sur 1.600m dans un handicap assez modeste à Windsor au printemps de ses 2ans.

La troisième mère n’est autre que la classique Caerlina (Caerleon), lauréate du Prix de Diane (Gr1). Elle est à l’origine de 12 black types – en première et deuxième génération – dont l’étalon du haras de Bouquetot Al Wukair (Dream Ahead).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

High Chaparral

 

 

 

 

Kasora

 

Toronado

 

 

 

 

 

Grand Slam

 

 

Wana Doo

 

 

 

 

Wedding Gift

 MISS CLEOPATRA (F2)

 

 

 

 

 

 

Invincible Spirit

 

 

Lawman

 

 

 

 

Laramie

 

Labyrinth

 

 

 

 

 

Galileo

 

 

Kerry Gal

 

 

 

 

Caerlina