Prix de Viroflay (Maiden) : Siyazann avec une certaine marge

Courses / 20.05.2021

Prix de Viroflay (Maiden) : Siyazann avec une certaine marge

Prix de Viroflay (Maiden)

Siyazann avec une certaine marge

Après avoir débuté par une troisième place sur 1.600m, dans le Prix Kashmir II (Inédits) à Saint-Cloud, Siyazann (Golden Horn) prenait part à sa deuxième course. Favori de ce Prix de Viroflay (Maiden), l’élève et représentant de Son Altesse l’Aga Khan n’a pas déçu ses preneurs, en s’imposant avec une certaine marge.

Avec autorité. Dans une course animée par Hayedo (Sea the Moon), le seul poulain qui découvrait les courses françaises, Siyazann s’est contenté de suivre sur un deuxième rideau, à l’extérieur. Décalé par son jockey, Christophe Soumillon, à 500m de l’arrivée, il s’est ensuite bien allongé pour venir chercher sa première victoire, en repoussant jusqu’au bout la ténacité de l’animateur de la première heure, Hayedo qui termine deuxième, à un peu plus d’une longueur. Le bon finisseur Cosmas (Soldier Hollow) est troisième, à une longueur trois quarts.

Un poulain maniable. L’entraîneur lauréat, Alain de Royer Dupré, nous a confié : « L’autre jour, sur 1.600m, c’était sûrement un peu court. Nous avons remarqué qu’il finissait bien et qu’il pouvait être rallongé. C’est un poulain très sérieux avec un bon tempérament, en étant très maniable. Il ne faut pas aller trop vite, mais nous pouvons tout de même essayer de monter une bonne marche. Il a pour lui d’être très maniable. ».

Le frère de Siyarafina. Élevé par son propriétaire, Son Altesse l’Aga Khan, Siyazann est un fils de Golden Horn (Cape Cross) qui officie chez Darley, et de Siyenica ** (Azamour). Cette dernière est gagnante du Prix de Bagatelle (L), mais aussi troisième des Prix de Lieurey (Gr3) et du Prix Daniel Wildenstein (Gr2). Au haras, elle a donné la petite championne Siyarafina ** (Pivotal), gagnante du Prix Saint Alary (Gr1). On lui doit également Sinnari (Oasis Dream) lauréat d’un maiden, puis de deux handicaps. Elle a un yearling par Almanzor (Wootton Bassett).

Sa deuxième mère, Sichilla (Danehill) a gagné une course "D", puis le Prix Amandine (L), à ParisLongchamp. Elle est mère de l’étalon classique Siyouni (Pivotal). Sichilla a également produit Siyouma (Medicean), lauréate des Sun Chariot Stakes, et troisième des Falmouth Stakes (Grs1).

Green Desert

Cape Cross

Park Appeal

Golden Horn

Dubai Destination

Flèche d’Or

Nuryana

SIYAZANN (M3)

Night Shift

Azamour

Asmara

Siyenica

Danehill

Sichilla

Slipstream Queen

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’09”33

De 1000m à 600m : 26’’56

De 600m à 400m : 13’’38

De 400 à 200m : 11’’79

De 200m à l’arrivée : 12’’42

Temps total : 2’13”48