Prix Domaine Dittière (Haies) : Trou Normand ouvre enfin son palmarès

Courses / 13.05.2021

Prix Domaine Dittière (Haies) : Trou Normand ouvre enfin son palmarès

Prix Domaine Dittière (Haies)

Trou Normand ouvre enfin son palmarès

Trou Normand (Kapgarde) a montré des moyens en région parisienne, à Auteuil comme à Compiègne, mais ses fautes l’ont souvent empêché de montrer l’étendue de ses capacités. Son entraîneur, Donatien Sourdeau de Beauregard, avait pris la décision de le déclasser en le courant au Lion-d’Angers, dans le Prix Domaine Dittière. Il ne fallait pas que le poulain qui défend la casaque de l’écurie Sagittaire soit pris de vitesse sur un tracé coulant comme celui du Lion. Son jockey, James Reveley, l’a donc placé en tête pour éviter que ses fautes ne le pénalisent trop. Une fois encore, Trou Normand a fait plusieurs erreurs, mais le lot était largement dans ses cordes. Il a démarré de loin, dans le tournant final, finissant son parcours un peu raccourci, mais avec la victoire en poche. Il a ainsi ouvert enfin son palmarès.

Son mentor a déclaré au micro d’Equidia : « Nous l’avions couru ici pour le déclasser et il n’avait que le tour à accomplir, mais il a encore fait des fautes. Je n’arrive pas ce que je veux avec lui, ce qui est énervant. Mais il a sûrement un peu de jus» Trou Normand est un poulain qui frustre ceux qui le suivent depuis un moment car il a du potentiel et le jour où il fera moins de fautes, il pourra gagner à Paris. De son côté, James Reveley a dit : « C’est un poulain qui a de l’action, il est dur. Je suis parti un peu tôt, mais je voulais avoir de la marge car on sait qu’il fait des fautes dans un parcours. C’est pour cela qu’il s’est un peu arrêté pour finir» Nayak (Manduro) redescendait lui aussi de catégorie. Vite dans le groupe de tête, il s’est bien défendu se classant deuxième devant le gros outsider Zanzeti (Zanzibari) et Miracle de Houelle (Martaline), lequel a tracé une ligne droite prometteuse, sans avoir une course dure pour sa réapparition.

Le frère de Trou Normand. Élevé par l’écurie Sagittaire, Trou Normand est un fils de Kapgarde (Garde Royale), étalon au haras de la Hêtraie, et de Bayonnelle (Saint Cyrien), gagnante à deux reprises sur les haies d’Enghien. Trou Normand est le frère du cheval de cœur de son propriétaire, Denis Peltier, le patron du restaurant Le Brandevin : Brut Impérial (Le Fou). Ce dernier avait même posé devant le restaurant parisien ! Toujours pour l’entraînement de Donatien Sourdeau de Beauregard, il avait gagné le Prix Journaliste (Listed à l’époque) et fini deuxième du Prix François de Poncins (L). Trou Normand est aussi le frère de December (Noroit), vainqueur d’un gros handicap sur les haies de Compiègne. Tous les produits de Bayonnelle ayant couru se sont au moins placés. Après Trou Normand, Bayonnelle a eu Cuvée Impériale (Le Fou), une 3ans et le 2ans Ice Impérial (Walzertakt). Trou Normand est le neveu de Bayokos (Nikos), quatrième des Prix du Président de la République et Montgomery (Grs3). Il appartient aussi à la famille de Bayolidaan (Kamaridaan), troisième et quatrième du Prix du Cadran (Gr1) et multiple vainqueur de Groupe sur les haies d’Auteuil, et de Bayonnet (Paris Jour), lauréat d’un Prix Renaud du Vivier (Gr1).

Mill Reef

Garde Royale

Royal Way

Kapgarde

Cadoudal

Kaprika

Lady Corteira

TROU NORMAND (H4)

Luthier

Saint Cyrien

Sèvres

Bayonnelle

Kamaridaan

Bayokalie

Bayonne