Prix du Bassin Parisien (Maiden) : Black Lives Matter se révèle

Courses / 30.05.2021

Prix du Bassin Parisien (Maiden) : Black Lives Matter se révèle

ParisLongchamp, dimanche

Après avoir raté ses débuts sur la ligne droite, dans le Prix des Closeaux (Inédits) à Chantilly – remporté par l’estimée Mountain Madness (Territories) – Black Lives Mattter (Panis) s’est pleinement révélé en remportant avec une certaine autorité le Prix du Bassin Parisien (Maiden). Estimé, le représentant de Patrick Barbe devrait à présent monter gentiment les échelons, lui qui a été nommé en rapport avec le mouvement politique américain contre le racisme systémique envers les Noirs.

Une ténacité remarquée. Après avoir été un peu hésitant à la sortie des stalles de départ, Black Lives Matter a été vivement actionné par son jockey, Grégory Benoist, pour se porter sur la ligne des chevaux de tête. Placé ensuite à trois quarts de longueur de l’animateur, Match Play (Dream Ahead), qu’il a dominé à 300m du but, Black Lives Matter s’est montré tenace pour repousser jusqu’au bout le retour de Panama City (Iffraaj). Ce dernier termine deuxième, à une encolure. Créant une petite surprise, Zenigata (Rajsaman) a tracé une belle ligne droite et se classe troisième, à trois quarts de longueur.

En progression. L’entraîneur vainqueur, Satoshi Kobayashi, nous a confié : « C’est un poulain qui travaillait très bien le matin, tout en se montrant encore un peu "bébé". Lorsqu’il a débuté, il finissait derrière l’autre pouliche de l’écurie, Hyptonized (Dream Ahead) qui terminait troisième. Alors qu’à l’entraînement, c’est la pouliche qui n’arrive pas à le suivre ! Black Lives Matter n’avait pas compris ce qu’on lui demandait, étant perdu. C’est un poulain avec beaucoup de physique qui devrait gentiment progresser. »

Une mère placée du Prix La Flèche. Élevé par Frédéric et Christine Ehlinger, Black Lives Matter a été présenté à la vente d’octobre Arqana par le haras des Faunes. Le bon était signé par son propriétaire pour 7.500 €. C’est un fils de Panis (Miswaki) et de Magic Potion (Divine Light) qui a montré de la précocité en se classant deuxième du Prix La Flèche (L). Au haras, elle a donné Magic Song (Kendargent), lauréat de cinq handicaps et qui totalise 118.000 € de gains. On lui doit aussi Shadow Noel (La Havre), gagnant de quatre courses au Japon. Elle a une yearling non nommée par Born to Sea (Invincible Spirit) et une foal par Ectot (Hurricane Run).

La deuxième mère, Magic Dawn (Caerleon), a donné dix produits dont quatre vainqueurs. Parmi eux, Marny (Dashing Blade) compte quatre victoires et une troisième place de la Bremer Oster Sprint Cup (L), en Allemagne. Enfin la troisième mère, Magic Night (Le Nain Jaune), a notamment gagné le Prix Vermeille (Gr1), le Prix de Malleret et le Prix de Pomone (Grs2). Elle fut aussi deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Miswaki

 

 

 

 

Hopespringseternal

 

Panis

 

 

 

 

 

Doonesbury

 

 

Political Parody

 

 

 

 

Urakawa

BLACK LIVES MATTER (M2)

 

 

 

 

 

 

Sunday Silence

 

 

Divine Light

 

 

 

 

Meld Sport

 

Magic Potion

 

 

 

 

 

Caerleon

 

 

Magic Dawn

 

 

 

 

Magic Night


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 17”26

De 1000m à 600m : 23’’06

De 600m à 400m : 12’’07

De 400 à 200m : 11’’35

De 200m à l’arrivée : 12’’16

Temps total : 1’15”90