Prix Ferdinand Dufaure (Gr1, steeple-chase) : Le Listrac, petit physique, gros cœur

Courses / 23.05.2021

Prix Ferdinand Dufaure (Gr1, steeple-chase) : Le Listrac, petit physique, gros cœur

Auteuil, dimanche

L’incertitude planait avant ce Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), tant la hiérarchie des steeple-chasers de 4ans était vacillante. Au moins cinq chevaux semblaient capables de s’imposer, et c’est finalement le petit Le Listrac (Balko), gagnant en dernier lieu du Prix Jean Stern (Gr2), qui a décroché le titre suprême. L’élève et représentant de la Sarl Carion E.M.M. a offert un premier Gr1 par la même occasion à son jeune jockey, Lucas Zuliani.

Une longue course d’attente. Lucas Zuliani a été patient avec Le Listrac, qu’il a placé côté corde à l’arrière-garde d’un peloton emmené par Hadès ** (Masterstroke). Hormis une faute à la plage d’Auteuil, le futur lauréat a bien sauté dans l’ensemble. Progressant vivement à l’intérieur d’Hadès entre les deux derniers obstacles, Le Listrac a pris le meilleur à la réception de la dernière haie et s’est détaché nettement dans les 200 derniers mètres, s’imposant d’une longueur trois quarts. Sa compagne d’entraînement, L’Aubonnière ** (Doctor Dino), a remarquablement terminé pour s’emparer de la deuxième place, après avoir attendu à mi-peloton. Hadès, finalement troisième, a été impressionnant à ce niveau, lui qui a perdu la deuxième place dans les 50 derniers mètres seulement. Longtemps en dernière position, le quatrième, Gold Tweet (On est Bien), est à créditer d’une belle fin de course, lui qui découvrait le steeple d’Auteuil après sa victoire à Compiègne dans le Prix Hopper (Gr3). Yes Indeed (Martaline), qui était deuxième dans le tournant final, n’a pu réellement changer de vitesse sur le plat et a terminé cinquième devant Chorail Debelair (Chœur du Nord) et Queen du Berlais (Muhtathir), plutôt décevante.

Pourquoi pas le Grand Steeple ? Déjà performant à 3ans sur les haies, lui qui avait terminé, entre autres, quatrième du Prix Cambacérès (Gr1), Le Listrac s’est pleinement révélé cette année sur le steeple. Deuxième de Gold Tweet pour ses débuts dans la discipline à Compiègne, le 9 mars, il s’est ensuite imposé facilement dans le Prix de Dinard (Steeple-chase) un mois plus tard, toujours à Compiègne. Le 25 avril, Le Listrac avait remporté le Jean Stern d’une longueur devant L’Aubonnière, alors qu’il découvrait le steeple d’Auteuil. Son entraîneur, François Nicolle, nous a confié : « C'est un super petit cheval. Il saute comme un dieu, il est très dur. C’est un roc ! Le terrain collant, souple, l'arrange. Le gosse a été extrêmement patient, c'est ce que je lui avais demandé de faire. C'est très bien ce qu'il fait …. Plus le terrain sera lourd, mieux ça sera pour Le Listrac. Il est tout petit, il est marrant. C’est un petit poney ! Il est transparent : le matin, on ne le calcule pas trop, mais il est toujours là. Il pourrait très bien faire un cheval de Grand Steeple-chase de Paris (Gr1), et pourquoi pas l’année prochaine ? Ça fait un moment qu’il est sur la brèche, il va donc partir un peu en vacances. » François Nicolle présentait également L’Aubonnière, deuxième, et Premier Vert (Network), neuvième et avant-dernier : « Je pense que L’Aubonnière va aller se reposer aussi. Elle était bien et court très, très bien. Elle ne fait que progresser. J’ai demandé à son jockey si elle aurait pu aller chercher Le Listrac, mais il m’a dit qu’il ne pouvait pas : Le Listrac allait plus vite qu’elle. Quant à Premier Vert, je me doutais que ça allait être compliqué dans ce terrain-là. Il n’a pas le niveau de ces chevaux-là. Par contre, à Enghien, il aurait tout gagné ! C’est un cheval pour Clairefontaine-Deauville, éventuellement Compiègne. Mais pas pour Auteuil en terrain collant dans ce lot-là. Je pense qu’il va partir au repos lui aussi, car ce sont des courses très dures. »

Un premier Gr1 pour Lucas Zuliani… moins d’un an après ses débuts ! Ce week-end restera longtemps gravé dans la mémoire des frères Zuliani : Angelo a remporté samedi la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) avec L’Autonomie ** (Blue Brésil), et son petit frère Lucas a gagné dimanche son premier Gr1, à 18 ans. C’est une troisième victoire de Groupe pour le jeune jockey, lauréat cette année également du Prix de Pépinvast (Gr3) avec Haut les Cœurs ** (Saddler Maker), puis du Prix Jean Stern (Gr2) avec Le Listrac. Après avoir fait ses armes dans les rangs des amateurs, il est passé professionnel en juillet 2020. Lucas Zuliani a déclaré au micro d’Equidia : « Je ne réalise pas vraiment. Ça me fait tellement plaisir de gagner mon premier Gr1 avec Le Listrac. J’avais monté mon premier Gr1 avec lui [le Cambacérès, ndlr] et depuis, on ne s'est presque pas quittés [sauf dans le Prix de Dinard, où le cheval était monté par Angelo Zuliani, ndlr]. C'est un cheval vraiment très attachant. Cette année, c'est vraiment extraordinaire pour moi. Je n'en espérais pas tant. Cela ne fait pas encore un an que je suis jockey, donc je profite. Je remercie mon patron, monsieur Nicolle, et puis toute l’équipe qui travaille pour nous au quotidien. Cette victoire est aussi remportée grâce à eux. »

Hadès ** court de première. Deuxième en fin d’année du Prix Congress (Gr2), Hadès avait mal commencé l’année 2021. Tombé à la rivière des tribunes dans le Prix Duc d’Anjou (Gr3), il avait ensuite commis plusieurs fautes dans le Prix Fleuret (Gr3), terminant septième et dernier. En dernier lieu, dans le Prix Philippe Ménager (L), Hadès avait pleinement rassuré en terminant bon deuxième de Yes Indeed. Son entraîneur, Jehan Bertran de Balanda, nous a dit : « Son jockey dit qu'il court de première, et qu'ils ont été très vite sur les deux derniers obstacles : j'ai eu cette impression-là aussi. Il y a deux ou trois réglages à faire car il a un peu sauté à droite, mais ce n'est pas très grave. C'est un petit cheval, très volontaire : nous ne sommes pas obligés d'aller devant, il faut juste le laisser aller dans son rythme. Nous sommes très contents, il nous rassure et montre qu'il appartient aux meilleurs de sa génération. C'est un bon cheval ! La génération des 4ans sur le steeple avait l'air très ouverte, même si Le Listrac a l'air au-dessus actuellement. Nous allons continuer dans le programme. »

La famille de Le Chablis. Le Listrac est un fils de Balko (Pistolet Bleu), étalon au haras du Lion, et de l’inédite Margonote (Poliglote), dont il est le premier produit. Margonote a une yearling, For Mary (Masterstroke). La deuxième mère, Estrola (Great Palm), n’a pu se placer en trois sorties en plat et sur les haies. Son seul produit gagnant, Sauveterre (Turgeon), s’est imposée deux fois à 5ans au niveau réclamer, sur les gros obstacles d’Auteuil et de Cagnes-sur-Mer. La troisième mère, La Sabotière (Beaugency), a remporté 12 courses en haies et en steeple, dont le Grand Steeple-Chase d’Enghien (devenu Gr2). On lui doit La Ragoterie (Apple Tree), troisième du Prix Triquerville (devenu L), Mivoisin (Balleroy), troisième du Grand Steeple-chase de Lyon (devenu L), mais surtout L’Aumance (Mont Basile), devenue une très bonne poulinière. L’Aumance est notamment la mère de Le Chablis (Sassanian), vainqueur des Prix Maurice Gillois (Gr1), La Périchole, Orcada (Grs3) et Hopper (L, à l’époque), et de Feroe (Bulington), gagnante du Prix Sytaj (L, à l’époque). Feroe a produit à son tour un cheval de Groupe avec Le Mercurey (Nickname), double vainqueur de Gr2 sur les fences anglais.

PEDIGREE WEATHERBYS :

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/lelistrac.pdf

 

 

 

Top Ville

 

 

Pistolet Bleu

 

 

 

 

Pampa Bella

 

Balko

 

 

 

 

 

Royal Charter

 

 

Ella Royale

 

 

 

 

La Main Heureuse

LE LISTRAC (H4)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Poliglote

 

 

 

 

Alexandrie

 

Margonote

 

 

 

 

 

Great Palm

 

 

Estrola

 

 

 

 

La Sabotière