Prix Hocquart (Gr2) : Bubble Gift, d’un maiden à un Gr2

Courses / 24.05.2021

Prix Hocquart (Gr2) : Bubble Gift, d’un maiden à un Gr2

ParisLongchamp, lundi

Lauréat d’un maiden il y a un mois, Bubble Gift (Nathaniel) ne faisait pas partie des chevaux les plus en vue dans ce Prix Hocquart (Gr2). Le représentant de Zak Bloodstock, qui se présentait pour la première fois au niveau black type et sur une piste aussi souple, a dévoilé sa grande classe en triomphant dans un très bon style à ParisLongchamp. De quoi rêver du Grand Prix de Paris (Gr1) …

De la dernière à la première place. S’élançant de la stalle numéro 6, Bubble Gift a été placé en dernière position par son jockey, Gérald Mossé. Dans la fausse ligne droite, le futur lauréat a suivi la progression en troisième épaisseur de Media Stream (Frankel), gagnant deux rangs par la même occasion. Progressant à l’extérieur à l’entrée de la ligne droite, Bubble Gift s’est retrouvé aux prises avec les deux chevaux de tête, Gregolimo (Galiway) et Lambo (Protectionist), à 150m du but. Prenant le meilleur au niveau de l’horloge, Bubble Gift s’est imposé d’une encolure devant Gregolimo, tandis que Lambo a complété le podium à trois quarts de longueur. Après avoir animé l’épreuve, Sassoon (Soldier Hollow) a terminé quatrième à une longueur trois quarts devant Media Stream. Calgary (Olympic Glory) a subi sa première défaite en quatre sorties, terminant net sixième. Son jockey, Christophe Soumillon, a expliqué que le poulain n’avait pas apprécié l’état du terrain.

Objectif Grand Prix de Paris. Poulain en constants progrès, Bubble Gift avait débuté le 12 novembre 2020 par une quatrième place à Fontainebleau, sur 1.800m. Rallongé sur 2.400m pour sa rentrée, le 6 avril, il avait conclu deuxième d’un maiden clodoaldien derrière Martial Eagle ** (Adlerflug), futur troisième du Prix Greffulhe (Gr2). Le 26 avril, Bubble Gift avait ouvert son palmarès dans une course similaire à Chantilly par une longueur et quart devant Alter Adler (Adlerflug), qui a confirmé le 17 mai en s’imposant facilement de bout en bout dans le Prix de l’Étang de l’Épine (Maiden). Mikel Delzangles, entraîneur de Bubble Gift, remporte pour la première fois le Prix Hocquart. Le Cantilien nous a dit : « C’est un poulain qui a sûrement encore un peu de marge, car il n’est pas complètement arrivé à maturité. Il est très facile à entraîner, très maniable. Le Grand Prix de Paris (Gr1) a toujours été son objectif. Nous allons voir comment il récupère avant de prendre une décision pour la suite. » Bubble Gift est le premier pur-sang anglais à gagner un Groupe pour le compte de l’entité marocaine Zak Bloodstock, dirigée par Mouna Bengeloun. Pour retrouver l’interview que nous avait accordée Mouna Bengeloun en fin d’année 2019, cliquez ici.

Le troisième Hocquart de Mossé. Gérald Mossé gagne son troisième Prix Hocquart, lui qui l’avait remporté en 1995 avec Rifapour (Shahrastani) et en 2000 avec Lord Flasheart (Blush Rambler). Le jockey a déclaré au micro d’Equidia : « Bubble Gift aime ce terrain et cette distance-là. Il fait vraiment un parcours sans faute. Il vient en progression : il a eu un peu de mal à montrer sa qualité jusqu’alors, mais il montre aujourd’hui son vrai visage. Il est très tendre mais a beaucoup de qualité. Il ne sait pas encore qu’il est bon, mais il commence à montrer qu’il a quelque chose. Ce n’est pas moi qui vais décider s’il ira sur le Grand Prix de Paris ou non, mais je trouve qu’il en a le profil ! »

Gregolimo, le premier black type en plat de Pierre Pilarski. Troisième en dernier lieu du Prix Noailles (Gr3), le 11 avril, Gregolimo a confirmé qu’il avait bel et bien le niveau des Groupes. Très régulier, il n’est jamais sorti des cinq premiers en sept sorties. Son entraîneur, Simone Brogi, nous a expliqué : « Le poulain court bien. Les circonstances de course ont fait qu'il est venu presque trop facilement. Je le vois changer de course en course, alors qu'il a couru tout l'hiver et qu'il n'a pas eu de break, donc c'est positif. Il mérite désormais de faire un break durant l'été. Il devrait être bien en restant sur ces distances, de 2.000m à 2.400m. Je suis ravi, il prend de la maturité. » Pierre Pilarski, qui détient Gregolimo en association avec Jérôme Vallier et Meryl de Watrigant, nous a dit : « C'est mon premier black type en plat et je suis ravi, d’autant que c’est la première fois que je viens à ParisLongchamp. C'est exceptionnel, surtout que nous avons été à la lutte pour la victoire ! C'est super ! »

Lambo, un bon candidat au Derby allemand. Très régulier également, Lambo s’est très bien comporté pour son retour en France, lui qui avait gagné un maiden bellifontain le 9 avril. Depuis, le poulain avait couru le 1er mai à Munich, s’imposant de toute une classe dans le Bavarian Classic (Gr3). Son entraîneur, Miroslav Rulec, nous a appris : « C'est une très bonne performance, nous sommes ravis. Nous avons un bon cheval pour le Derby allemand (Gr1). Il va certainement directement aller sur le classique, je vais en parler avec son propriétaire. À chaque course, il s'améliore. Je l'ai acheté aux ventes en Allemagne. Son père, Protectionist (Monsun), est un super étalon. »

Lien Weatherbys https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2021/Bubble-Gift.pdf

Un frère de Bubble Chic. Élevé au haras de Maulepaire par Ali Hakam, Bubble Gift est un fils de Nathaniel (Galileo), stationné à Newsells Park Stud, et de Bubble Back (Grand Lodge), qui a fait trois fois l’arrivée en cinq sorties à 3ans au niveau maiden, sur des distances allant de 1.650m à 2.500m. Bubble Gift est le neuvième et dernier produit répertorié de sa mère, disparue en 2020.

Outre Bubble Gift, Bubble Back a donné quatre autres gagnants dont Bubble Chic (Chichicastenango), gagnant des Darley Stakes (Gr3, 1.800m) à Newmarket et deuxième du Prix du Jockey Club et du Critérium de Saint-Cloud (Grs1), et Queen Bubble (Layman), deuxième du Prix Charles Laffitte (L, 2.000m). Cette dernière a produit à son tour King Bubble (Kendargent), vainqueur du Prix Delahante et de la Coupe de Marseille (Ls, 2.000m). La deuxième mère, Genuine (Generous), s’est imposée lors de son unique sortie à 3ans dans un maiden, sur les 2.100m de Montignac. Elle a notamment donné Anacarde (Anabaa Blue), gagnant du Prix Maurice Caillault (L, 2.100m). Genuine est une sœur de Comillas (Kaldoun), invaincue à 2ans en deux sorties sur le mile, dont le Prix des Réservoirs (Gr3). Elle est aussi la sœur de Rizière (Groom Dancer), laquelle a donné quatre black types dont Rouvres (Anabaa), vainqueur du Prix Jean Prat (Gr1).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Nathaniel

 

 

 

 

 

Silver Hawk

 

 

Magnificient Style

 

 

 

 

Mia Karina

BUBBLE GIFT (M3)

 

 

 

 

 

 

Chief’s Crown

 

 

Grand Lodge

 

 

 

 

La Papagena

 

Bubble Back

 

 

 

 

 

Generous

 

 

Genuine

 

 

 

 

Rive du Sud


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’21’’15

De 1.000m à 600m : 26’’20

De 600m à 400m : 12’’45

De 400m à 200m : 11’’33

De 200m à l’arrivée : 11’’61

Temps total : 2’22’’74