Prix Nelcius (Classe 1) : Singledon monte les échelons avec brio

Courses / 09.05.2021

Prix Nelcius (Classe 1) : Singledon monte les échelons avec brio

Bordeaux-Le Bouscat, dimanche

Depuis qu’il a été castré, Singledon (New Bay) montre un tout autre visage. En l’espace d’un mois, ce représentant de James Rowsell a perdu son statut du maiden et a décroché sa Classe 1, dimanche, à l’occasion du Prix Nelcius.

Vu au milieu du peloton durant le parcours, le pensionnaire de Xavier Thomas-Demeaulte a trouvé le passage en pleine piste pour entrer dans la ligne droite. Il a tout de suite été actionné par Guillaume Guedj-Gay et est venu en progression pour dépasser Guerre d’Amour (Camelot) et Pomohaka (Wootton Bassett). Une fois sur la bonne jambe, Singledon s’est plaisamment détaché de ses adversaires pour s’imposer de trois quarts de longueur. Derrière, Bialystok (Zoffany) a été piégé par son numéro de corde et a dû galoper en dernière position. Il a été très courageux dans la phase finale pour revenir sur les premiers et prendre la deuxième place. Guerre d’Amour s’est bien défendue mais a dû s’avouer vaincue tout à la fin. Elle conserve quand même la troisième place, une longueur et un quart derrière.

Vers le Derby du Midi. C’est en toute logique que Singledon pourrait désormais avoir des ambitions au niveau supérieur. Son entraîneur, Xavier Thomas-Demeaulte, a déclaré au micro d’Equidia : « Je pensais bien que les 1.900m de Bordeaux allaient lui convenir car il tirait à chaque fois sur 2.100m. Là, il a mieux respiré mais j’ai trouvé qu’il a encore tiré par moments. Il a bien progressé depuis sa castration en fin d’année. Il a monté plusieurs marches d’un coup et on ne connaît pas ses limites. Il va courir le Derby du Midi (L), ici, dans trois semaines. » Guillaume Guedj-Gay, le jockey de Singledon, a ajouté : « La course a été plus régulière aujourd’hui et cela nous a avantagés. J’ai réussi à l’avoir assez détendu et il a fait une belle ligne droite. Déjà le matin il montrait qu’il était monté sur sa victoire de Toulouse. Et là, il montre qu’il a de la classe. Il est un peu tardif, un peu brillant mais plus le temps passe et plus nous arrivons à l’avoir cool. »

Une grande souche Wertheimer. Élève d’Ashbrittle Stud, Singledon est un fils de New Bay (Dubawi) qui officie à Ballylinch Stud, et de Singulière (Singspiel). Cette dernière a été achetée 320.000 € à la vente d’élevage Arqana, par Anthony Stroud Bloodstock, en 2010. C’est la propre sœur de Balladeuse (Singspiel), gagnante du Prix de Royallieu (Gr2), et troisième du Prix de Royaumont (Gr3). C’est aussi la sœur de Plumania ** (Anabaa), qui a remporté le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), le Prix Corrida (Gr2), tout en concluant deux fois deuxième du Prix Vermeille (Gr1), ou encore troisième du Prix de Diane Longines (Gr1). Singulière compte une victoire en huit sorties. Singledon est son deuxième gagnant. Elle a aussi une 2ans nommée Rochebrune (Postponed), à l’entraînement chez George Baker.

 

 

 

Dubai Millenium

 

 

Dubawi

 

 

 

 

Zomaradah

 

New Bay

 

 

 

 

 

Zamindar

 

 

Cinnamon Bay

 

 

 

 

Trellis Bay

 SINGLEDON (H3)

 

 

 

 

 

 

In the Wings

 

 

Singspiel

 

 

 

 

Glorious Song

 

Singulière

 

 

 

 

 

Rainbow Quest

 

 

Featherquest

 

 

 

 

Featherhill