Prix Stanley (L) (Haies)  Paradiso, tout simplement époustouflant

Courses / 23.05.2021

Prix Stanley (L) (Haies) Paradiso, tout simplement époustouflant

Auteuil, dimanche

Le Prix Stanley (L) 2021 nous a régalés ! Les deux meilleurs impressions chez les poulains de 3ans s’affrontaient dans cette course principale, à savoir Paradiso (Kapgarde) et Impressive (Kapgarde). C’est le représentant de Génétique Obstacle qui est sorti vainqueur d’un match qui n’a pas eu lieu car Paradiso s’est montré très supérieur. Après avoir évolué en deuxième position, avec toujours beaucoup de gaz, il a relayé l’animateur, Surprising (Charm Spirit), à mi-tournant final. Entre les deux dernières haies, la vision était saisissante : tous les jockeys sollicitaient leurs chevaux, sauf Kévin Nabet, qui ne bougeait pas. Paradiso s’est détaché de lui-même pour aborder la dernière haie et, sur le plat, il s’est envolé. Il a flotté un instant sous l’effet de la cravache, mais on lui pardonne car il n’en était qu’à sa deuxième sortie. Il a passé le poteau avec cinq longueurs et demie d’avance sur Latino des Isles (Martaline). C’est désormais lui le leader chez les poulains de 3ans.

Un profil d’étalon. Son entraîneur, David Cottin, nous a dit : « Paradiso est très bon. Il l'a toujours montré le matin. Il avait de supers débuts et là il a confirmé. C'est bon pour l'avenir. Il va encore progresser énormément. Il a besoin de se faire, de grandir. C'est un phénomène. Il va faire un super automne. » Encore entier, très épais et puissant, Paradiso est issu d’une grande famille d’obstacle, celle de Newness (Simply Great). Paul Basquin, représentant de Génétique Obstacle, propriétaire de Paradiso, nous a confié : « Paradiso n’est pas un poulain qui est précoce, même s’il est né tôt. Il ne demandait qu’à évoluer. Nous l’avons débuté dans le Wild Monarch, mais le cheval n’était qu’à 80%. Il était un peu vert mais il montrait de gros moyens le matin. Il a une vraie classe de plat, ça aide spécialement. Il a une faculté d’accélération propre aux bons chevaux. Aujourd’hui, nous attendions de le voir face à d’autres lignes, à Impressive, qui était plus endurci que lui. Paradiso est probablement un très bon cheval. Pour essayer de sortir des étalons, nous cherchons cette faculté d’accélération, à gagner sur 3.500m en haies à Auteuil. C’est certainement l’avenir. Il faut essayer de ramener un peu de vitesse dans notre parc d’étalons. Et Paradiso est issu d’une famille où il y a beaucoup de classe de plat. On attendait des progrès sur sa course de début, qu'il a affichés aujourd'hui, avec beaucoup de facilité pour terminer et une très belle action. C'est certainement un poulain d'avenir. On l'a laissé entier car il est très bien né. Il y a quelques étalons, comme Saint des Saints et Kapgarde, qui auront besoin à l'avenir de relève. C'est donc important qu'il y ait des jeunes 3ans avec de bons pedigrees que l'on essaie de garder entiers… On est vraiment ravis et on remercie fortement l'équipe de David Cottin qui a fait un travail exceptionnel avec lui. On est comblé. Dans l'immédiat on ne le vend pas. Le but est d'essayer d'aller sur la bonne à l'automne [Prix Cambacérès, ndlr] et ensuite d’envisager une carrière d'étalon. »

Un champion en devenir. Jockey de Paradiso, Kévin Nabet a eu ces mots après sa victoire : « C'est un vrai champion en devenir. Il a beaucoup de gaz. C'était une deuxième course, la dernière fois il ne savait pas où il allait. Là, il savait. Il s’est montré quand même professionnel. Les 1.000 premiers mètres, nous sommes allés assez vite. Mais il s'est assez rapidement posé pour respirer. Après, il n'a fait que s’oxygéner tout le temps. »

Latino des Isles à sa place. Après un parcours d’attente, à filer, Latino des Isles s’est annoncé entre les deux dernières haies, terminant bien pour prendre une nette deuxième place. Son entraîneur, Arnaud Chaillé-Chaillé, nous a déclaré : « Le cheval a été beaucoup plus appliqué que la dernière fois dans ses sauts. Je me doutais qu'il avait la pointure des deux pensionnaires d'Hector de Lageneste et Guillaume Macaire, mais le gagnant est meilleur, il n'y a rien à dire. Latino est à sa place, je n'ai pas de regrets. La course a été régulière. Il a été un petit peu gêné après la dernière haie d'en face, mais bon... Je ne pense pas qu'on aurait pu gagner sans cela. S'il reste bien, il ira sur le Prix Aguado. »

Impressive a conclu troisième. Lui aussi a patienté mais sa faute sur l’avant-dernière haie l’a handicapé pour la phase finale. Coup de Cœur (No Risk at All) s’est rapproché en face, se défendant bien pour prendre la quatrième place devant Cuzco du Mathan (Martaline).

Le frère de Messagère **. Élevée par le haras de la Croix Sonnet et Albert Hosselet, Paradiso a été achetée yearling à la vente d’automne Arqana en 2019 par Saubouas Bloodstock pour la somme de 150.000 €. C’est un fils de Kapgarde, étalon au haras de la Hêtraie et de No News (Gentlewave), gagnante de trois courses plates et cinquième du Prix Fille de l’Air (Gr3). No News a déjà donné Messagère ** (Saint des Saints), lauréate du haras d’Étreham Prix Sagan (Gr3) et du Prix du Nivernais en débutant. Messagère a été saillie par Almanzor (Wootton Bassett) cette année !

No News a eu ensuite produit Divination (Martaline), gagnante du Prix d’Essai des Pouliches 2020, puis Paradiso et Farah (Cloth of Stars), une yearling. Deuxième mère de Paradiso, Nickelle (Sagamix) a remporté le Prix de la Pépinière (L) et fini troisième du Prix Allez France (Gr3), mais elle a surtout gagné le Prix Wild Monarch (L) et conclu troisième des Prix Sagan (Gr3).

Nickelle a donné Nîmes ** (Saint des Saints), vainqueur du Prix d’Essai des Poulains. Troisième mère de Paradiso, N’Avoue Jamais (Marignan) a enlevé le Prix Alain du Breil (Gr1) avant de produire Nid d’Amour (Ultimately Lucky), gagnante du Prix Luth Enchantée (L) et N’Oublie Jamais (Loup Solitaire), lauréate de la Grande Course de Haies de Cagnes (L) et du Wild Monarch. C’est la souche de la matrone Newness, vainqueur du Prix Edmond Barrachin (Gr3) et troisième du Prix Maurice Gillois (Gr1). Dans sa descendance, on trouve un nombre impressionnant de chevaux black types ainsi que plusieurs étalons ayant donné des chevaux de Groupe à Auteuil, comme Nickname (Lost World), Nom de d’La (Lost World), No Risk at All (My Risk)…

 

 

 

Mill Reef

 

 

Garde Royale

 

 

 

 

Royal Way

 

Kapgarde

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Kaprika

 

 

 

 

Lady Corteira

PARADISO ** (M3)

 

 

 

 

 

 

Monsun

 

 

Gentlewave

 

 

 

 

Saumareine

 

No News

 

 

 

 

 

Sagamix

 

 

Nickelle

 

 

 

 

N’Avoue Jamais