Prix Vanille (Haies) : Henarès reste invaincue

Courses / 08.05.2021

Prix Vanille (Haies) : Henarès reste invaincue

Prix Vanille (Haies)

Henarès reste invaincue

Brillante lauréate du Prix Samaritain, lors de ses débuts en obstacle, Henarès (Gris de Gris) a répété en s’imposant aisément dans le Prix Vanille. La représentante de l’écurie Magnien et d’Emmanuel Clayeux a galopé en sixième position, étant montée plus près que lors de sa dernière sortie. Elle a gagné deux rangs en face et bien que fautive sur la première haie de la ligne d’en face, elle n’a pas perdu de terrain. La pensionnaire d’Emmanuel Clayeux a suivi avec toujours beaucoup de ressources, mais dans le tournant final, elle a reculé à la huitième place. Elle s’est néanmoins relancée à l’entrée de la ligne droite, se rapprochant avec d’énormes ressources. Comme dans le Samaritain, elle avait la fougueuse animatrice Histoire de Cœur (Poliglote) en point de mire entre les deux dernières haies. Elle l’a rejointe pour franchir l’ultime haie puis s’est envolée sur le plat, l’emportant de huit longueurs, juste montée aux bras. Malheureusement, en s’arrêtant après l’arrivée, Henarès n’était pas carrée et son jockey Nathalie Desoutter est descendue avant de rentrer aux balances à pied. Elle a eu ces mots au sujet de sa partenaire avec laquelle elle est invaincue : « C’est une bonne pouliche. J’en ai trouvé une bonne donc j’espère que sa blessure ne sera pas méchante et que nous allons la revoir… »

La sœur du champion On the Go (Kamsin), Miss Montigny (Soldier of Fortune), a réalisé une excellente rentrée pour sa découverte d’Auteuil. Bien placée dans le parcours, elle a conservé courageusement la deuxième place devant l’imposante sœur de Les Yeux Vert (Martaline), Fleur Verte (Network), laquelle a tracé un parcours prometteur. Une nouvelle fois, Haresca du Tabert (Maresca Sorrento) est la bonne note de la course. Elle a patienté au cœur du peloton, venant librement à l’entrée de la ligne droite. Elle a bien poursuivi son effort pour finir au pied du podium à l’issue d’un parcours sage. Son entourage la fabrique et elle devrait faire une bonne pouliche.

La belle passe de Gris de Gris. Officiant au haras de Corlay, Gris de Gris (Slickly) a vécu une belle semaine avec ses produits. Jeudi à Compiègne, il a signé un doublé avec Huerta, lauréate du Prix Radio Paris et Idylle du Seuil, gagnante du Prix Nivolet. Puis ce samedi, c’est Henarès qui l’a mis en avant.

La souche de Delta Work. Élevée par Jean-François Magnien, Henarès est une fille de Gris de Gris, étalon au haras de Corlay, et de Barcelone (Irish Wells), placée en haies et en steeple pour Emmanuel Clayeux et la casaque Magnien également. Henarès est le premier produit de sa mère qui a eu ensuite Illowa (Karaktar), une 3ans, Jerez (Elliptique), un 2ans, et Katalonha (Cokoriko), une yearling.

La deuxième mère, Quenza (Ragmar), a gagné trois fois en plat, mais elle s’est surtout imposée dans le Prix Baroud III sur le steeple d’Enghien. Henarès est la nièce de Campero (Fragrant Mix), vainqueur sur les haies de Clairefontaine à 3ans et du Prix Saint Sauveur (L). Sous la troisième mère, Hotesse du Bouille (Luchiroverte), on retrouve Robbe (Video Rock), la mère de Delta Work (Network), lauréat de cinq Grs1 en steeple dont l’Irish Gold Cup, et Law (Lute Antique), la mère de Ga Law (Sinndar), vainqueur de Gr2 sur le steeple anglais.

Linamix

Slickly

Slipstream Queen

Gris de Gris

Lead on Time

Déesse Grise

Grey Goddess

HENARÈS (F4)

Poliglote

Irish Wells

Sign of the Vine

Barcelone

Ragmar

Quenza

Hotesse du Bouille