Yorkshire Cup (Gr2) : Spanish Mission tient sa deuxième Cup

International / 14.05.2021

Yorkshire Cup (Gr2) : Spanish Mission tient sa deuxième Cup

Yorkshire Cup (Gr2)

Spanish Mission tient sa deuxième Cup

Jeudi 17 juin, ce ne sera plus la même musique, mais en attendant la Gold Cup (Gr1) et le rendez-vous avec Stradivarius (Sea the Stars), le 5ans Spanish Mission (Noble Mission) a gagné la Yorkshire Cup (Gr2), qui était une demi-finale pour le marathon de Royal Ascot. Il l’a fait de belle manière, en plaçant une longue pointe de vitesse à l’issue d’une course sélective malgré le petit lot de cinq partants. Le favori, Sir Ron Priestley (Australia), a pris l’avantage à 600m du poteau, attaqué sur sa gauche par Spanish Mission et sur sa droite par Santiago (Authorized). Spanish Mission n’a laissé aucune chance à ses rivaux dans les 200 derniers mètres et il a gagné par presque trois longueurs alors que Santiago, un peu gêné par Sir Ron Priestley, a dû se contenter de la deuxième place.

Il est à 10/1 dans la Gold Cup. Spanish Mission avait déjà passé le test sur une distance extrême l’année dernière quand il avait remporté la Doncaster Cup (Gr2) sur 3.600m. C’est un stayer qui possède une vraie pointe de vitesse comme Stradivarius. L’alezan est meilleur comme l’expliquent les cotes de la Gold Cup. Celle de Spanish Mission a baissé à 10/1 alors que le favori est à 1,5/1, mais le pensionnaire d’Andrew Balding sera un adversaire redoutable. Son pilote, William Buick, a dit : « Il a fourni une très bonne performance, tout comme dans la Doncaster Cup dans des conditions similaires. C’est un cheval très régulier, quand il n’a pas fait sa valeur c’est en raison d’un terrain défoncé ou d’un mauvais déroulement. »

Le père Noble Mission est au Japon. Spanish Mission est arrivé en Europe en vue d’un pinhooking mais, après son achat pour 125.000 $ (105.500 €) à Keeneland September, il n’a pas atteint son prix de réserve (60.000 Gns) à la Craven breeze up de Tattersalls. Son père, Noble Mission (Galileo), triple gagnant de Gr1 et propre frère de Frankel, a donné trois gagnants de Groupe en trois générations de 3ans et plus, dont Code of Honor qui, en 2019, avait gagné sur le dirt les Travers Stakes (Gr1), la Jockey Club Gold Cup (Gr1) et s’était classé deuxième dans le Kentucky Derby (Gr1). Pas assez pour les éleveurs américains qui l’ont laissé partir pour le Japon. Il est proposé par la Japan Bloodhorse Breeder’s Association à 1,5 million de yens (11.300 €).

La mère, Limonar (Street Cry), avait gagné le Prix Coronation (L) pour la casaque Darpat et l’entraînement de Carlos Laffon-Parias avant de partir pour les États-Unis, achetée par le propriétaire italo-américain Vinnie Viola. Elle a produit le lauréat black type et placé de Gr2 Mokarris (More than Ready) et un autre gagnant au Japon.

Limonar a un 2ans par Mastery (Candy Ride). Elle a été envoyée en Angleterre par son propriétaire, Vinnie Viola. Limonar a donné un yearling par Uncle Mon (Indian Charlie) et un foal par Frankel (Galileo).

Derab se fait un nom

Sur les coups de 16 h 26, il n’était que le demi-frère de la championne Enable (Nathaniel). Deux minutes après, Derab (Sea the Stars) a ouvert son palmarès en poulain d’avenir, après deux accessits derrière deux rivaux de niveau black type, dans une novice sur 1.600m. L’élève de Juddmonte avait course gagnée déjà aux derniers 400m et son pilote Martin Harley a posé les mains bien avant le passage du poteau. Il a gagné par six grandes longueurs sur le "FR" Fireworks (Kingman) qui a tracé un bon parcours pour ses débuts. Le niveau de l’opposition est difficile à juger mais lors de sa rentrée, Derab avait affiché un rating supérieur à 90. Il a trouvé des supporters dans l’ante-post du Derby et sa cote a baissé de 50 à 16/1. Epsom est fort probablement un rêve pour le poulain mais il peut bien devenir le quatrième black type sur huit produits de 3ans et plus issus de Concentric (Sadler’s Wells) qui a un 2ans par Nathaniel (Galileo), propre frère de la championne, et une foal par Sea the Stars (Cape Cross).