Aujourd’hui aux courses - ParisLongchamp : Irésine, après six victoires consécutives

Courses / 12.06.2021

Aujourd’hui aux courses - ParisLongchamp : Irésine, après six victoires consécutives

15 H 50 • PARISLONGCHAMP • LA COUPE

Gr3 - 4ans et plus - 2.000m - 80.000 €

Irésine, après six victoires consécutives

Sept concurrents vont s’affronter dans La Coupe (Gr3), dont la principale attraction est Irésine (Manduro), nouveau venu à ce niveau pour sa première sortie en région parisienne. En sept sorties, le protégé de Jean-Pierre Gauvin n’a connu la défaite qu’une fois : c’était en débutant, le 22 juillet 2020 à Vichy, où il a terminé troisième. Depuis, Irésine n’a cessé de repousser ses limites. En dernier lieu, le 8 mai, il a remporté par six longueurs le Prix Bédel (L) à Lyon-Parilly, devant un certain Dawn Intello (Intello), quatrième l’an passé du Prix du Jockey Club (Gr1). Irésine est tout simplement invaincu sous la selle de Marie Vélon, qui lui sera de nouveau associé dimanche et qui pourrait bien remporter son premier Groupe. Le cheval va effectuer son retour sur 2.000m, une distance sur laquelle il s’est déjà imposé deux fois, et le bon terrain sera à sa convenance.

Une opposition sérieuse. L’écurie Godolphin sera doublement représentée avec Magny Cours (Medaglia d’Oro) et Algiers (Shamardal), tous deux entraînés par André Fabre. Double lauréat de Listed sur le mile, Magny Cours est également confirmé sur 2.000m, une distance sur laquelle il a notamment conclu troisième de la Dubai World Cup (Gr1). Le 24 mai, il a échoué d’une encolure seulement face à Reshabar (Iffraaj) dans le Prix de Montretout (L). Quant à Algiers, il a terminé dernier au loin dans le Prix d’Harcourt (Gr2) pour sa rentrée, le 11 avril – une performance trop mauvaise pour être exacte. Le cheval n’avait pas été revu depuis sa victoire dans le Prix Turenne (L), à Saint-Cloud, le 23 septembre, et il n’a peut-être pas apprécié le terrain très souple à ParisLongchamp. Sur ce qu’il a montré l’an passé, il mérite d’être racheté. Attention à Glycon (Le Havre), vainqueur en bon terrain de la Coupe de Maisons-Laffitte (Gr3) sur le tracé du jour, le 6 septembre 2020. Sixième de l’Harcourt pour sa rentrée, il devrait afficher un bien meilleur visage sur une piste plus ferme qu’en dernier lieu. Quatrième du Prix Jacques Laffitte (L) pour sa rentrée, le 18 avril, Pao Alto (Intello) a ensuite terminé deuxième du 99e Grand Prix de Bordeaux - 4e étape du Défi du Galop (L). Le représentant des frères Wertheimer avait sans doute besoin de courir après avoir été écarté de la compétition durant huit mois : sur ce qu’il a fait de mieux, il a une très bonne chance. Battu d’une courte tête dans le Prix du Prince d’Orange (Gr3) sur le tracé du jour, le 6 septembre 2020, Hurricane Dream (Hurricane Cat) n’est pas non plus à écarter. Il vient de prouver sa forme en renouant avec le succès dans une Classe 1 clodoaldienne, pour sa deuxième sortie de l’année. Seule femelle au départ, Grand Glory (Olympic Glory) a déçu le 2 mai dans le Prix Allez France Longines (Gr3) en terminant sixième et dernière. La régularité n’est pas forcément son point fort, mais elle est capable d’un coup d’éclat.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2020 : Telecaster (H. Morrison). 2019 : Danceteria (D. Menuisier). 2018 : Dallas Affair (F. Head). 2017 : Robin of Navan (H. Dunlop). 2016 : Air Pilot (R. Beckett).

13 H 23 • PARISLONGCHAMP • PRIX RIDGWAY

L - 3ans - Mâles - 2.000m - 55.000 €

Parchemin, après la Poule

Six poulains de 3ans seront au départ du Prix Ridgway (L). Parmi eux, deux concurrents se sont retrouvés au départ de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) : Parchemin (Lope de Vega) et Easter (Exosphere). Invaincu à 2ans en remportant notamment le Prix Isonomy (L), Parchemin a terminé cinquième pour sa rentrée, dans le Prix de Fontainebleau (Gr3), avant de finir cinquième de nouveau, mais cette fois-ci dans la Poule. D’ailleurs, ce jour-là, il n’avait vraiment pas démérité côté corde : il s’était montré lutteur avant de devoir s’incliner tout à la fin pour un meilleur classement. Rallongé de 400m pour l’occasion et redescendant nettement de catégorie, le représentant de Godolphin semble avoir de belles cartes en main pour pouvoir s’imposer. Comme Parchemin, Easter a couru dans la Poule mais, dans le Gr1, il avait rapidement cédé. Il va aussi découvrir la distance des 2.000m, ce qui pourrait l’amener à décrocher sa première victoire de l’année. Alain de Royer Dupré pourra compter sur Siyazann (Golden Horn), un poulain peu expérimenté (deux sorties) mais qui a gagné dans un bon style sur ce parcours, le 20 mai. Ses limites sont inconnues.

13 H 58 • PARISLONGCHAMP • PRIX VOLTERRA

L - 3ans - Femelles - 1.600m - 55.000 €

Dolia peut rester invaincue

En débutant le 20 mai sur ce parcours à ParisLongchamp, Dolia (Invincible Spirit) s’était imposée uniquement montée aux bras, en laissant une belle impression. Il faudra donc compter avec cette représentante de Son Altesse l’Aga Khan pour les premières places. Prise en valeur 47, Sky Sister (Maxios) a participé au Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1) sans se montrer menaçante. Elle va faire son retour sur 1.600m et dans une catégorie où elle a déjà bien fait, s’étant classée notamment deuxième du Prix Finlande (L). Il faudra donc s’en méfier. Le 18 mai, dans le Prix Perruche Bleue (Classe 1), Valloria (Dubawi) a réalisé une bonne performance en se classant deuxième d’Es La Vida (Soldier Hollow), troisième du Saint-Alary depuis. Elle monte donc de catégorie avec des ambitions. Goldistyle (Dubawi), la représentante de Wertheimer & Frère, vient de gagner son maiden à Chantilly sur 1.600m. Elle visera sans doute une place dans cette Listed.

14 H 33 • PARISLONGCHAMP • PRIX MÉLISANDE

L - 3ans - Femelles - 2.100m - 55.000 €

Crohanne a de bonnes lignes

Ce Prix Mélisande (L) a réuni neuf concurrentes, notamment Crohanne (Havana Gold), qui s’annonce comme la favorite. Gagnante pour sa rentrée du Prix Durban (Classe 1) à Saint-Cloud, le 3 avril, la pensionnaire de Mario Baratti a ensuite échoué d’une courte encolure seulement pour la deuxième place dans le Prix Cléopâtre (Gr3) face à Incarville (Wootton Bassett), lauréate depuis du Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1). Neuvième du Saint-Alary, Vrigny (Le Havre) trouve une tâche bien plus facile cette fois, elle qui avait conclu quatrième du Prix Vanteaux (Gr3) pour sa rentrée. Très proche troisième du Prix Finlande (L) en terrain bon souple, le 2 mai, Roman Bamb (Holy Roman Emperor) a conclu septième deux semaines plus tard du Prix de la Seine (L), en terrain très souple. L’élève et représentante de Rashit Shaykhutdinov devrait afficher un meilleur visage dimanche sur une piste plus ferme qu’en dernier lieu, d’autant qu’elle va se présenter avec davantage de fraîcheur. Sixième du Prix de la Seine pour sa troisième sortie, après une victoire dans un maiden cantilien, Adhafera (Sea the Stars) aura aussi son mot à dire tout comme l’allemande Theodora (Ito), troisième le 23 mai du Diana-Trial (Gr2). Lingering Dream (Oasis Dream) vient de fournir la meilleure valeur de sa carrière en terminant deuxième du Prix Caravelle - Haras des Granges (L) à Toulouse, le 25 avril. Deux fois deuxième au niveau maiden en autant de sorties, derrière deux bonnes pouliches, Jannah Flower (Olympic Glory) n’est pas au départ de cette Listed par hasard. Well and Truly (Teofilo), qui reste sur deux succès consécutifs, a remporté de bout en bout le Prix de la Chapelle-en-Serval (Classe 2), à Chantilly, le 17 mai.