Coventry Stakes (Gr2) : Berkshire Shadow, davantage qu’un pur sprinter

International / 15.06.2021

Coventry Stakes (Gr2) : Berkshire Shadow, davantage qu’un pur sprinter

ROYAL ASCOT (GB), MARDI

Les 1.200m de Royal Ascot pour un poulain de 2ans, ce n’est pas un test de vitesse pure, bien au contraire. Il faut un peu de tenue pour arriver au bout. C’est le cas de Berkshire Shadow (Dark Angel) qui, après avoir attendu le long du rail des tribunes, a fini très fort quand les purs sprinters comme la pouliche américaine Kaufymaker (Jimmy Creed) ont baissé de pied. Les places à la corde ont aussi leur importance. Eldrickjones (Cotai Glory) aurait pu gagner s’il n’avait pas hérité d’un numéro de l’autre côté de la piste. Il a dû se contenter de la deuxième place à une grande longueur. Vintage Claret (Ardad), de son côté, s’est classé troisième. Retrouver six poulains en un peu plus de deux longueurs n’est pas forcément un gage de grande qualité, mais Berkshire Shadow ne devrait pas en rester là. Quelques bookmakers le proposent à 16/1 dans les 2.000 Guinées.

La grande joie d’un petit propriétaire. Berkshire Shadow est une parfaite démonstration de ce que les courses de 2ans à Royal Ascot signifient pour les propriétaires en Angleterre. Paul Spickett a vécu un jour inoubliable : « C’est un rêve d’enfant qui devient réalité. Cela fait sept ans que j’ai des chevaux. J’avais commencé avec Berkshire Beauty (Aqlaam) et Berkshire Honey (Sakhee’s Secret) que j’ai gardées comme poulinières. Lady Emma, la mère d’Andrew Balding, m’a appris beaucoup de choses sur les courses. Elle m’a surtout dit de ne pas dépenser trop d’argent. J’ai acheté Berkshire Shadow pour faire plaisir à ma femme, qui aime les chevaux gris. »  

Dark Angel et une grande souche Ballymacoll. L’année dernière, 84 yearlings par Dark Angel (Acclamation) ont trouvé preneurs aux ventes à un prix moyen de 126.814 €. Soixante-dix d’entre eux ont coûté plus que les (modestes) 40.000 Gns (48.900 €) payés par Andrew Balding dans le book 2 de Tattersalls en octobre, pour Berkshire Shadow. C’est un peu plus de la moitié du tarif de Dark Angel, lequel a donné 37 lauréats de Groupe, dont huit de Gr1. Mais il n’avait pas encore eu de gagnant des Coventry avec ses dix générations précédentes.

Berkshire Shadow est le deuxième produit et le premier gagnant d’Angel Vision (Oasis Dream), une gagnante de deux courses achetée 600.000 Gns (733.600 €) par le Cheveley Park Stud à la dispersion de Ballymacoll Stud en 2017. La deuxième mère, Islington (Sadler’s Wells), a gagné deux fois les Yorkshire Oaks (Gr1) et a brillé au plus haut niveau aussi dans les Nassau Stakes et le Breeders’ Cup Filly & Mare Turf. Elle a donné sept gagnants mais pas un seul black type. Islington est une propre sœur du gagnant de Gr1 Greek Dancer et une demi-sœur de Mountain High (Danehill), vainqueur du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). La troisième mère, Hellenic (Darshaan), a remporté les Yorkshire Oaks et s’est classée deuxième dans le St Leger.