Decize retrouve ses marques

Magazine / 17.06.2021

Decize retrouve ses marques

Decize retrouve ses marques

Après un an d’absence à cause du Covid, l’AQPS Sprinter Sacré Show a retrouvé mercredi la promenade des Halles. De nombreuses transactions s’y sont réalisées. Preuve que le marché de l’obstacle est dynamique, lors des concours comme aux ventes.

Par Christopher Galmiche

2ANS

La famille de Poly Grandchamp à l’honneur

La championne suprême des 2ans, lauréate du Prix Osarus-Conseil Départemental 58 a été le numéro 2 Jolie Perle (Cokoriko). La pouliche de Jacques Cyprès et du comte Antoine-Audoin Maggiar est épaisse avec un beau tissu comme beaucoup de produits de Cokoriko (Robin des Champs). Son pedigree va de pair avec son physique puisque c’est une fille de Perle Sainte (Saint des Saints), gagnante de la Grande Course de Haies d’Automne à Nantes et troisième du Prix Finot (L). Sous sa troisième mère, on retrouve des noms bien connus comme Poly Grandchamp (Poliglote) et Dalia Grandchamp (Kapgarde). Emmanuel Viaud, qui faisait partie du jury, en a dit : « Elle se déplace bien. Elle a de la masse, mais pas trop, et elle est fluide dans sa locomotion. » Dans sa section, le Prix CER France, Jolie Perle a devancé Just a Kiss Sivola (Nom de D’La), présentée évidemment par le haras de Sivola et Joue le Jeu (Ivanhowe), du haras de Saint-Voir.

Je Garde, le joli clin d’œil à Itours Brun. Quatre jours après que sa grande sœur s’est classée troisième du haras d’Étreham Prix Sagan (Gr3), Je Garde (Kapgarde) a brillé elle aussi pour son éleveur Michèle Juhen Cyprès. Elle a été la dauphine de Jolie Perle au championnat suprême et elle a remporté le Prix du haras de Cercy avec le numéro 22. Grise comme Itours Brun (Gris de Gris), elle a de l’épaisseur. Xavier Leredde, qui a fait partie du jury, en a dit : « C’est une pouliche qui a une arrière-main très forte, puissante. Elle se déplace bien et elle a un dos très fort» Je Garde provient d’une famille vivante puisque sa propre sœur, Hors Piste (Kapgarde), a fini deuxième à Pau avant d’être vendue en Irlande. Dans sa section, Je Garde a battu l’élève de la famille Couteaudier qui portait le numéro 21, Jazzy d’Alène (Karaktar) qui sort de l’ordinaire, et le numéro 23, Jakarta Macalo, une élève de Sylvie Bouchanville, issue de l’inévitable Cokoriko.

Je Crois en Toi fait briller Fly with Me. L’étalon de la Haute Chaussée Fly with Me (Beat Hollow) s’est distingué dans la troisième section réservée aux 2ans, le Prix du haras de Sivola grâce au numéro 10 Je Crois en Toi, une élève de Karine Perreau. Il s’agit de la nièce de Dommage pour Toi (Magadan), placé de Gr2 en Irlande. Erwan Grall, qui faisait partie du jury, a expliqué : « C’est une pouliche qui a de belles allures. Elle n’a pas de défauts ! » Je Crois en Toi a précédé le 9 Jucunda d’Olva, une superbe fille de Chœur du Nord (Voix du Nord), très signée par son père et élevée par le haras de la Bedellerie et le numéro 16 Jovinière (Rail Link), une élève de Michel-Émeric Bodard.

LES RÉSULTATS DES 2ANS

Prix CER France

# Propriétaire Nom et/ou origines

2 J. Cyprès & A.-A. Maggiar Jolie Perle (Cokoriko & Perle Sainte)

7 Haras de Sivola Juss a Kiss Sivola (Nom de D’La & Miss Justice)

3 Haras de Saint-Voir Joue le Jeu (Ivanhowe & Tire en Touche)

Prix Haras de Sivola

# Propriétaire Nom et/ou origines

10 K. Perreau Je Crois en Toi (Fly With Me & Vega de Beaumont)

9 Haras de la Bedellerie Jucunda d’Olva (Chœur du Nord & Curieuse)

16 M.-E. Bodard Jovinière

Prix Haras de Cercy

# Propriétaire Nom et/ou origines

22 M. Juhen Cyprès Je Garde (Kapgarde & Valgardena)

21 F. Couteaudier Jazzy d’Alène (Karaktar & Serbanne)

23 S. Bouchanville Jakarta Macalo (Cokoriko & Victoire de Forme)

Championne Suprême des 2ans

2 J. Cyprès & A.-A. Maggiar Jolie Perle (Cokoriko & Perle Sainte)

FOALS PUR SANG

Le champion pour Bertrand de Soultrait

À la tête du haras de Toury, Bertrand de Soultrait n’a pas mis longtemps pour s’illustrer lors d’un concours sous le nom de Bertwood Stables. En effet, c’est lui qui a présenté le vainqueur du championnat suprême des foals pur sang, le Prix Arqana-Fédération des Éleveurs de Galop. Il s’agit du 53, un fils de Free Port Lux (Oasis Dream), dont les premiers 3ans s’illustrent et de Bonne Route (Coastal Path), une sœur de Numéro Spécial (Nikos), vainqueur du Prix Rigoletto (L) et troisième du Prix Montgomery (Gr3). Le jury en a dit : « Il a de la qualité et dégage un truc pas commun» Dans sa section, le Prix MTM, il a précédé le numéro 48, Quart Tunis, un très beau fils de Tunis (Estejo), élevé par Jean-Christian Raymond et frère de Qualando (Lando), lauréat du Fred Winter Juvenile Handicap Hurdle (Gr3) à Cheltenham, et le numéro 46, un élève de Saint-Voir très bien né puisque par Cokoriko et En Grande Pompe (Poliglote).

Cokoriko à l’honneur chez les foals aussi. Cokoriko s’est illustré chez les 2ans et cela a été aussi le cas chez les foals, notamment grâce au numéro 35, une fille de la bonne Carina tu Sei (Sunday Break), lauréate du Prix Sambristan à Auteuil. Présentée par la famille Magnien, elle provient de la souche d’Appreciate It (Jeremy), lauréat du Supreme Novices’ Hurdle (Gr1). Elle a beaucoup d’os et c’est l’un des critères qui a fait pencher la balance en sa faveur. Elle a devancé le numéro 33, une fille de Tunis, élevée par Chrystelle et Ghislain Coutré.

Latina Marina : Pour Moi d’emblée ! Le vainqueur du Derby d’Epsom (Gr1) Pour Moi (Montjeu) avait ses premiers foals conçus à Cercy qui passaient sur les rings de l’AQPS Sprinter Sacré Show. Il est fait avec du modèle et c’est le cas de Latina Marina, sa fille, qui a enlevé le Prix François Fiol Automobile. Élevée par Florent Lanier, lequel s’était déjà illustré à Paray et dont c’est la première victoire à Decize, Latina Marina portait le numéro 37. C’est une fille de Marina (Paolini), gagnante à 2ans en plat et à 3ans sur les haies de Fontainebleau. « Elle n’a pas de défauts », ont dit de manière unanime les membres du jury. Elle a devancé le numéro 39 Lunedemiel Sivola (Victory Song), une élève de Gilles Trapenard et le numéro 41, une fille de Born to Sea (Invincible Spirit), présentée par Rafaël Gourmaux.

Un fils de Tunis sur le devant de la scène. Dans le Prix Jour de Galop, c’est un fils de Tunis qui a décroché la victoire. Il s’agit du numéro 60, présenté par Nathalie Zwaenepoel, passée des chevaux de sport aux chevaux de courses via sa rencontre avec Philippe Thiriet. La deuxième place est revenue au numéro 61 Saint Baco (Cokoriko), élevé par Pierre-Emmanuel Guilloux, qui a devancé le numéro 57 Lou des Bordes (Free Port Lux), élevé par l’Earl Les Bordes de Mornay.

LES RÉSULTATS DES FOALS PUR SANG

Prix Elgin Racing

# Propriétaire Nom et/ou origines

35 Élevage Magnien Cokoriko & Carina tu Sei

33 G. & C. Coutré Tunis & Veillée d’Armes

Prix François Fiol Automobile

# Propriétaire Nom et/ou origines

37 F. Lanier Latina Marina (Pour Moi & Marina)

39 G. Trapenard Lunedemiel Sivola (Victory Song & Cannibal de Sivola)

41 R. Gourmaux Born to Sea & Ligga

Prix MTM

# Propriétaire Nom et/ou origines

53 Scea Bertwood Stables Free Port Lux & Bonne Route

48 J.-C. Raymond Quart Tunis (Tunis & Qualité Contrôlée)

46 Haras de Saint-Voir Cokoriko & En Grande Pompe

Prix Jour de Galop

# Propriétaire Nom et/ou origines

60 N. Zwaenepoel Tunis & Nuri

61 P.-E. Guilloux Saint Baco (Cokoriko & Sainte Vigne)

57 Earl les Bordes de Mornay Lou des Bordes (Free Port Lux & Tornade des Bordes)

Champion Suprême Foals Pur Sang

53 Scea Bertwood Stables Free Port Lux & Bonne Route

FOALS AQPS

Tunis, le héros des foals AQPS.

Gagnante d’une section chez les 2ans avec Je Crois en Toi (Fly with Me), Karine Perreau a élevé le grand vainqueur chez les foals AQPS. Il s’agit du numéro 101, un fils de Tunis, déjà lauréat d’une section chez les foals pur sang. C’est un neveu de Drôle d’Histoire (Lucarno), gagnante du Prix Achille-Fould (L) à Auteuil. Il a remporté le Prix Arqana & AQPS, le championnat des foals mâles AQPS et le championnat suprême des foals AQPS et sa section, le Prix LMS Bourbonnaise. Le jury en a dit : « Il a de l’épaisseur, marche bien et possède une belle ligne de dos» Dans sa catégorie, il a devancé le 108, un fils d’Ultra (Manduro), élevé par Florence Couteaudier et Béatrice Nicco et le 106, un autre fils de Tunis, élevé par Joël Denis.

Locca de Thaix, et encore Cokoriko ! Cokoriko a souvent eu les honneurs à Decize. Michel Bourgneuf en est témoin, lui qui a gagné le Prix du haras de Saint-Voir avec le numéro 71, Locca de Thaix (Cokoriko), une fille de la bonne Rebecca de Thaix (Lavirco), troisième du Prix de l’Union des AQPS du Centre-Est (Gr3 AQPS) et sœur de Dica de Thaix ** (Voix du Nord), lauréat des Prix de Craon (Gr1 AQPS) et La Périchole (Gr3). Grégory Vayre, qui faisait partie du jury, a commenté : « Elle se déplace très bien et elle est harmonieuse» Dans sa section, elle a devancé le numéro 77, Little Calam (Jeu St Éloi), élevé par Alix et Philibert Neyrand et le numéro 72, une fille de Rail Link (Dansili).

Karaktar sur sa lancée. Karaktar a brisé la glace en plat récemment et il a poursuivi sa réussite à Decize. Dans le Prix de l’Union des AQPS du Centre Est, il avait trois produits et c’est l’un d’entre eux qui s’est imposé. Il s’agit du numéro 87, présenté par Florence Couteaudier et la Scea Étienne et Grégoire Leenders. Cette pouliche n’est autre que la sœur de Saint Are (Network), lauréat du Sefton Novices’ Hurdle (Gr1) et deux fois sur le podium du Grand National (Gr3). Elle appartient à la famille de la championne Vroum Vroum Mag (Voix du Nord). C’est elle qui a été élue meilleure foal femelle AQPS. Dans sa section, elle a devancé le numéro 83, Légende Royale (No Risk at All), présentée par Stéphane Lucquet et le numéro 80, une fille de Jeu St Éloi (Saint des Saints), à Nicolas Cyprès.

Où l’on reparle de Vroum Vroum Mag. Antoine-Audoin Maggiar était présent pour soutenir ses élèves et il n’a pas fait le déplacement pour rien. En effet, il a brillé avec le numéro 93 qui a enlevé le Prix Gras Savoye. Il s’agit d’un fils d’Ivanhowe (Soldier Hollow), qui provient de la même souche maternelle que le numéro 87. En effet, c’est un neveu de la reine Vroum Vroum Mag, lauréate entre autres du Mares’ Hurdle (Gr1) de Cheltenham et de la Punchestown Champion Hurdle (Gr1), et de Cabriole Mag (Gris de Gris), gagnante du Prix d’Arles (L). La deuxième place est revenue au numéro 94, Lucky d’Olva (Spanish Moon), un élève du haras de la Bedellerie, qui a précédé le numéro 97, Leader Allen (Ivanhowe), un élève de Bruno Vagne, qui a attiré de nombreux regards.

Le doublé pour Ivanhowe. Outre Cokoriko et Tunis, Ivanhowe s’est aussi illustré à Decize avec un doublé. Il a terminé la journée par une victoire dans le Prix TRM Calphormin grâce au numéro 112, un élève de la famille Magnien, qui provient de la souche de Sprinter Sacré (Network). « Il a tout pour faire un cheval de course », a dit Xavier Leredde. La deuxième place a été accrochée par le numéro 120, un fils de Tunis, présenté par la famille Trinquet, qui a devancé le numéro 121, un fils de No Risk at All (My Risk), élevé par Antoine et Clotilde Domenjoud.

De nombreux professionnels présents. Des professionnels de tous horizons se sont donné rendez-vous à Decize ce mercredi. Il y avait des entraîneurs bien sûr comme Hector de Lageneste, Gaby, Grégoire et Étienne Leenders, Laurent Viel, Jérôme Delaunay, David Cottin, Sylvain Dehez, les Peltier, Anne-Sophie Pacault, Erwan Grall, mais il y avait aussi des courtiers tels que Pierre Boulard, Nicolas Bertran de Balanda, Joffret Huet, Seamus Murphy. Des étrangers ont aussi réussi à braver les restrictions pour venir, comme les Irlandais emmenés par JD Moore, le fils d’Arthur Moore et d’autres qui sont venus faire leur commerce dans la Nièvre.

LES RÉSULTATS DES FOALS AQPS

Prix Haras de Saint-Voir

# Propriétaire Nom et/ou origines

71 M. Bourgneuf Locca de Thaix (Cokoriko & Rebecca de Thaix)

77 P. & A. Neyrand Little Calam (Jeu St Éloi & Galice Calam)

72 J. Denis Rail Link & Chipie d’Aumont

Prix Union des AQPS du Centre Est

# Propriétaire Nom et/ou origines

87 F. Couteaudier & Scea E & G. Leenders Karaktar & Bejca

83 S. Lucquet Légende Royale (No Risk at All & Danse Royale)

80 N. Cyprès Jeu St Éloi & Dame d’État

Prix Gras Savoye

# Propriétaire Nom et/ou origines

93 A.-A. Maggiar Ivanhowe & Anto Mag

94 Haras de la Bedellerie Lucky d’Olva (Spanish Moon & Curieuse)

97 B. Vagne Leader Allen (Ivanhowe & Décidée Allen)

Prix LMS Bourbonnaise

# Propriétaire Nom et/ou origines

101 K. Perreau Tunis & Une Histoire

108 F. Couteaudier & B. Nicco Ultra & Fine Fleur d’Alène

106 J. Denis Tunis & Tirée d’Affaire

Prix TRM Calphormin

# Propriétaire Nom et/ou origines

112 Élevage Magnien Ivanhowe & Belle et Sacrée

120 Earl Trinquet Tunis & Razia

121 A. & C. Domenjoud No Risk at All & Une Deux Trois

Champion Suprême des foals et des foals mâles AQPS

101 K. Perreau Tunis & Une Histoire