Derby (Gr1) : Bolshoi Ballet, vingt ans après

International / 04.06.2021

Derby (Gr1) : Bolshoi Ballet, vingt ans après

Epsom (GB), samedi

Il sera seul. Comme son père, Galileo (Sadler’s Wells), il y a vingt ans. Samedi, à 17 h 30, Bolshoi Ballet s’élancera comme favori du Derby après avoir suivi le même programme et remporté haut la main les deux trials irlandais. Tout comme lui, il sera opposé à onze rivaux du même profil. Vingt ans auparavant, Galileo s’était rendu à Epsom avec le statut d’invaincu, avec une seule victoire (par quatorze longueurs) en fin d’année de 2ans, et il n’avait jamais couru ailleurs qu’à Leopardstown. Bolshoi Ballet a pas mal bourlingué à 2ans : il a fait ses débuts à Newmarket, a ouvert son palmarès à Leopardstown et nous a rendu visite à l’occasion du Critérium de Saint-Cloud (Gr1). Le nom des adversaires a changé, bien sûr, mais Galileo devait battre le gagnant des 2.000 Guinées (Golan) et ceux des Dante Stakes (Gr2), du Chester Vase (Gr3) et du Lingfield Derby Trial (Gr3). Parmi les rivaux de Bolshoi Ballet figurent le gagnant des 2.000 Guinées irlandaises et ceux des Dante Stakes, du Chester Vase et du Lingfield Derby…

Galileo et son fiston arrivent à Epsom avec un rating similaire et une place à la corde presque semblable : 9 pour le père et 10 pour le fils. Galileo a devancé de trois grandes longueurs le gagnant des 2.000 Guinées, Golan (Spectrum), avec à la troisième place Tobougg (Barathea), qui avait fait sa rentrée dans le classique sur le mile, et à la quatrième le lauréat du Chester Vase, Mr Combustibile (Hernando). Si l’histoire se répète, le quarté dans l’ordre devrait être composé de Bolshoi Ballet, Mac Swiney (New Approach) qui, au Curragh, a battu le lauréat des 2.000 Guinées, Poetic Flare (Dawn Approach), One Ruler (Dubawi), qui a effectué sa rentrée sur le mile de Newmarket, et Youth Spirit (Camelot), plaisant lauréat à Chester.

Deux Frankel à découvrir. Les parieurs ne sont pas vraiment de cet avis. Les deux poulains derrière Bolshoi Ballet au betting ont ouvert leur palmarès cette année et sont tous deux par Frankel (Galileo). Mohaafeth, deux courses à 2ans, a gagné le 19 mars sur la P.S.F. de Lingfield. Il est ensuite passé par un handicap, qu’il a remporté haut la main, puis il s’est baladé dans les Newmarket Stakes (L), avec à la clé un rating de 111. John Leeper, quatrième de sa seule sortie à 2ans, a fait sa rentrée gagnante sur la P.S.F. de Newcastle et a décroché son ticket dans les Fairway Stakes (L). Il affiche un rating de 106 et sera monté par Lanfranco Dettori.

Mac Swiney, l’incertitude du bon terrain. Mac Swiney, lauréat du Futurity Trophy (Gr1) à 2ans, a été entraîné comme un cheval de Derby par Jim Bolger. Il a couru en demi-teinte dans le Derrinstown Derby Trial (Gr3), quatrième à presque sept longueurs de Bolshoi Ballet, mais son entourage a découvert que le poulain avait du mucus dans les voies respiratoires. Mac Swiney a passé son test dans les 2.000 Guinées irlandaises (Gr1), comme l’avait fait en 1975 Grundy (Great Nephew) en s’imposant de bout en bout. Un gros point d’interrogation le concerne : sur les quatre succès remportés par Mac Swiney, trois l’ont été dans le lourd et l’autre dans le collant. Samedi, le terrain sera bon.

Le carnet des trials. Attardons-nous sur les autres trials. Hurricane Lane (Frankel) s’est imposé de belle manière dans les Dante Stakes (Gr2), en devançant Megallan (Kingman), qui sera au départ du Qatar Prix du Jockey Club (Gr1). Capitaine du trio Godolphin, il arrive invaincu au rendez-vous avec un rating de 112. Parmi les battus à York, il y avait le gagnant du Critérium de Saint-Cloud (Gr1), Gear Up (Teofilo). Il manquait d’une course et il semble capable de progresser. Third Realm (Sea the Stars) a survolé le Lingfield Derby Trial (L), où il a battu le troisième Godolphin, Adayar (Frankel). Le pensionnaire de Roger Varian possède de la marge. Youth Spirit a montré une belle pointe de vitesse dans le Chester Vase et il est très maniable. Joseph O’Brien fait le déplacement avec Southern Lights (Sea the Stars), malheureux dans le trial de Leopardstown, alors que Bolshoi Ballet avait déjà fait le trou. Mojo Star (Sea the Stars) est encore maiden.