Disparition d’Émile Ouvry

Autres informations / 23.06.2021

Disparition d’Émile Ouvry

Propriétaire, entraîneur puis éleveur d’une excellente lignée de chevaux de cross dans les années 1980, Émile Ouvry nous a quittés. Il a brillé avec les champions du cross mansonnien Gérisandre (Monceaux) et son fils Kirisandre (Piratos). Et sa souche, celle de Corisandre II (Tiros), est à l’origine de dix performers de bon niveau, dont Nori (Piratos), qui a accumulé dix-neuf victoires pour 191.488 € de gains, Quorisandre (Le Pontet) ou encore Teri (Pot d’Or), qui a décroché vingt-six victoires et 211.779 € de gains. Teri a couru jusqu’à 17ans, un record pour l’époque. Plus récemment, Émile Ouvry a élevé Faucon du Bosc (Boris de Deauville), lauréat du Prix Le Gualès de Mézaubran (L) à Auteuil, ou encore Cafertiti (Fairly Ransom), deuxième du Prix Montgomery et du Prix du Président de la République (Grs3).

En plus de ses activités d’éleveur, de propriétaire et d’entraîneur, il fut aussi président de l’Association AQPS à la suite de Bernard Le Gentil et avant Michel de Gigou.

À sa famille, à ses amis et à ses proches, la rédaction de Jour de Galop présente ses condoléances les plus sincères.