Gold Cup (Gr1) : Serpentine s’attaque à Stradivarius… et à l’Histoire

International / 11.06.2021

Gold Cup (Gr1) : Serpentine s’attaque à Stradivarius… et à l’Histoire

Gold Cup (Gr1)

Serpentine s’attaque à Stradivarius… et à l’Histoire

Quatorze rivaux et 4.000 mètres séparent Stradivarius (Sea the Stars) de son quatrième triomphe dans la Gold Cup (Gr1). Celui qui lui permettra d’égaler le record établi par Yeats (Sadler’s Wells). Le pensionnaire de John et Thady Gosden est déclaré avec Lanfranco Dettori. Moyennant 30.000 £ (34.800 €), Aidan O’Brien a supplémenté Serpentine (Galileo). Le dernier Derby winner qui a couru la Gold Cup n’est autre que Blakeney (Hethersett), deuxième en 1970. Ocean Swell (Blue Peter) avait réussi le doublé en 1945, après avoir remporté le Derby couru en 1944 à Newmarket. Le maître de Ballydoyle peut aussi compter sur un autre gagnant de Derby, Santiago (Authorized), qui a remporté l’Irish Derby (Gr1) l’année dernière. Les lauréats du classique irlandais ont été plus nombreux au départ de la Gold Cup. Capri (Galileo) a tenté sa chance en 2019 : sixième à huit longueurs de Stradivarius. Fame and Glory (Montjeu) a gagné la Gold Cup à 5ans en 2011. Les deux Derby winners  Serpentine et Santiago  n’ont plus passé le poteau en tête depuis leur succès classique. Aidan O’Brien a engagé un autre 4ans, Amhran Na Bhfiann (Galileo), troisième l’année dernière à Epsom.

Les fils O’Brien et le terrain trop léger. Les fils O’Brien auront aussi des partants. Joseph a confirmé le lauréat de la Melbourne Cup (Gr1) Twilight Payment (Teofilo) et Master of Reality (Frankel), alors que Donnacha peut compter sur Emperor of the Sun (Galileo), un demi-frère du sprinter Zoustar (Northern Meteor). Les deux rivaux les plus dangereux pour Stradivarius sont Subjectivist (Teofilo), gagnant du Prix Royal Oak (Gr1) et de la Dubai Gold Cup (Gr2), déclaré avec Joe Fanning et Spanish Mission (Noble Mission) associé à William Buick. Le "FR" Trueshan (Planteur) apprécie un terrain au moins souple. L’état du terrain, annoncé bon sinon léger, pose quelques doutes sur la présence de la lauréate du Prix du Cadran Princess Zoe (Jukebox Jury) et de l’allemand Rip Van Lips (Rip Van Winkle). Andreas Suborics a fait appel à Jim Crowley pour la Gold Cup. Il a cependant déjà déclaré partant son pensionnaire dimanche dans une Listed à Cologne.

La consolante des Oaks. Seize pouliches de 3ans, dont la troisième des Oaks Divinely (Galileo) sont confirmées dans les Ribblesdale Stakes (Gr3). La favorite est Noon Star (Galileo et la championne Midday), qui a fait l’impasse sur le classique après avoir été battue par Snowfall (Deep Impact) dans les Musidora Stakes (Gr3). Roger Varian a aussi visé cette course avec Eshaada (Muhaarar), invaincue en deux sorties, dont la Listed de Newbury sponsorisée par le haras de Bouquetot. Elle retrouvera sa dauphine Gloria Mundi (Galileo). Le très attendu Mohaafeth (Frankel), déclaré non partant en raison du terrain lourd dans le Derby, peut se consoler dans les Hampton Court Stakes (Gr3).

Quel trafic dans les Norfolk… Trente-deux 2ans sont engagés dans les Norfolk Stakes (Gr2), le grand concours de la vitesse à l’état pur. Wesley Ward a déjà déclaré les montes sur ses deux candidats : Johnny Velazquez sera associé à Lucci (Not this Time) et Oisin Murphy sur Nakatomi (Firing Line). Aidan O’Brien en a deux : le célèbre Cadamosto (No Nay Never) et Amalfi Coast (Showcasing). Ils sont aussi engagés dans les Coventry (Gr2) mardi et dans les Windsor Castle (L) mercredi. La surprise est que le premier pilote de Ballydoyle, Ryan Moore, a été déclaré partant par Richard Hannon sur Armor (No Nay Never), un représentant Al Shaqab qui avait fait impression lors de ses débuts fin avril à Doncaster. La casaque Al Shaqab peut aussi compter sur Ebro River (Galileo Gold) qui s’est promené dans les National Stakes (L) avec James Doyle, confirmé en selle sur le pensionnaire de Hugo Palmer.