Hampton Court Stakes (Gr3) : Mohaafeth, ou le sacre de la patience et de l’indulgence

International / 17.06.2021

Hampton Court Stakes (Gr3) : Mohaafeth, ou le sacre de la patience et de l’indulgence

Hampton Court Stakes (Gr3)

Mohaafeth, ou le sacre de la patience et de l’indulgence

William Haggas n’a pas peur de faire preuve de sagesse. Il aurait pu courir Mohaafeth (Frankel) dans le Derby. Mais la pluie a guidé son choix et il a fait l’impasse sur Epsom. Le représentant de Shadwell aurait été battu à Epsom. Et sous la chaleur de Royal Ascot, il a gagné les Hampton Court Stakes (Gr3). Un premier Groupe qui ne sera pas le dernier. Mohaafeth possède beaucoup de talent mais il est encore trop tendre et maladroit pour la course de stock-car que représente Epsom. Jeudi, après avoir attendu, il a prononcé son effort en épaisseur dans le tournant, en compagnie de Roman Empire (Galileo). Et il est venu en patron sur la ligne du combat. À 100m du but, en accélérant, il a coupé le chemin à son rival. Mais il avait déjà course gagnée au moment de l’interférence. Le deuxième couteau de Godolphin – Secret Protector (War Front) – n’a ensuite pas réussi à attraper le pauvre Roman Empire, facilitant ainsi la décision des commissaires. Après enquête, ils ont confirmé la victoire de Mohaafeth par presque deux longueurs.

Un poulain de bon terrain. William Haggas a expliqué aux journalistes anglais : « Mohaafeth a gêné Roman Empire. Mais le meilleur cheval a gagné. Son jockey Jim Crowley a admis lui avoir demandé l’effort un peu tôt. Mohaafeth a gagné une Listed et un Gr3. Il n’a pas encore rencontré les vieux mais c’est un poulain de qualité. Je pense plus à le raccourcir qu’à le rallonger. J’avais un doute sur sa tenue avant le Derby et la pluie m’a mis sur le bon chemin. Il est engagé dans les Eclipse Stakes (Gr1) et dans d’autres bonnes courses. L’important pour lui c’est de trouver du bon terrain. » Quelques bookmakers le proposent à 8/1 dans le Gr1 de Sandown.

Frankel sur Sea the Stars. C’est pour 350.000Gns (427.350 €) que le regretté cheikh Hamdan Al Maktoum s’est offert Mohaafeth chez Tattersalls October book 1, un élève du très anglais Normandie Stud. C’est un prix proche de la moyenne (486.315 €) des 37 yearlings de Frankel (Galileo) vendus en 2019. C’est le quatrième gagnant de Groupe pour Sea the Stars (Cape Cross) en tant que père de mère. Il présente donc un inbreeding sur Urban Sea (Miswaki) qui est appelé à devenir très courant dans les années à venir. La mère French Dressing, élevée par Normandie Stud comme Mohaafeth, a couru deux fois pour deux victoires, dont une Listed, avec à la clé un rating de 110. Une gagnante de Groupe en puissance. La deuxième mère Foodbroker Fancy (Halling) a remporté deux Listeds et s’est classée deuxième des Sun Chariot Stakes (Gr2 à l’époque). Elle a produit la lauréate de Gr3 aux États-Unis Dalvina (Grand Lodge). Et la gagnante de Listed Soft Centre (Zafonic) qui a donné Sultanina (New Approach) a remporté les Nassau Stakes (Gr1).

French Dressing a un 2ans par Dark Angel (Acclamation) et une yearling par Kingman (Invincible Spirit).