Irish Derby (Gr1) : Hurricane Lane pour Godolphin, dans une journée noire pour Ballydoyle

International / 26.06.2021

Irish Derby (Gr1) : Hurricane Lane pour Godolphin, dans une journée noire pour Ballydoyle

The Curragh (IE), samedi

Un seul cheval entraîné en Angleterre avait remporté l’Irish Derby (Gr1) depuis le succès de la pouliche Balanchine (Storm Bird), en 1994. Il s’agissait de Jack Hobbs (Halling), pour la casaque Godolphin. Cela remonte à 2015. Sur cette même période, le bilan des chevaux français au Curragh est bien meilleur, avec quatre victoires.

Samedi, deux anglais se sont détachés dans les 200 derniers mètres, alors que les 3ans de Ballydoyle, l’un après l’autre, lâchaient le morceau. Lanfranco Dettori semblait avoir fait la différence en selle sur Lone Eagle (Galileo), en attaquant de bonne heure. Mais William Buick a travaillé pour garder dans le bon tempo Hurricane Lane (Frankel), qui avait encore trois longueurs à refaire au poteau des derniers 200m. Lone Eagle n’a pas faibli, mais Hurricane Lane a su réaccélérer. Il a terminé en boulet de canon et a pris une encolure au passage du poteau. C’est sept longueurs plus loin que Wordsworth (Galileo) a gagné le Ballydoyle Derby, alors que Earlswood (Pivotal) et Mojo Star (Sea the Stars) ont joué de malchance au moment décisif. Mac Swiney (New Approach) n’a pas tenu, tandis que le favori, High Definition (Galileo), a battu un seul cheval, le leader Matchless (Galileo)…

Adayar à Ascot, le St Leger est possible. Avec ses deux gagnants de Derby, Charlie Appleby peut se faire plaisir. Hurricane Lane, tout comme Adayar (Frankel), est un vrai cheval de 2.400m, c’est-à-dire la distance des King George et aussi du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe… L’entraîneur a dit : « Adayar sera au départ des King George et, après la course d’Ascot, nous discuterons du programme. Le St Leger (Gr1) est une possibilité pour Hurricane Lane, mais il est trop tôt pour en parler. L’Arc de Triomphe est la grande course de fin saison et nous allons y réfléchir dans les semaines qui viennent. »

Il a appris de sa défaite. Hurricane Lane, qui n’avait pas démérité lors de sa troisième place dans le Derby, a appris de sa défaite. Charlie Appleby a expliqué : « Epsom lui a fait du bien, il est plus dur et il avait très bien travaillé. Il a eu quelques petits problèmes dans la descente, mais le poulain a trouvé son action dans la montée. J’ai eu peur un instant quand Frankie a pris le large, car Lone Eagle est un poulain dur. Mais tout à la fin, on a réussi à gagner. » William Buick a ajouté : « Ce poulain est un peu lent à apprendre, comme son jockey. Mais finalement cela nous a souri ! »

Le double Derby de Frankel. Au XXIe siècle, seuls deux étalons avaient jusqu’ici remporté la même année le Derby et l’Irish Derby avec deux poulains différents : Montjeu (Sadler’s Wells) en 2005 avec Motivator et Hurricane Run, et Galileo (Sadler’s Wells) en 2019 avec Anthony Van Dyck et Sovereign. Le grand Frankel (Galileo) est le troisième à y parvenir. Hurricane Lane est son seizième lauréat de Gr1 et son sixième classique. Au contraire d’Adayar, gagnant à Epsom, Hurricane Lane n’est pas un produit de l’élevage Godolphin. Il a coûté 200.000 Gns (245.000 €), étant l’un des plus petits prix payés en Europe par le cheikh Mohammed Al Maktoum qui, en 2019, avait acheté 49 yearlings aux quatre coins du monde pour presque 41 millions d’euros d’investissement. Son prix est bien loin de la moyenne (486.315 €) affichée par les 37 yearlings de la cinquième génération de son père, Frankel (Galileo), la dernière conçue au tarif de 125.000 £ (152.900 €).

La mère, Gale Force (Shirocco), est venue en France décrocher en fin de carrière son succès black type dans le Prix Denisy (L, 3.100m) en terrain lourd à Saint-Cloud. Hurricane Lane est son deuxième produit après Frankel’s Storm, elle aussi par Frankel, placée de Listed en Allemagne. Gale Force est une demi-sœur de Seal of Approval (Authorized), qui avait connu son jour de gloire dans les British Champions Fillies & Mares Stakes (Gr1). Cette souche a fourni son dernier Derby winner, Harzand (Sea the Stars), qui, en 2016, avait réussi le doublé Epsom-Curragh.

Gale Force a un 2ans par Sea the Stars (Cape Cross) et une yearling par Australia (Galileo).