Prix de l’Association des Propriétaires du Galop du Sud-Ouest (Classe 1) : Pouvoir Royal cadre son penalty

Courses / 24.06.2021

Prix de l’Association des Propriétaires du Galop du Sud-Ouest (Classe 1) : Pouvoir Royal cadre son penalty

Toulouse, jeudi

Quatrième du Prix Greffulhe (Gr2) et du Derby du Midi, Pouvoir Royal (Mayson) redescendait de catégorie ce jeudi. Monté en grande confiance par Jean-Bernard Eyquem, le représentant de Fabrice Vermeulen et de Jean-Claude Rouget a effectué un galop public. Il en profite également pour confirmer l’estime de son entraîneur, Jean-Claude Rouget. 

Assumant son rôle de grandissime favori, Pouvoir Royal a animé à son rythme l’épreuve. Décalé de la corde dans le dernier tournant, il a ensuite fourni son effort pleine piste, en étant uniquement accompagné aux bras. Au passage du poteau, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget s’impose d’une longueur un quart, face à Kergrist (Milanais). Attaqué par Got Bright (Intello) dans la ligne droite, Kergrist s’est bien ressaisi pour s’assurer une nette deuxième place. Got Bright est finalement troisième, à une demi-longueur.

En faire un bon 4ans. L’entraîneur lauréat, Jean-Claude Rouget, a déclaré sur Equidia : « Nous sommes montés au niveau Listed et Groupe. Mais cela s’est avéré peut-être un peu trop difficile pour lui. C’est un poulain que j’adore et qui aime le terrain bien souple. Nous n’irons sûrement pas à Deauville avec lui. Faute de programme. Il se dirigera peut-être vers Compiègne afin de disputer le Prix Pelleas (L). Nous allons surtout essayer d’en faire un bon 4ans. » Le jockey gagnant, Jean-Bernard Eyquem, a dit sur Equidia : « Nous avons réalisé un galop du matin. Nous sommes allés en progression et, dès qu’il a senti un cheval qui venait à sa hanche, il a de lui-même accéléré. C’est un chic poulain qu’il faut à tout prix préserver. Il est assurément plus à l’aise sur une piste pénible. C’était la course visée et il ne fallait pas se louper. »

Un descendant de Miss Tahiti. Élevé par Skymarc Farm et présenté donc par le haras de La Louvière à la vente de yearlings d’octobre Arqana, Pouvoir Royal avait été acheté 50.000 € par Michel Zerolo (Oceanic Bloodstock). C’est un fils d’Hawaiian Heat (Galileo), laquelle a été arrêtée pour son unique sortie. Les trois produits de la jument à avoir couru sont gagnants. Elle a aussi donné Cape Gentleman (Champs Élysées), lauréat de son maiden à 3ans sur 2.900m à Clairefontaine, et Shoal of Time (Lope de Vega), un 4ans acheté 60.000 € à la vente d’automne l’an dernier par Pia Brandt et titulaire de deux victoires en huit sorties. Hawaiian Heat a un yearling par Kodiac.

La deuxième mère, Miss Hawai (Peintre Célèbre), n’a pas couru mais a donné Beach Bunny (High Chaparral), deuxième des Pretty Polly Stakes (Gr1). Au haras, elle a donné deux black types, dont le sprinter Naadirr (Oasis Dream), gagnant de Listed et cinquième (sur vingt) dans le British Champion Sprint (Gr1) de Muhaarar (Oasis Dream). Miss Hawai est aussi la deuxième mère de King David (Elusive City), né au Danemark mais lauréat de Gr3 en Allemagne. La troisième mère est Miss Tahiti (Tirol), lauréate du Prix Marcel Boussac (Gr1), deuxième du Prix de Diane et du Prix Saint-Alary (Grs1) et troisième du Prix Vermeille (Gr1). Miss Tahiti est la mère de Miss France (Dansili), lauréate des 1.000 Guinées de Newmarket et des Oh So Sharp Stakes (Gr3), et deuxième des Sun Chariot Stakes, ainsi que du Prix Rothschild (Grs1). 

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Mayson

 

 

 

 

 

Pivotal

 

 

Mayleaf

 

 

 

 

Bayleaf

POUVOIR ROYAL (M3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Hawaiian Heat

 

 

 

 

 

Peintre Célèbre

 

 

Miss Hawai

 

 

 

 

Miss Tahiti