Prix de Saint-Crépin (Classe 2) : Dilawar dévoile l’étendue de son talent

Courses / 15.06.2021

Prix de Saint-Crépin (Classe 2) : Dilawar dévoile l’étendue de son talent

Compiègne, mardi

C’est sur un terrain plus souple qu’il n’y paraît et après le forfait de Frankel’s Magic (Frankel) que les onze concurrents du Prix de Saint-Crépin (Classe 2) se sont élancés. Immature pour débuter à 3ans, Dilawar (Dubawi) venait d’effectuer des débuts victorieux sur l’hippodrome de Strasbourg. Mardi, le représentant de Son Altesse l’Aga Khan a confirmé tout le bien que son entourage pense de lui, en s’imposant avec autorité. Il demeure ainsi invaincu en deux sorties.

Une course atypique. Vivement sollicité à la sortie des stalles, Ricardo (Kalatos) a imprimé un train sélectif. Emmenant le peloton tout à l’extérieur dans la ligne d’en face, il a ensuite coupé le fromage dans le dernier tournant. Restée le long de la corde, la majorité du peloton a évolué en pleine piste. Dilawar s’est montré discret durant toute la course. À 400 du but et uniquement accompagné aux bras, le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré a creusé l’écart sur une simple accélération. Au passage du poteau, il s’impose d’une longueur et un quart devant Air Force (Mastercraftsman), lequel s’est montré tenace jusqu’au bout. Montrant ses limites au niveau handicap, Jupyra (Le Havre) se réhabilite en prenant la troisième place, à une demi-longueur.

Très content du comportement de son pensionnaire, Alain de Royer Dupré a déclaré sur Equidia : « C’est un poulain qui sort de l’ordinaire et qui possède beaucoup de classe. La distance du jour était sûrement un peu trop longue pour le moment. Il a tenu car c’est un sujet qui a beaucoup de classe, mais il va falloir continuer à le bâtir. Néanmoins, il montre qu’il a énormément de moyens. Nous devions plutôt aller sur des courses plus faciles, mais en raison de la chaleur, il n’était pas très prudent de le faire beaucoup voyager. Les pistes sèches auraient pu le fragiliser également. Pour la suite de son programme, il peut très bien aller courir une Classe 1 ou une Listed. En poulain très peureux, l’idée est de lui donner confiance. C’est très prometteur pour la suite de sa carrière. ».

Le fils de Dolniya. Élevé par Son Altesse l’Aga Khan, Dilawar est un fils de Dubawi (Dubai Millenium), étalon de Darley, et de Dolniya (Azamour), gagnante de la Dubai Sheema Classic (Gr1), deuxième de la Coronation Cup et troisième du Grand Prix de Saint-Cloud (Grs1). Elle est aussi lauréate du Prix de Malleret (Gr2). Dilawar est son premier produit, mais son deuxième gagnant. Sa sœur, Dolia (Invincible Spirit), a gagné en débutant et s’est classée deuxième du Prix Volterra (L), cette année. Dolniya a un 2ans nommé Dolayli (Siyouni), à l’entraînement chez Alain de Royer Dupré, et une yearling par Kingman (Invincible Spirit).

La deuxième mère, Daltama (Indian Ridge), compte une place à 3ans. Au haras, elle a donné Dalvini (Lawman), lequel a gagné son maiden à Saint-Cloud et un gros handicap, à Dieppe, Dolianova (Rock of Gibraltar), double lauréate au niveau handicap, puis deuxième d’un Prix Tantième (L), et Daldena (Anabaa), gagnante d’une course F, à Chantilly. Enfin la troisième mère, Daltawa (Miswaki) n’est autre que la mère de l’étalon Dalakhani (Darshaan).

 

 

 

Seeking the Gold

 

 

Dubai Millenium

 

 

 

 

Colorado Dancer

 

Dubawi

 

 

 

 

 

Deploy

 

 

Zomaradah

 

 

 

 

Jawaher

DILAWAR (H4)

 

 

 

 

 

 

Night Shift

 

 

Azamour

 

 

 

 

Asmara

 

Dolniya

 

 

 

 

 

Indian Ridge

 

 

Daltama

 

 

 

 

Daltawa