Prix des Drags (Gr2) (Steeple-chase)  Feu Follet offre un premier Groupe à Baptiste Le Clerc

Courses / 13.06.2021

Prix des Drags (Gr2) (Steeple-chase) Feu Follet offre un premier Groupe à Baptiste Le Clerc

Auteuil, samedi

Ce Prix des Drags (Gr2) était une course à ne pas perdre pour Feu Follet ** (Kapgarde). Le cheval de Pierre Pilarski et de Palmyr Racing venait d’éjecter Baptiste Le Clerc après le moyen open-ditch dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), alors qu’il avait les ressources pour finir sur le podium. Dans les Drags, il rencontrait des adversaires largement dans ses cordes, mais il avait aussi face à lui un lot peu nombreux et une course potentiellement piège. Sans oublier qu’il avait été préparé pour être à 100 % au Grand Steeple et qu’il pouvait donc accuser le coup ce samedi. Son jockey, Baptiste Le Clerc, avait donc de la pression sur les épaules. Il ne fallait pas se rater. Durant toute la course, Feu Follet a été au-dessus du lot. Il a d’abord évolué en troisième position, puis il a perdu un rang après le gros open-ditch, évitant Royalcléty (Cléty) qui a fait tomber son jockey, Erwan Bureller, à cet obstacle. Il a repris la troisième place après la rivière des tribunes. Sur la piste extérieure, il s’est montré un peu négligeant. Hésitant sur le rail-ditch, il a penché à droite sur le moyen open-ditch, faisant une faute, puis il a fait une erreur sur la dernière haie de la ligne d’en face. Malgré ces fautes, il est passé à l’attaque entre les deux derniers obstacles avant de prendre l’avantage à Poly Grandchamp (Poliglote) sur le plat pour l’emporter de six longueurs et offrir un premier Groupe à Baptiste Le Clerc.

Un Baptiste Le Clerc ému. Passé par les courses de poneys, Baptiste Le Clerc a décroché son premier Groupe à 19 ans. Il avait déjà frôlé la victoire à ce niveau avec Feu Follet dans le Prix Ingré (Gr3), duquel il avait fini deuxième. En larmes au micro d’Equidia, il a déclaré : « C’est ma première victoire de Groupe. Pour une fois que je ne suis pas deuxième ! Je ne sais pas si c’est le cheval de ma vie car j’espère en rencontrer d’autres comme ça. Mais c’est grâce à lui que j’en suis là aujourd’hui, grâce à la confiance de monsieur Macaire, que je ne remercierai jamais assez. Merci aussi à monsieur Pilarski et à tous les mecs dans les vestiaires qui me donnent des conseils comme Kévin… Merci à tout le monde. J’ai monté une course de m… Nous avons subi tout le long. Le cheval a fait des fautes car il était trop bien. Ce n’est pas facile d’arriver sur un objectif comme le Grand Steeple et nous avons fait des erreurs qui coûtent peut-être la course de notre vie. Pour le Grand Steeple, il était à 200 %. Nous sommes arrivés sur une consolante mais pas en ayant fait de cette course un objectif. Je pense que c’est pour cela que le cheval a montré un autre comportement. Je remercie Céline qui le monte tous les matins et qui en prend soin. Il va prendre des vacances et sera au top à l’automne. » Pour en savoir plus sur Baptiste Le Clerc, cliquez ici  https://www.jourdegalop.com/2020/09/baptiste-le-clerc-si-jeune-et-deja-si-grand?q=baptiste+le+clerc&docid=88169.

Au-dessus. Feu Follet avait offert un premier Groupe à la nouvelle association entre Guillaume Macaire et Hector de Lageneste dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). Ce dernier nous a déclaré : « C’est une victoire qui console un peu du Grand Steeple, la courses est faite pour cela. Il n’a peut-être pas eu une course de rêve, il était facile tout le long. Baptiste [Le Clerc, ndlr] avait aussi un peu de pression sur les épaules et voulait trop bien faire. Mais ce qui compte, c’est le verdict du poteau. Il l’a fait et bien fait donc nous sommes très contents pour Pierre Pilarski, pour Baptiste. Vivement le Grand Steeple l’année prochaine ! »

Poly Grandchamp fait galoper Feu Follet. De bonne heure, l’entourage de Poly Grandchamp a pris l’option de lui faire éviter le Grand Steeple pour viser les Drags. Un choix qui s’est révélé le bon car, même si le cheval n’a pas gagné, il s’est vaillamment défendu pour conclure deuxième. Vite en tête, comme à son habitude, il a emmené le peloton à un bon rythme avant de durcir la course en face. Il a fait galoper le lauréat, concluant deuxième. À son sujet, Xavier Papot nous a dit : « C'est un cheval qui donne le meilleur de lui-même et pour un propriétaire, c'est toujours agréable. Ce n'est pas un champion mais c'est un très bon cheval. Surtout, il a l'aptitude au terrain. Nous nous sommes rendu compte que le terrain lourd n'est pas très bon pour lui. Mais aujourd'hui, Poly Grandchamp est vraiment battu par un champion. Maintenant, il va partir se reposer, tout en restant actif. C'est-à-dire une journée au pré, une journée au marcheur. Des semi-vacances dirons-nous ! » Fanfaron Spécial (Gentlewave) s’est très bien comporté, se classant troisième devant Edgeoy ** (Saddler Maker) qui ne veut plus trop en jouer à Auteuil.

PEDIGREE WEATHERBYS

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/FEUFOLLET-3.pdf

Issu d’une propre sœur de Fou et Sage. Élevé par l’écurie D, Feu Follet est un fils de Kapgarde (Garde Royale), étalon au haras de la Hêtraie, et de Folle de Toi (Sageburg), placée à trois reprises en plat. Feu Follet est le premier produit de sa mère qui a aussi donné deux autres gagnantes, Folie d’Amour (Kapgarde) et Fière de Toi (Kapgarde), lauréate sur les haies de Moulins et troisième du Gran Critérium d’Autunno (Gr1) à Merano. Folle de Toi a eu ensuite Fou du Roi (Triple Threat), un 3ans entraîné par David Cottin pour l’écurie Zingaro, Follow You (Waldpark), un 2ans, et une yearling par Kapgarde. La deuxième mère, Folie Lointaine (Poliglote), est gagnante du Prix d’Essai des Pouliches à Enghien et deuxième du Prix Champoreau à Auteuil. C’est le neveu de Fou et Sage (Sageburg), lauréat du Prix Fifrelet (L) et deuxième des Prix d’Indy et de Pépinvast (Grs3).

Far Away Girl (Cadoudal), troisième mère de Feu Follet, a gagné le Prix Chalet à Auteuil. Elle a produit Far West (Poliglote), deuxième du Triumph Hurdle (Gr1) et vainqueur de Gr2 à Cheltenham, Firmini (Mansonnien), troisième du Prix d’Iéna (L), gagnante en haies et en steeple à Auteuil, Fabulously (Antarctique), vainqueur du Prix Robert Lejeune (L) et multiple placé de Groupe en haies et en steeple et Fiumicino (Sageburg), gagnant du Prix Wild Monarch (L).

 

 

 

Mill Reef

 

 

Garde Royale

 

 

 

 

Royal Way

 

Kapgarde

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Kaprika

 

 

 

 

Lady Corteira

FEU FOLLET ** (H6)

 

 

 

 

 

 

Johannesburg

 

 

Sageburg

 

 

 

 

Sage et Jolie

 

Folle de Toi

 

 

 

 

 

Poliglote

 

 

Folie Lointaine

 

 

 

 

Far Away Girl