Prix du Défilé (Haies) : La Chenevière, de mieux en mieux

Courses / 29.06.2021

Prix du Défilé (Haies) : La Chenevière, de mieux en mieux

Auteuil, mardi

Quatrième à distance, en débutant, dans le Prix Wild Monarch (L), le 25 avril, La Chenevière (Montmartre) avait affiché des progrès trois semaines plus tard dans le Prix du Nivernais (Haies), terminant deuxième de la future placée de Gr3 Itours Brun (Free Port Lux).

Mardi, l’élève et représentante de la Sarl Carion E.M.M. a confirmé qu’elle était sur la montante en ouvrant plaisamment son palmarès dans ce Prix du Défilé. Constamment bien placée, elle est venue sur la ligne de tête au milieu de la ligne opposée, avant de prendre seule l’avantage à l’amorce du tournant final. Attaquée à son extérieur par sa compagne d’entraînement, West End Girl (Great Pretender), entre les deux dernières haies, La Chenevière est repartie de plus belle sur le plat pour l’emporter de trois longueurs et demie. Sept longueurs plus loin, Bella Scintilla (Martinborough) a complété le podium devant sa compagne de boxes, Sultania (Camelot).

Une pouliche estimée. François Nicolle, entraîneur des deux premières, et de Lady Martaline (Martaline), qui a été arrêtée devant l’avant-dernier obstacle, nous a dit : « La Chenevière est une pouliche tardive. Il lui faut du temps, mais elle va venir gentiment. Je l’aime beaucoup et je la tiens en haute estime, c’est une bonne pouliche. West End Girl court très, très bien pour son premier essai à Auteuil. C’était seulement son deuxième parcours. Elle s’est montrée un peu immature en arrivant sur la dernière haie, un peu perdue mais elle était isolée, donc il n’y a rien à dire. Quant à Lady Martaline, elle a beaucoup tiré et a fait une grosse faute à la dernière haie de la ligne d’en face. Je pense qu’elle a eu de très mauvaises leçons en faisant la course en tête auparavant, et nous avons tout à reprendre avec elle. Il faudra la revoir à l’automne. »

La souche de Duc Morinière. La Chenevière est une fille de Montmartre (Montjeu), étalon au haras du Hoguenet, et de Baie des Veys (Nickname), placée à trois reprises en quatre sorties à 4ans sur les haies et le steeple de province, dont elle est le premier produit. La poulinière a un yearling, Le Merlot (Masterstroke). La deuxième mère, Étoile Morinière (Cadoudal), n’a pas couru et n’a pas donné de gagnant. La troisième mère, Perle de Morinière (Gairloch), s’est imposée deux fois à 3ans sur les haies de Pau, et une fois à 4ans sur les haies d’Auteuil. On lui doit Luc Morinière (Saint Cyrien), vainqueur de huit courses en haies et steeple, dont le Prix Prédicateur (L) à Auteuil et le Grand Steeple-chase de Nantes (L), et Duc Morinière (Cadoudal), lauréat des Prix de Compiègne (devenu Gr3) et Hubert d’Aillières (devenu L) et troisième du Prix Troytown (Gr3).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Montmartre

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Artistique

 

 

 

 

Armarama

LA CHENEVIÈRE (F3)

 

 

 

 

 

 

Lost World

 

 

Nickname

 

 

 

 

Newness

 

Baie des Veys

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Étoile Morinière

 

 

 

 

Perle de Morinière