Prix Franc Picard (Haies) : Purprod Boiz en roue libre

Courses / 10.06.2021

Prix Franc Picard (Haies) : Purprod Boiz en roue libre

Prix Franc Picard (Haies)

Purprod Boiz en roue libre

Grand poulain alezan, Purprod Boiz (Triple Threat) a imité sa compagne d’entraînement Royale Margaux (Doctor Dino), lauréate du Prix Rémy Mouquet. Le représentant de Louis Baudron a remporté le pendant de cette course pour les poulains, le Prix Franc Picard. Pourtant, tout aurait pu s’arrêter au départ pour le pensionnaire de David Cottin. En effet, Purprod Boiz est mal parti, perdant une dizaine de longueurs sur la tête du peloton. Mais au bout de trois haies, il a refait son retard, ce qui est le signe de sa qualité. Il s’est ainsi installé en tête et a contrôlé la course d’un bout à l’autre. Entre les deux dernières haies, il n’était pas sollicité et son jockey, Kévin Nabet, n’a pas eu besoin de bouger pour qu’il se détache sur le plat. Purprod Boiz s’est imposé de sept longueurs devant le puissant In Your Dreams (Saint des Saints).

La victoire de Purprod Boiz a fait dire à Kévin Nabet : « Je ne dis pas bravo au starter ! Je suis l’un de ceux qui l’écoutent au départ et ça a failli nous coûter la course. Heureusement que le cheval est un crack ! Il est rapidement venu devant et il a gagné très facilement. »

Le pensionnaire de Jean-Philippe Dubois, In Your Dreams, a fait le petit parcours, parmi les derniers, à la corde. Il a entamé son rapproché en face, toujours le long du rail et ce n’est qu’après la dernière haie que son jockey, Félix de Giles, l’a accompagné aux bras. Profitant de la faute de Chuck Berry (Bathyrhon) sur la dernière haie, In Your Dreams a pris une plaisante deuxième place. S’il reste en France, tout comme Purproz Boiz, ils peuvent tous deux faire une belle année. Chuck Berry a conservé la troisième place devant Nambiti (Walk in the Park), lequel a terminé vite.

Le cousin d’Ébène du Breuil. Élevé par l’écurie Cap Orne, Purprod Boiz a été nommé en hommage à Bouaza Trifi, producteur chez Purprod et ami de Céline Gualde, l’éleveur du poulain. C’est un fils de Triple Threat (Monsun), étalon au haras des Rouges Terres, et de Sigune Pierji (Sleeping Car), arrêtée en deux sorties en obstacle. Purprod Boiz est le premier vainqueur de sa mère qui a eu deux placées : Télégénie (Great Pretender) et Madame Aliette (Martaline). Sigune Pierji est la sœur de Merci Pierji (Kotky Bleu), gagnante sur les haies d’Auteuil et celles d’Enghien, et de Paola Pierji (Cadoudal), lauréate sur les haies de Clairefontaine et le steeple d’Enghien. Paola Pierji a produit Ébène du Breuil (Al Namix), gagnante du Prix La Périchole (Gr3). C’est la famille d’Artic Jack (Cadoudal), lauréat de Gr2 sur le steeple d’Haydock.

Koniggstuhl

Monsun

Mosella

Triple Threat

Lyphard

Drei

Triple Tipple

PURPROD BOIZ (H3)

Dunphy

Sleeping Car

Lorelta

Sigune Pierji

Dom Pasquini

La Domengère

Si Jamais