Prix Frascati (Haies) : Kyrov, avec de la marge

Courses / 29.06.2021

Prix Frascati (Haies) : Kyrov, avec de la marge

Auteuil, mardi

Joli poulain, puissant, Kyrov (Dark Angel) venait de se classer quatrième du Prix Rocking Chair à Auteuil en produisant un effort trop précoce. Le représentant d’Alain Jathière l’avait payé à la fin. Dans le Prix Frascati, son jeune jockey, Gwen Richard, a corrigé le tir.

Il a placé Kyrov en cinquième position et s’est montré très patient pour profiter au mieux de la pointe de vitesse de son partenaire. À la sortie du tournant final, il a laissé une chance à Kyrov qui s’est ainsi bien relancé entre les deux dernières haies, se rapprochant avec des ressources. D’ailleurs, Gwen Richard a attendu d’avoir passé l’ultime obstacle pour bouger. Kyrov a pris le meilleur sur son compagnon d’entraînement Golden Son (Martaline) et Tkliwy Nihilista (Ruten), produisant une belle accélération. Il s’est imposé sûrement, avec de la marge, devant Golden Son, lequel n’a pas parfaitement négocié les deux dernières haies et cherchait à pencher sur sa gauche. Tkliwy Nihilista a conservé la troisième place devant Vale of Tof (Vale of York) et l’animateur, Tanganyika (Martaline), qui a mené détaché avant de plafonner.

Recadrage et victoire. Entraîneur triplement représenté dans la course avec Kyrov, Golden Son et Tanganyika, François Nicolle a fait des "observations" à Gwen Richard à l’issue de la dernière sortie de Kyrov. Le jeune pilote en a tenu compte et le résultat est une première victoire à Auteuil pour le couple cheval-jockey. Le professionnel de Saint-Augustin nous a déclaré : « Je pensais que Golden Son allait gagner, mais il a besoin de prendre de la maturité. Tout le monde court bien. Tanganyika est allé vite, très vite, trop vite à mon goût. Je suis sûr que c’est un bon cheval. Nous n’avons pas encore trouvé les boutons avec lui. Son jockey le sentait bien, il était à sa main, mais en terrain collant, c’est dur. Le gosse [Gwen Richard, ndlr] a monté Kyrov trop offensif en dernier lieu. Je lui ai dit qu’il fallait qu’il attende et ç’a payé. Il monte bien et il a été très bien formé. Kyrov est un bon cheval, il a une pointe de vitesse que les autres n’ont pas pour l’instant. » Ancien gentleman-rider, Gwen Richard a lui aussi décroché son premier succès à Auteuil. Il a avoué : « La dernière fois, j’ai été trop chaud. C’était la première fois que je finissais avec du gaz à Auteuil et j’avais fait une bêtise. Aujourd’hui, j’ai patienté et ce n’a pas été la même chose. Il a placé une bonne pointe pour finir. Il montera les échelons dans le futur. Il a vraiment beaucoup de potentiel. C’est ma première victoire à Auteuil ! »

Une mère placée de Listeds en plat. Élevé par l’écurie Haras du Cadran, Jean-Louis Blot et la Scea Bissons, Kyrov a été vendu 70.000 € par le Cadran à Jean-Claude Rouget, lors de la vente Arqana de yearlings, en août 2019. Au vu de son pedigree, il était destiné à une carrière de plat mais n’a jamais couru dans cette discipline.

Kyrov est un fils de Dark Angel (Acclamation), étalon à Yeomanstown Stud en Irlande. La mère de Kyrov, Varsity (Lomitas), a gagné quatre courses dont un gros handicap au Curragh. Elle a aussi pris de nombreuses places de Listed, ayant fini deuxième des Carlingford Stakes et troisième du Prix Panacée. Elle a donné GM Hopkins (Dubawi), double vainqueur de Gr3 à Abu Dhabi et de la Royal Hunt Cup à Royal Ascot, et Zvarkhova (Makfi), troisième du Prix Finlande (L). Après Kyrov, Varsity a eu une yearling par Zarak ** (Dubawi). C’est la souche de l’étalon Mark of Esteem (Darshaan), vainqueur des Queen Elizabeth II Stakes et des 2.000 Guinées (Grs1).

 

 

 

Royal Applause

 

 

Acclamation

 

 

 

 

Princess Athena

 

Dark Angel

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Midnight Angel

 

 

 

 

Night at Sea

KYROV (H3)

 

 

 

 

 

 

Niniski

 

 

Lomitas

 

 

 

 

La Colorada

 

Varsity

 

 

 

 

 

Darshaan

 

 

Renowned

 

 

 

 

Homage