Prix James Gaby et Charley Crockett (Inédits) : Making Moovies intraitable

Courses / 19.06.2021

Prix James Gaby et Charley Crockett (Inédits) : Making Moovies intraitable

Prix James Gaby et Charley Crockett (Inédits)

Making Moovies intraitable

De bons bruits circulaient sur la candidature de Making Moovies (Dabirsim). Une fois en piste, le représentant de l’écurie Pierre Pilarski et Jean-Philippe Dubois les a confirmés en s’envolant dans le Prix James Gaby et Charley Crockett, réservé aux 2ans.

Un peu brillant au départ, Making Moovies a été repris par Alexandre Gavillan, qui l’a placé en deuxième position. Comme chez les pouliches, le peloton s’est déporté à l’extérieur de la piste. Making Moovies a ainsi pu profiter de la lice le long des tribunes, pour enclencher sa progression. Alors que tous les autres chevaux étaient montés aux bras, à 350m du but, le futur lauréat allait vraiment au-dessus du lot. Sans forcer, il a laissé sur place l’animateur Prince de Galles (Kingman) et a rallié le poteau en solitaire, dans une très plaisante action. Quatre longueurs et demie le séparent de Quessigny (Recorder), qui s’est montré lutteur face à Stronger Together (Buratino), troisième un nez derrière.

Le meilleur 2ans de l’écurie Guillemin. Après la course, Didier Guillemin, l’entraîneur de Making Moovies, s’est exprimé au micro d’Equidia : « L’impression est très bonne. C’est un poulain qui est très sérieux et il le montre en course. Making Moovies est très facile et très gentil. Il a tout d’un bon cheval. Alexandre Gavillan m’a dit qu’il l’a trouvé à l’aise sans plus dans le terrain, mais il a quand même gagné tout seul. Nous allons monter les échelons gentiment en commençant par une Classe 2. Après nous verrons. Nous allons le laisser s’endurcir. C’est le meilleur de mon écurie. » Présent à La Teste, son copropriétaire, Pierre Pilarski, a ajouté : « Avec les inédits, nous ne savons jamais contre qui nous courons. Mais ce n’est pas rien d’avoir le meilleur 2ans à l’entraînement chez Didier Guillemin. Il me l’a d’ailleurs dit depuis le début. Nous sommes donc très contents du résultat car il y avait aussi l’inconnu du terrain. Alexandre Gavillan a vraiment bien monté le poulain en venant chercher la lice extérieure. » Making Moovies s’est imposé dans un terrain qui augmente les écarts à l’arrivée. Cependant, l’impression visuelle est saisissante. Nous lui décernons donc une ** JDG Rising Star **.

Un frère d’Alhadab et Epic Hero **. Élevé par son copropriétaire Jean-Philippe Dubois, Making Moovies a été présenté par le haras des Capucines à la vente de sélection Arqana où il a été acheté 100.000 € à l’amiable par l’écurie Pierre Pilarski. C’est un fils de l’étalon du Haras de Grandcamp Dabirsim (Hat Trick) et de Grace Lady (Muhtathir), une jument gagnante du Prix Corrida (Gr2). Making Moovies est le quatrième produit de sa mère et le quatrième gagnant. Elle a notamment produit Alhadab (Camelot), deuxième du Prix Noailles (Gr3) et troisième du Prix Greffulhe (Gr2) et étalon au Haras de Vains ainsi que Epic Hero ** (Siyouni), deuxième du Prix de Fontainebleau (Gr3), troisième des Darley Stakes (Gr3, 1.800m) et quatrième de la Dubai Turf (Gr1,1.800m). Cette année, Grace Lady a été saillie par Persian King (Kingman). La deuxième mère, Parcelle de Sou (Ajdayt) s’est illustrée en obstacle en remportant deux courses et en terminant troisième du Prix Sagan (L, à l’époque). Outre Grace Lady, elle a donné Darwins Fox (Kahyasi), lauréat de l’European Breeders Fund Novice Chase (Gr3, 3.200m).

Sunday Silence

Hat Trick

Tricky Code

Dabirsim

Royal Academy

Rumored

Bright Generation

MAKING MOOVIES (M2)

Elmaamul

Muhtathir

Majmu

Grace lady

Ajdayt

Parcelle de Sou

Parcelle Colorée