Prix Paul de Moussac Longines : Erasmo, la régularité récompensée

Courses / 20.06.2021

Prix Paul de Moussac Longines : Erasmo, la régularité récompensée

Prix Paul de Moussac Longines (Gr3)

Erasmo, la régularité récompensée

Double lauréat de Listed à 2ans et à 3ans, Erasmo (Oasis Dream) s’est offert un premier succès de Groupe dans le Prix Paul de Moussac Longines (Gr3), pour son premier essai sur le mile. Une consécration bien méritée pour le représentant de Godolphin qui n’a jamais terminé plus loin que troisième en sept sorties, et demeure invaincu sur l’hippodrome de Chantilly en deux tentatives !

À la manière des forts. S’élançant de la stalle numéro quatre, Erasmo a été placé en quatrième position dans le sillage de Paco (Paco Boy) par son partenaire, Mickaël Barzalona. Progressant en dehors dans la ligne droite, le futur lauréat a pris l’avantage à 50m du poteau et s’est montré courageux pour repousser l’excellente attaque de l’allemand Best Lightning (Sidestep) à son extérieur, s’imposant d’une courte encolure. Constamment vu dans le sillage d’Erasmo, Best Lightning n’a fait que le pousser à la fin.

Après avoir galopé en troisième position côté corde, Moai (Showcasing) n’a pas eu toutes ses aises dans la phase finale avant de bien terminer à la troisième place, trois quarts de longueur plus loin. L’animateur, Perseverants (Zoffany), s’est bien défendu aussi en finissant quatrième devant Paco qui avait été supplémenté par Jérôme Reynier. Quant au grand favori, Breizh Eagle (Bow Creek), il a attendu en avant-dernière position avant de tenter de progresser à l’extérieur, sans vraiment accélérer, et n’a pu faire mieux que sixième. Son jockey, Alexandre Roussel, a expliqué que le poulain était nerveux derrière les stalles de départ contrairement à son habitude, et qu’il avait également moins d’action que lors de ses précédentes sorties.

Un poulain versatile. Performant sur tous les terrains, Erasmo a également prouvé sa qualité sur des distances comprises entre 1.200m et 1.800m. Gagnant en fin d’année du Prix Saraca (L), en terrain lourd, il s’était classé deuxième pour sa rentrée après six mois d’absence dans le Prix La Force (Gr3), le 11 avril. Pour sa deuxième sortie de l’année, le 2 mai, Erasmo avait conclu deuxième du Prix du Pont-Neuf (L) avant de renouer avec le succès en terrain très souple le 24 mai, dans le Prix de Pontarmé (L). Dimanche, le terrain était annoncé bon souple à 3,4. Lisa-Jane Graffard, représentante de Godolphin en France, nous a confié : « C’est un cheval très sympathique. Mickaël Barzalona lui est associé à chaque galop le matin. Nous allons voir comment il récupère, mais il est possible qu’il prenne un peu de repos pour revenir à l’automne, et pourquoi pas viser le week-end de l’Arc. S’il progresse, le Prix de la Forêt (Gr1) est une possibilité. Il est d’une régularité remarquable et devrait rester sur 1.400/1.600m. Il est très versatile et va dans tous les terrains, mais il aime beaucoup le terrain souple. » Mickaël Barzalona a quant à lui déclaré au micro d’Equidia : « C’est un super cheval. Il manque peut-être un peu de taille, mais il est magnifique. Il est bien équilibré, il a de beaux points de force. Il a aussi un bon tempérament et montre beaucoup d’envie. Il avait fait sa rentrée sur 1.800m, mais il manquait un peu de tenue. Il s’est très bien comporté sur 1.400m ensuite. Quand il est bien dans son rythme et dans son action, il se met un peu en dedans de lui et il n’hésite jamais pour lutter. »

Best Lightning vers le Jean Prat. Battu de très peu le 24 mai, dans les 2.000 Guinées allemandes (Gr2), Best Lightning est de nouveau passé tout près de la victoire dimanche. Le poulain avait déjà montré de la qualité à 2ans en remportant ses deux premières courses en terrain souple sur les 1.400m de Strasbourg, terminant l’année par une deuxième place dans le Prix Hérod (L). Sa seule fausse note a eu lieu pour sa rentrée le 22 avril, dans une Classe 1 remportée par Breizh Eagle à ParisLongchamp, où il avait terminé sixième. Son entraîneur, Andreas Suborics, nous a confié : « C’est une très jolie performance. Erasmo est un bon poulain et il bataille avec lui jusqu’au poteau. Le terrain est peut-être un peu trop rapide pour lui. Dans la Classe 1, à ParisLongchamp, c’était une rentrée et j’étais venu dans l’idée de trouver une course facile, mais le lot était finalement relevé et il n’était qu’à 80-85 %. Il a bien progressé sur cette course et a bien couru dans les 2.000 Guinées allemandes, où il a été un peu malheureux. Aujourd’hui, j’en attendais une bonne performance. Je pense qu’il aimera le parcours en ligne droite du Qatar Prix Jean Prat (Gr1), où il devrait y avoir du rythme. Espérons un terrain un peu souple ! »

Moia poursuit ses progrès. Nouveau venu au niveau black type, Moia a confirmé qu’il faudrait compter avec lui dans cette catégorie à l’avenir. Quatrième en débutant sur la P.S.F. de Deauville, le 24 novembre, l’élève et représentant de la famille Niarchos avait été battu d’une courte tête pour sa rentrée dans un maiden à Lyon-La Soie, le 25 mars. Il avait ensuite remporté coup sur coup un maiden à Compiègne, puis une Classe 1 à Saint-Cloud. Son entraîneur, Pascal Bary, nous a dit : « Moai est un cheval qui progresse tout le temps. Je le trouve bien sur 1.600m. S’il progresse encore, je serai très content. Nous allons essayer de lui faire gagner un Gr3 avant de monter de catégorie. »

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2021/Erasmo.pdf

Un frère de Reckless Abandon. Élevé par Car Colston Hall Stud Syndicate, Erasmo a été vendu 140.000 Gns yearling à Rabbah Bloodstock lors du book 2 de Tattersalls. C’est un fils d’Oasis Dream (Green Desert), stationné à Banstead Manor Stud, et de Sant Elena (Efisio), gagnante en fin d’année de 2ans sur les 1.200m de Nottingham et placée de Listed à 4ans au Canada, sur 2.400m. Cette dernière a donné quatre black types, le meilleur d’entre eux étant Reckless Abandon (Exchange Rate).

Invaincu à 2ans en cinq sorties, dont le Prix Morny et les Middle Park Stakes (Grs1, 1.200m), Reckless Abandon n’a pas confirmé par la suite, même s’il s’est placé à plusieurs reprises au niveau black type. Sant Elena est aussi la mère de Best Approach (New Approach), deuxième à 3ans du Tokyo Hai Aoba Sho (Gr2, 2.400m) et gagnant de Listed à 4ans au Japon, et de Family Tree (Galileo), placé de Listed à 3ans sur les 2.300m de Roscommon. Sant Elena, qui a une 2ans nommée Elena’s Gift (Frankel) – à l’entraînement chez Ralph Beckett –, a été saillie en 2020 par Siyouni (Pivotal). Sant Elena est par ailleurs déjà la deuxième mère de West End Girl (Golden Horn), gagnante des Sweet Solera Stakes (Gr3, 1.400m, 2ans). La deuxième mère a produit Brando (Pivotal), lauréat de quatre Groupes, dont le Prix Maurice de Gheest (Gr1, 1.300m), et de Ticker Tape (Royal Applause), lauréate des Queen Elizabeth II Challenge Cup Stakes (Gr1, 1.800m) et des American Oaks Invitational (Gr1, 2.000m).

Danzig

Green Desert

Foreign Courier

Oasis Dream

Dancing Brave

Hope

Bahamian

ERASMO (M3)

Formidable

Efisio

Eldoret

Sant Elena

Silver Hawk

Argent du Bois

Wiener Wald

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 39”15

De 1000m à 600m : 25”52

De 600m à 400m : 12”02

De 400 à 200m : 11”28

De 200m à l’arrivée : 11”55

Temps total : 1’39”49