Prix Questarabad (Gr3) (Haies) : Enfin un Groupe pour Raffles Face **

Courses / 13.06.2021

Prix Questarabad (Gr3) (Haies) : Enfin un Groupe pour Raffles Face **

Auteuil, samedi

Le Prix Questarabad (Gr3) a été une vraie consolante pour son lauréat, Raffles Face ** (Authorized). En effet, le poulain de Simon Munir et d'Isaac Souede restait sur cinq podiums de Groupe, ayant notamment conclu deuxième du Prix Cambacérès et troisième du Prix Alain du Breil (Grs1). Il méritait sans doute plus que quiconque de gagner un Groupe. C’est désormais chose faite et on peut en attendre de nouvelles victoires à ce niveau. D’autant qu’il a le profil pour bien vieillir. Il rappelle d’ailleurs un certain Alex de Larredya ** (Crillon) à son jockey, Gaëtan Masure…

Au bon souvenir d’Alex. Raffles Face a d’abord évolué en quatrième position, puis il a gagné une place dans le tournant d’Auteuil, malgré une faute à la haie du Pavillon. En face, son pilote l’a laissé dérouler pour venir, en dehors, à hauteur de l’animateur, Hurrick des Obeaux (Saddex). Tous deux ont durci la course et entre les deux dernières haies, ils étaient les seuls à pouvoir l’emporter. Le pensionnaire de Nicolas Devilder a longtemps fait illusion. Il a penché sur sa gauche à la dernière haie. Raffles Face a été droit et grâce à sa pointe de vitesse, il a pris le meilleur à cent mètres du but pour dominer nettement Hurrick des Obeaux. Jockey de Raffles Face, Gaëtan Masure a dit : « Au papier, c’était le meilleur, il faut bien l’avouer. Il y a eu des chevaux pour aller devant aujourd’hui, ce qui était bien pour nous. Il était bien, il était détendu, peut être même un peu trop car il se néglige un petit peu sur certains obstacles. En revanche, lorsqu’il a pris la tête en face et que je l’ai laissé à sa main, il était parfait. C’est un gladiateur ! Dans le Prix Alain du Breil, nous nous attendions à du terrain lourd, et malheureusement la piste avait séché, c’était roulant. Je pense que si la piste avait été plus souple, nous n’aurions pas battu Hermès Baie (Crillon), mais nous aurions été facile deuxièmes. En fin d’année, s’il reste bien tel qu'il est actuellement, nous allons leur faire mal ! Il sera peut-être encore meilleur l’année prochaine sur plus long car c’est un vrai gladiateur. Il me fait penser un peu à Alex de Larredya. Il a peut-être un changement de vitesse en plus. »

Hurrick des Obeaux, un cheval d’avenir. Fidèle à sa tactique de prédilection, Hurrick des Obeaux a dirigé les débats. Sur une piste trop rapide pour lui, il a longtemps fait figure de vainqueur. Sur sa classe, il a terminé bon deuxième. Il devrait aller sur le steeple à l’automne, mais sur une piste bien souple, il aurait sa place sur le podium du Prix Renaud du Vivier (Gr1). Quoiqu’il arrive, il a un Groupe dans les jambes. « Je suis très content, d'autant qu'il n'avait pas son terrain de prédilection aujourd'hui. Il a sauté à la perfection, il m'a fait plaisir. Il ne sait pas faire une faute. La dernière haie venait mal, mais il s'est bien débrouillé. J'avais acheté sa troisième mère, Sweet Normania (Vincent), à Jean-Marc Baudrelle : il faut que je le remercie (rires)! Le cheval va partir au pré après-demain. Vous le reverrez en steeple à l'automne. Il ne faut pas lui donner des combats trop durs. Il est déjà dressé sur les gros obstacles, il saute très bien. » Malgré une faute dans le tournant d’Auteuil, True Tiger (Jukebox Jury) a bien conclu pour s’assurer la troisième place devant Gold Tweet (On Est Bien).

Cinq sur cinq pour les Jumping Stars. Cinq Groupes étaient au menu de samedi à Auteuil. Les cinq sont revenus à des chevaux auxquels nous avions attribué une Jumping Star : Feu Follet ** (Kapgarde), Polirico ** (Cokoriko), La Boétie ** (Saint des Saints), Paradiso (Kapgarde) et donc Raffles Face.

PEDIGREE WEATHERBYS

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/RAFFLESFACE.pdf

Une mère gagnante sur les haies à 3ans. Comme son nom l’indique, Raffles Face a été élevé par ses propriétaires, Simon Munir et Isaac Souede. C’est un fils d’Authorized (Montjeu), désormais étalon en Turquie, et de North Face (Falco), gagnante sur les haies de Clairefontaine. C’est le seul lauréat de sa mère pour le moment. North Face a eu ensuite Raffles Sacré (Authorized), une 3ans, et North Moon (Spanish Moon), un yearling. Raffles Face est le petit-fils de Northern Mixa (Linamix), troisième du Prix Isola Bella (L) et le neveu de Norther Bay (Alamo Bay), vainqueur de Gr3 sur les claies de Tipperary, de Numerieus (Numerous), gagnante du Prix de la Vallée d’Auge (L), et de Northerner (Loup Solitaire), deuxième du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L). C’est la souche de Northern Quest (Rainbow Quest), triple gagnant de Groupe aux Etats-Unis.

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Authorized

 

 

 

 

 

Saumarez

 

 

Funsie

 

 

 

 

Vallée Dansante

RAFFLES FACE ** (H4)

 

 

 

 

 

 

Pivotal

 

 

Falco

 

 

 

 

Icelips

 

North Face

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Northern Mixa

 

 

 

 

Northern Goddess