Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4ans (Gr1 PA) : Hoggar de l’Ardus, la classe et la fantaisie

Courses / 20.06.2021

Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4ans (Gr1 PA) : Hoggar de l’Ardus, la classe et la fantaisie

Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4ans (Gr1 PA)

Hoggar de l’Ardus, la classe et la fantaisie

Alors qu’on attendait Abbes (Tm Fred Texas), c’est Hoggar de l’Ardus (Mister Ginoux) qui a remporté ce Qatar Derby des Pur-Sang Arabes (Gr1 PA). Et avec la manière, celle d’un très bon cheval. Ce Qatar Derby une saveur particulière car deux produits d’éleveurs français montent sur le podium : le gagnant est né chez Philippe Meunier et le troisième Soko (Nieshan) a vu le jour chez Jean-Luc Jardel. Les deux sont issus d’étalons français proposés à des tarifs très accessibles. Oui, le rêve est encore permis ! Hoggar de l’Ardus a débuté par une victoire sous les couleurs de son éleveur et l’entraînement d’Élisabeth Bernard, après avoir refusé deux fois d’entrer dans les stalles. Titulaire de trois victoires en quatre sorties, il porte la casaque de Son Excellence la cheikha Reem Al-Thani, fille de Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani.

Quelle classe ! Dans une course animée par Mayar Al Khalediah (Nashwan Al Khalidiah), Hoggar de l’Ardus et Abbes ont galopé non loin des premiers, bien calés à la corde. Sous l’impulsion du polonais, la course a été sélective et les concurrents ont abordé la première partie de la ligne droite en décélérant. L’animateur a craqué à mi-ligne droite. Et à 350m du but, il n’a pu que regarder passer Hoggar de l’Ardus lorsque le futur gagnant a placé un impressionnant changement de vitesse. Suite à cet éclair de classe, il a fait un gros écart en passant devant un panneau publicitaire. Cette fantaisie ne l’empêche pas de s’imposer de trois longueurs ! Abbes, qui a enclenché tardivement, est deuxième. Soko signe une solide performance pour se classer troisième.

Deux chevaux pour la Qatar Arabian World Cup. Thomas Fourcy, entraîneur de Hoggar de l’Ardus et Abbes, a expliqué : « On ne peut pas rêver mieux. J’ai toujours beaucoup estimé Abbes que j’ai eu depuis qu’il a 3ans. Hoggar de l’Ardus, je l’ai reçu cette année. Il n’a fait que progresser le matin. Les deux étaient au top. Ce sont deux très, très bons chevaux. Hoggar est un peu maniéré, mais sans être méchant. Il faut le prendre avec des pincettes. Aujourd’hui, il a juste eu un peu peur des panneaux. Mais il est reparti ensuite. Il a encore du chemin à faire et a besoin de se faire physiquement. On verra avec l’entourage ce que nous allons faire. J’ai toujours dit qu’Abbes était un cheval de World Cup, Hoggar doit l’être aussi. Cette course était l’objectif. »

Maxime Guyon a déclaré : « Je découvrais Hoggar de l’Ardus aujourd’hui, mais j’avais vu ses courses et je savais qu’il avait un gros changement de vitesse. C’est pour ça que j’ai attendu avant de lui demander d’accélérer. Quand il s’est retrouvé seul devant, il s’est montré très regardant et a fait un gros écart à 250m du poteau ce qui prouve qu’il a encore une grosse marge de progression. » Olivier Peslier a dit : « Le gagnant confirme mais le mien est toujours là. Abbes est à l’arrivée de toutes ses courses. Je suis content. »

Soko, la (belle) surprise. Dimanche, Soko a montré un autre visage. Au sujet de ce poulain très signé par son père Nieshan (Akbar), l’entraîneur Olivier Trigodet nous a confié : « C’est un cheval que j’ai toujours beaucoup aimé. Il n’est pas toujours évident à gérer en course, alors que le matin, il est adorable. Lorsqu’il arrive aux courses, il peut se montrer un peu joueur. Cette année, nous avons eu du mal à l’avoir à 100 %. Sa rentrée ne m’avait pas plu du tout. Afin de nous rassurer, nous l’avions recouru entre les deux courses, afin de régler quelques détails. Aujourd’hui, il a confirmé l’estime que j’ai de lui. »

La réussite de Mister Ginoux. Hoggar de l’Ardus a été élevé par Philippe Meunier. Il a été racheté 14.000 € à la vente de pur-sang arabes d’Arqana. C’est un fils de Mister Ginoux (Amer), stationné au haras de Thouars. Ce jeune étalon d’Al Shaqab Racing donne son premier gagnant de Gr1, lui qui officie à un prix de saillie modéré (1.500 €). Ayant sailli beaucoup de juments modestes et avec seulement dix-huit partants en France, il a déjà produit quatre gagnants de Groupe !

La mère, Alfa de l’Ardus (Kash de l’Ardus), a couru une fois sans succès. Hoggar de l’Ardus est le deuxième partant, mais le premier gagnant de sa génitrice. Elle a donné naissance à un produit de Beune de l’Ardus (Akbar) cette année.

La deuxième mère, Lasma de l’Ardus (Djelfor), a décroché une place en Belgique. Son meilleur produit Dakare de l’Ardus (Amperor des Cèdres) a gagné deux courses en Belgique. C’est la proche famille d’Aakif (Munjiz), deuxième du Prix Chéri Bibi (Gr2 PA).

Wafi

Amer

Bushra

Mister Ginoux

Kesberoy

Nacrée Al Maury

Nectarine Al Maury

HOGGAR DE L’ARDUS (M4)

Dormane

Kash de l’Ardus

Toundra l’Ardusson

Alfa de l’Ardus

Djelfor

Lasma de l’Ardus

Iakuta

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’03’’78

De 1.000m à 600m : 26’’73

De 600m à 400m : 13’’72

De 400m à 200m : 13’’30

De 200m à l’arrivée : 13’’18

Temps total : 2’10’’71