Railway Stakes (Gr2) : Go Bears Go, droit au but pour Amo Racing

International / 26.06.2021

Railway Stakes (Gr2) : Go Bears Go, droit au but pour Amo Racing

The Curragh (IE), samedi

Il y a neuf jours, à Royal Ascot, il s’était retrouvé dans le mauvais wagon et avait dû se contenter de la deuxième place dans les Norfolk Stakes (Gr3), battu d’une tête. Go Bears Go (Kodi Bear) a eu cette fois plus de chance et a offert, à l’occasion des Railway Stakes (Gr2), un premier Groupe à la casaque d’Amo Racing, derrière qui se cache le puissant agent de joueurs de football, Kia Joorabchian, d’origine iranienne. Son entraîneur, David Loughnane, n’a pas hésité à faire le déplacement et il a fait le bon choix. Bien sorti des boîtes, Go Bears Go a animé les débats en compagnie de The Acropolis (Churchill) avant d’accélérer à 300m du poteau. Castle Star (Starspangledbanner), le lauréat des Marble Hill Stakes (Gr3), a bien terminé, mais Go Bears Go avait déjà rallié le poteau sans être inquiété. Massetto (Territories) a décroché la troisième place et confirme ses bonnes lignes, alors que le favori, Dr Zempf (Dark Angel), a été un peu gêné à 200m du poteau.

Un sprinter d’avenir. Le pilote lauréat, Rossa Ryan, avait fait son retour vendredi après avoir été écarté de la compétition en raison d’une fracture de la clavicule et d’une opération de l’appendicite. Il a déclaré : « Il avait très bien couru dans les Norfolk. Avant la course, nous hésitions entre ce sprint et les Coventry (Gr2), car nous pensions qu’il pouvait tenir les 1.200m. Son entraîneur a pris le risque de le courir de façon rapprochée, mais il a eu raison. C’est super pour toute l’équipe et je veux remercier mon patron, Kia Joorabchian. Ce poulain va devenir un sprinter de haut niveau. » Quelques bookmakers le croient capable de tenir le mile et le proposent à 33/1 dans les 2.000 Guinées.

Le premier Groupe de Kodi Bear. Go Bears Go est passé deux fois sur le ring de Newmarket. Le spécialiste des breeze up Robson Aguiar l’a déniché pour 50.000 £ (58.200 €) à la vente de yearlings de Tattersalls Ireland et revendu 150.000 Gns (183.386 €) à la Craven Breeze Up. Il est le premier gagnant de Groupe issu de Kodi Bear (Kodiac), qui a deux générations en piste et a donné sept autres sujets black types. La mère, In Dubai (Giant’s Causeway), a remporté une course à Doncaster et a produit cinq autres gagnants, dont le bon cheval de handicap anglais Earth Drummer (Dylan Thomas). Ce dernier a terminé sa carrière avec un rating à trois chiffres. In Dubai est demi-sœur de Nahrain (Selkirk), une lauréate du Prix de l’Opéra et des Flower Bowl (Grs1) aux États-Unis avant de donner le triple lauréat de Gr1 Benbatl (Dubawi). La deuxième mère, Bahr (Generous), a gagné les Ribblesdale Stakes (Gr2) et s’est classée deuxième des Oaks et troisième des Irish Oaks (Grs1).