Ribblesdale Stakes (Gr2) : Loving Dream : même outsiders, les Gosden sont redoutables

International / 17.06.2021

Ribblesdale Stakes (Gr2) : Loving Dream : même outsiders, les Gosden sont redoutables

Ribblesdale Stakes (Gr2)

Loving Dream : même outsiders, les Gosden sont redoutables

Deuxième couteau du trio aligné par les Gosden, Loving Dream (Gleneagles) a remporté les Ribblesdale Stakes (Gr2) en pouliche lutteuse qui tient sans problèmes 2.400m. De là à affirmer qu’elle vaut un Gr1 : c’est une autre histoire. Rab Havlin l’a positionnée près de l’animatrice Dubai Fountain (Teofilo) et il a attaqué de bonne heure. Loving Dream a fait le trou à 400m du poteau, alors que les favorites étaient encore en attente d’une ouverture. Elle n’a pas lâché le morceau et a gardé presque une longueur d’avance sur Eshaada (Muhaarar) qui a un peu fait le tour du monde. Nicest (American Pharoah) est troisième. Divinely (Galileo), troisième des Oaks, s’est classé quatrième alors que la favorite Noon Star (Galileo) a baissé de pieds pour finir sixième.

La belle monte de Rab Havlin. Loving Dream n’avait pas été heureuse dans le Lingfield Oaks Trial (L). La course de jeudi était son premier essai dans les Groupes. John Gosden a expliqué à la presse anglaise : « Son jockey a monté une belle course, il a fait parler la tenue. Eshaada a bien fini mais je pense que tout le monde a eu sa chance. C’est une pouliche qui a du courage. Je suis heureux pour ses propriétaires – Trevor et Libby Harris – qui ont connu des moments difficiles avec leur haras. Mais ils ont trouvé la force pour réagir, et gagner cette course est très important pour eux. »

Une belle histoire d’élevage. Trevor et Libby Harris ont acheté – en association avec Three Chimneys – la mère Kissable (Danehill Dancer). Elle s’était classée troisième des Moyglare Stud Stakes (Gr1) sous la casaque de Lady O’Reilly. Elle avait cependant dû attendre ses 4ans pour remporter les Waya Stakes (L) aux États-Unis. Kissable est passée en 2013 sur le ring de Newmarket et les Harris ont payé 180.000 Gns (220.000 €) pour s’assurer la pleine propriété de la future poulinière. Sa page de catalogue était trop européenne... La deuxième mère Kitty O’Shea (Sadler’s Wells), gagnante black type, est une propre sœur de Brian Boru qui a gagné le St Leger (Gr1) et le Racing Post Trophy (Gr1). Mais aussi de Soviet Moon, elle-même mère de Workforce (King’s Best), gagnant de l’Arc et du Derby (Grs1). Le premier produit de Kissable, la femelle Amandine (Shamardal) a gagné une Stakes et s’est classée troisième des American Oaks (Gr1). Loving Dream est sa quatrième gagnante sur quatre produits de 3ans et plus. Elle est par ailleurs la huitième lauréate de Groupe de Gleneagles (Galileo).

Kissable a un yearling par Camelot (Montjeu) et un yearling par Sea the Stars (Cape Cross).