Royal Ascot express

Courses / 15.06.2021

Royal Ascot express

ROYAL ASCOT (GB), MERCREDI

Le meeting royal d’Ascot a débuté mardi. Nous avons inauguré cette année une nouvelle rubrique sous forme de digest pour vous permettre, en un clin d’œil, de tout savoir sur la journée à venir.

Le cheval du jour

Trois cents jours se sont écoulés depuis le succès de Love (Galileo) dans les Yorkshire Oaks (Gr1). Aidan O’Brien avait renoncé à l’aligner au départ du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) avant même l’affaire Gain, dès qu’il a compris que la course phare allait virer au test de natation. La pouliche avait gagné ses trois Grs1 (1.000 Guinées, Oaks et Yorkshire Oaks) par un cumul de 18 longueurs sans jamais rencontrer un mâle. Les Prince of Wales’s Stakes (Gr1) vont donc constituer une première pour elle. Les éternels pessimistes vous diront – et ils ont sans doute un peu raison – qu’elle a dominé des rivales de faible niveau. Cette fois, elle sera opposée au tenant du titre, Lord North (Dubawi), et à son coéquipier Armory (Galileo).

La belle histoire

Sa Majesté la reine d’Angleterre n’a pas pu assister l’année dernière à la victoire de Tactical (Toronado) dans les Windsor Castle Stakes (L), son vingt-quatrième succès dans le meeting. Cette année, elle a plusieurs partants. Deux d’entre eux seront en piste mercredi. Il s’agit de l’apprenti marathonien Pied Piper (New Approach), un coup à 100/1 dans le Queen’s Vase (Gr2), et du "FR" Spring Is Sprung (Oasis Dream), outsider dans les Windsor Castle. Sa mère, Kinematic (Kyllachy), s’était rendue en France, au haras de Montfort & Préaux, pour visiter Recorder (Galileo). Le fruit du croisement est un yearling. Kinematic a donné deux produits qui, fin mai, ont gagné au niveau black type : King’s Lynn (Cable Bay) s’est imposé dans une Listed à Haydock et Collinsbay (Cable Bay) a remporté le Premio Tudini (Gr3), le meilleur sprint italien.

Le coup de flambe

Le bilan de Wesley Ward dans les Queen Mary (Gr2) est très bon. Il a couru douze pouliches pour quatre gagnantes et trois placées. Cette année, il propose Twilight Gleaming (National Defense), qui vient d’ouvrir son palmarès en mode "avion de chasse" sur le gazon de Belmont. Elle est à 2,5/1 et a tiré le 20 à la corde, c’est-à-dire près du rail des tribunes. Ce numéro dans les stalles ne signifie pas grand-chose, car il est toujours difficile de savoir à l’avance quel sera le bon wagon. Si vous cherchez une cote plus généreuse, il y a le "FR" Taipan (Frankel) dans le Queen’s Vase (Gr2). Malheureux dans les trials classiques, c’est un cheval un peu compliqué. C’est pour cette raison que Jessica Harrington a décidé de le munir d’œillères. Il a beau être à 10/1, n’oubliez qu’une petite pièce à la place est également possible…

La course à suivre

Les Prince of Wales’s Stakes (Gr1) sont certes incontournables, mais nous retiendrons plutôt le Queen’s Vase (Gr2), la Gold Cup des 3ans comme on le surnomme. Son palmarès récent est excellent : six de ses neuf derniers gagnants ont ensuite brillé dans les Gr1. Aidan O’Brien présente un trio de poulains qui ont déjà atteint un rating à trois chiffres, des poulains de St Leger en puissance avec Wordsworth (Galileo), un propre frère du gagnant 2018 Kew Gardens, dans le rôle de capitaine. Son fils Joseph présente deux candidats, dont Ruling (Camelot), encore maiden mais qui galope. N’oubliez pas que Stradivarius (Sea the Stars) était un cheval de handicap avec un rating 90 quand il avait gagné le Queen’s Vase.

Les "FR" en piste mercredi

- Queen Mary Stakes (Gr2)

Cheerupsleepyjean (Starspangledbanner) - Éleveur : Xavier Malaviolle

- Queen’s Vase (Gr2)

Taipan (Frankel) - Éleveur : Chasemore Farm

- Prince of Wales’s Stakes (Gr1)

Audarya (Wootton Bassett) - Éleveur : Haras d’Écouves

- Royal Hunt Cup (Handicap)

Beat Le Bon (Wootton Bassett) - Éleveur : Gestüt Zur Kuste

Trais Fluors (Dansili) - Éleveur : Haras de Saint-Pair

Teston (Rio de la Plata) - Éleveur : Georges Sandor

Variyann (Shamardal), réserve - Éleveur : Haras de Son Altesse l’Aga Khan

- Windsor Castle Stakes (L)

Spring Is Sprung (Oasis Dream) - Éleveur : Sa Majesté la reine d’Angleterre

- Kensington Palace Stakes (Handicap)

Tomorrow’s Dream (Oasis Dream) - Éleveur : Appletree Stud

Waliyak (Le Havre) - Éleveurs : Succession de Moratalla, Alban Chevalier du Fau et Pierre-Hugues Henry

Angel of the Glen (Gleneagles) - Éleveurs : Hunscote Stud et Humber Bloodstock