St James’s Palace Stakes (Gr1) : Le professeur Poetic Flare ne prend pas de vacances

International / 14.06.2021

St James’s Palace Stakes (Gr1) : Le professeur Poetic Flare ne prend pas de vacances

St James’s Palace Stakes (Gr1)

Le professeur Poetic Flare ne prend pas de vacances

Participer à quatre Grs1 en quarante-cinq jours est intense, mais Poetic Flare (Dawn Approach) est un vrai dur. C’est aux autres de montrer qu’ils sont de véritables poulains de Grs1 avant de rencontrer leurs aînés. Le tour des classiques sur le mile nous a offert trois gagnants différents. Deux d’entre eux, St Mark’s Basilica (Siyouni) et Mac Swiney (New Approach) ont été rallongés avec une réussite différente : le poulain de Ballydoyle a triomphé dans le Qatar Prix du Jockey Club (Gr1), tandis que celui de Jim Bolger n’a pas tenu les 2.400m du Derby. Un succès dans les St James Palace Stakes (Gr1) peut ouvrir de grandes perspectives à ceux qui ont raté pour une raison ou pour une autre le rendez-vous classique.

La classe de rattrapage. Six poulains ont couru dans les Guinées, que ce soit à Newmarket ou au Curragh. Le seul à avoir fourni une performance correcte est Lucky Vega (Lope de Vega), très proche troisième de Poetic Flare en Angleterre et quatrième dans un terrain qu’il n’a pas aimé en Irlande. Si le représentant de Yuesheng Zhang a déjà sa place d’étalon garantie en Australie, une victoire à Royal Ascot serait un merveilleux coup de projecteur. Chindit (Wootton Bassett) n’a pas mal couru à Newmarket, mais il devra afficher des progrès. Le Godolphin La Barrosa (Lope de Vega) a montré ses limites. Aidan O’Brien a présenté Battleground (War Front) et Wembley (Galileo), qui ont franchement déçu. Son fils Joseph a envoyé en Angleterre Thunder Moon (Zoffany), dernier sans explications. Le seul capable de redorer son blason est Battleground. Parti favori des 2.000 Guinées, il n’a pas aimé les ondulations de Newmarket.

Mostahdaf, le tardif. Les Guinées sont arrivées trop vite pour Mostahdaf (Frankel) et Highland Avenue (Dubawi). Les deux sont passés par les Heron Stakes (L), à Sandown. Mostahdaf recevait trois livres et il a battu par une demi-longueur son rival mais il avait encore plein de gaz. L’élève Shadwell est invaincu et progresse à chaque sortie. John Gosden a déclaré dans une interview au Racing Post que ses 3ans étaient médiocres, mais que Mostahdaf pourrait le faire changer d’avis. Maximal (Galileo et Joyeuse, demi-sœur de Frankel) a plutôt suivi le chemin d’un poulain pour le Derby. Il a couru proprement : battu d’une longueur par Hurricane Lane (Frankel), troisième à Epsom, dans une course à conditions et deuxième dans les Dee Stakes (L). Le "FR" Naamoos (Wootton Bassett), quant à lui, est passé par les handicaps. En dernier lieu, il a gagné par six longueurs. Son rating a explosé à 110 et une place est à sa portée.