Trafic (fluide) sur l’hippodrome de Chantilly

Courses / 08.06.2021

Trafic (fluide) sur l’hippodrome de Chantilly

La réunion du Prix de Diane Longines (Gr1) aura lieu dans une semaine et demie et il y avait du monde sur l’hippodrome de Chantilly, mardi matin, en vue du beau dimanche classique.

Tous les feux sont au vert pour Khalidiya. Deuxième de Burgarita (Sea the Stars) pour ses débuts, en laissant une jolie impression, la belle Khalidiya (Oasis Dream) a confirmé ensuite en remportant avec aisance le Prix de Verneuil (Maiden). La pouliche de Son Altesse l’Aga Khan va monter plusieurs échelons d’un coup dans le Diane, mais son entraîneur, Alain de Royer Dupré, a l’habitude de passer des courses à conditions aux Grs1. Khalidiya présente un profil similaire à Daryaba (Night Shift), qui avait conclu deuxième de son maiden avant de remporter une course B et le Diane dans la foulée. La pouliche a travaillé sur la piste de Chantilly en compagnie de Christophe Soumillon et d’une camarade. Alain de Royer Dupré nous a dit : « Le plan est d’aller sur le Diane avec Khalidiya. Pour l’instant, tout se passe comme prévu ! Elle s’adapte à tous les terrains. »

Incarville après le Saint-Alary. Gagnante du Saxon Warrior Prix Saint-Alary (Gr1) en terrain très souple, Incarville (Wootton Bassett) était aussi à Chantilly mardi matin. La pensionnaire de David Smaga a réalisé ses meilleures valeurs en terrain souple mais l’entraîneur estime qu’elle pourra aussi bien faire sur une piste plus rapide. Il nous a dit : « J'ai été ravi du travail d'Incarville. Elle a couru il y a quinze jours, et d'ailleurs elle est très bien rentrée de sa victoire dans le Saint-Alary. La pouliche a galopé ce matin pour découvrir l'hippodrome de Chantilly et c'était remarquable. Incarville est resplendissante et très sereine. Elle prend ça bien et ça l'amuse. Si la pluie venait à faire son apparition le jour J, cela m'arrangerait ! Mais elle a prouvé qu'elle était capable de faire tous les terrains. L'autre jour, c'était plutôt souple. Cela ne la dérange absolument pas alors que pour d'autres... Ce n'est pas la même chose. Même si c'est Cristian Demuro qui a effectué son galop, il ne lui sera pas associé lors du Prix de Diane, puisqu'il devrait être en selle sur une pensionnaire de Jean-Claude Rouget. Nous verrons plus tard concernant le jockey. »

Pas encore de décision pour Natsukashi **. Philippe Decouz avait plusieurs pensionnaires en piste, dont Natsukashi ** (Motivator), deuxième du Prix de la Seine (L). La pouliche était montée par Aurélien Lemaître qui, dans le Diane, pourrait avoir le choix avec Sibila Spain ** (Frankel). La participation de cette dernière est actée mais pas celle de la représentante d’Antoine Griezmann. Philippe Decouz nous a dit : « Natsukashi a deux options : le Diane ou le Prix de Thiberville (L), le jeudi avant le Diane. Nous ne nous mettons pas la pression et n’avons pas encore fait notre choix, nous en saurons plus en début de semaine prochaine. La pouliche est très bien, le travail s’est bien passé. »

Fénelon en route vers le Lys. Lauréat avec autorité du Prix de l’Avre (L) à ParisLongchamp, Fénelon (Fastnet Rock) s’est aussi exercé mardi matin à Chantilly. Pas en vue du Diane, évidemment, mais en vue du Prix du Lys Longines (Gr3), dernière préparatoire au Grand Prix de Paris (Gr1). Son entraîneur, Nicolas Clément nous a confié : « Stéphane Pasquier est venu monter Fénelon sur l’hippodrome de Chantilly, avec comme objectif de faire un travail routinier sur la distance de 1.600m. Ils étaient accompagnés d’un leader. À la suite de ce galop, il m’a semblé être en belle forme. Sa prochaine étape est toujours le Prix du Lys, le 20 juin prochain ici-même. »